75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'enchantement de Shannara
L'enchantement de Shannara >

Critique du Roman : L'enchantement de Shannara

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 11 avril 2006 à 0248

Heureusement mieux à la fin qu'au début...

J'avais lu "l'Epée de Shannara", et le moins qu'on puisse dire, c'est que je n'avais pas été convaincue par cet erzatz de Tolkien, alors que j'avais beaucoup aimé "Royaume Magique à Vendre", du même auteur. J'ai fait l'impasse sur "les Pierres Elfiques de Shannara", le livre suivant, mais je me suis donc plongé dans le troisième roman, "l'Enchantement de Shannara"... Franchement, au début, je l'ai presque regretté. Un magicien vient toquer à la porte, dire qu'il y a un mal qu'on ne peut détruire qu'en se rendant à un endroit précis, entrainant le héros malgré lui dans une quête dangereuse... Ca ne vous rappelle rien ? Bon, ici, l'anneau est un livre, le Mordor s'appelle Maelmord, le magicien est un druide, et les héros sont un frère et une soeur... On suit deux histoires : Brin, la soeur, part avec le druide Allanon et son bon ami Rone Leah. Jair, le frère, était sensé rester à la maison, mais une attaque de gnomes le contraint à s'enfuir, et le voilà parti à la recherche de sa soeur. Sur son chemin, il rencontrera un gnome pas si méchant que ça, un redoutable guerrier, un prince elfe, un forestier, des nains... De la bonne vieille fantasy ultra "classique", donc, digne d'une bonne partie de jeu de rôles, mais sans, pour ma part, le petit "plus" qu'apporte Feist, par exemple. Heureusement, ça s'arrange petit à petit, grâce à l'intervention de personnages plus charismatiques (Slanter, Cogline, Kimber, Soupir), à des clins d'oeil (ici, les nains détestent les grottes et les tunnels), et à une narration moins banale.

La conclusion de

La deuxième partie du livre relève donc le niveau, et la fin, si elle est convenu, se laisse lire avec plaisir, d'autant plus qu'elle ne manque pas d'une petite reflexion sur le pouvoir et l'usage qu'on doit en faire (même si la réflexion est légère et a un gout de déjà-vu, elle a le mérite d'exister). Dommage que le début décalque vraiment le seigneur des anneaux, et qu'on ait du mal à s'attacher aux personnages, singulièrement fades, notamment Brin...

Que faut-il en retenir ?

  • la deuxième partie du livre est sympathique
  • des personnages de second plan intéressants

Que faut-il oublier ?

  • plagiat, plagiat, plagiat !

Acheter L'enchantement de Shannara en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'enchantement de Shannara sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Shannara

En savoir plus sur l'oeuvre Shannara