75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Les Alchimistes de Byzance
Les Alchimistes de Byzance >

Critique de la Bande Dessinée : Les Alchimistes de Byzance

Avis critique rédigé par David Q. le dimanche 28 août 2005 à 1610

L'Histoire de France en rigolant

Avec son style à la croisée des manga et des dernier Disney, Donald nous fait vivre la suite des aventures d’Aliénor grâce à des dessins centrés sur les personnages, les décors étant réduits à leur plus simple expression. Entièrement colorisé et retouché par ordinateur, le dessin est net et précis avec un style épuré et jouant sur les nombreux effets de lumière. Clairement tourné vers le style humoristique, cette série continue avec ses « tronches » en gros plans et ses personnages tous plus barjots les une que les autres. L’histoire de France réécrite dans une aventure burlesque et complètement déjantée.
Aliénor et son habit mi seventies mi moyen âge continue d’être cette jeune adolescente au tempérament changeant en une seconde tandis qu’Héfenne le traitre reste toujours le souffre douleur de ses propres mésaventures. Si l’histoire est ici plus un prétexte aux gags et aux mésaventures, elle avance tout de même tout en nous faisant découvrir de nombreux lieux et quelques anachronismes rigolos.
On a vraiment l’impression de lire un manga à l’européenne tant les attitudes, les onomatopées et les nombreuses mises en scènes en sont proches. Et si l’histoire est plutôt destinée aux jeunes, l’ensemble reste suffisamment joli et cohérent pour que les plus vieux s’y intéressent.

La conclusion de

Sorte de manga à l’européenne, ce deuxième tome reste tout aussi délirant que le premier. Réhaussé d’un dessin clair et haut en couleurs, c’est un bon moyen de connaître l’histoire d’Aliénor en s’amusant. A réserver à ceux qui souhaitent une lecture orientée détente.

Que faut-il en retenir ?

  • De beaux dessins hauts en couleurs
  • Un croisement réussi entre manga et BD européenne

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire un peu légère
  • Des décors simplets

Acheter Les Alchimistes de Byzance en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Alchimistes de Byzance sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+