Présentation de Blueprints, un jeu pas fantastique mais presque...

Publié il y a 1 an par Amaury L.

Présentation de Blueprints, un jeu pas fantastique mais presque... : Un monde tout en bleu...

Un monde tout en bleu...

Voici une présentation critique de jeux qui ont traversé notre espace-temps, nos tables gravitationnelles, mais qui sont à la frontière du fantastique, mais pas complètement alors, on vous en parle simplement. On endosse le rôle d'un architecte qui souhaite accomplir les constructions le plus folles et les plus remarquables, voici Blueprints de l'éditeur Filosofia.



Voir la brique en bleu.


Blueprints s'habille de couleurs bleutées et on découvre un matériel étonnamment abondant pour une si petite boîte. On découvre un petit plateau pour noter les points, 24 cartes Plan d'architecte, un sac bleu en tissu malheureusement trop petit pour recevoir les 32 dés (divisés en quatre ressources). On apprécie ce matériel de qualité malgré la petitesse de la boîte et le prix proche des trente euros.



Le bleu de chauffe.


Blueprints dure trois manches et les joueurs obtiennent des points de victoire en recevant des récompenses grâce à leur talent d'architecte pour les constructions entreprises.


Chaque joueur reçoit une carte Plan et la dissimule derrière son paravent. Ensuite, le premier joueur pioche aléatoirement entre 7 (pour les parties à 4 joueurs) et 9 dés (trois joueurs). Il les lance et les trie par valeur (entre 1 et 6). A tour de rôle, on élabore un bâtiment en choisissant un dé et en le plaçant sur sa carte Plan (soit sur une case vide OU par-dessus un autre dé si valeur égale ou supérieure). Un dé posé ne bouge plus. On termine son tour en piochant un nouveau dé et en le disposant dans la réserve de matériaux disponibles. La manche se termine lorsque chaque joueur a placé six dés. On révèle son édifice et on évalue la qualité de sa réalisation (respect de la carte Plan) selon les spécificités des ressources employées (chaque dé noir score selon sa hauteur, les dés transparents sa valeur faciale...). Le plus bel édifice (celui qui rapporte le plus de points à son propriétaire) reçoit une carte Distinction qui procure les points de victoire. Puis, on distribue les prix (2 points de victoire) par rapport à quatre critères (le plus haut bâtiment, quatre dés identiques, la suite 1 2 3 4 5 6, même matériau utilisé). Attention, les points reçus pour l'évaluation des bâtiments ne se transforment pas en points de victoire.


Au terme des trois manches, celui qui obtient le plus de points de victoire gagne.



Fin d'une manche, édifice terminé.


Tutoyer le bleu du ciel.


Blueprints est l’œuvre d'un auteur canadien, Yves Tourigny, qui a déjà publié en France Expedition : Northwest passage chez l'éditeur Matagot. S'appuyant sur le lancer de dés et l'empilement de ces derniers sur des cartes Plan, Blueprints surprend agréablement car le hasard reste mesuré à défaut de se maîtriser complètement. Il faut surtout anticiper des constructions en évitant de choisir un matériau fortement demandé. Cet éventualité survient si plusieurs concurrents optent pour une stratégie similaire. Cependant, surveiller ce que font ses rivaux demeure une nécessité si on souhaite concourir pour le plus bel ouvrage et ainsi récupérer des prix, synonyme de points de victoire. Laisser un adversaire le monopole d'un matériau s'avère rarement judicieux, car ce dernier s'assure un gain exponentiel, avec la certitude d'obtenir l'édifice le plus valorisé et d'acquérir par extension des prix décernés sur les critères suivants (même matériau utilisé, dé de même valeur, tour la plus haute, suite). Avec un soupçon de chance, de réussite et de malice, il est envisageable de truster jusqu'à deux ou trois récompenses par manche.



En haut, les cartes Prix. Au centre, les Distinctions. En bas, exemple de cartes Plan.


Blueprints possède son originalité et son intérêt, et dans un cadre familial (avec des enfants d'au moins 10 ans), il s'avère plaisant et dynamique dans son déroulement. Le choix d'un dé ne se décide pas sans réflexion mais cela n'excède pas quelques secondes, ce qui ne gêne aucunement la fluidité de l'ensemble. Toutefois, Blueprints coince légèrement en terme de renouvellement, une linéarité s'entrevoit après quelques parties. Mais en en-cas occasionnel, Blueprints remplit parfaitement son rôle, divertissant, malin et original pour un jeu basé sur les dés. A marquer au fer bleu.



En conclusion


Blueprints est un jeu de dés et de construction bien foutu et original. Les parties sont dynamiques et plaisantes. On note que le hasard côtoie la réflexion et forme un ensemble harmonieux. En en-cas ludique, Blueprints est appétissant. Construire la vie en bleu de demain...



Descriptif technique :


Auteurs : Yves Tourigny / Illustrateur : Chris Quilliams


Éditeur : Filosofia et Z-Man games / Genre : dés, placement, évaluation


Âge : dès 14 ans (10 ans c'est possible) / Nombre de joueurs : 2 à 4


Durée : 30 minutes / Sortie en boutique : novembre 2013


Prix : environ 30 euros


Note du jeu : 7,5/10

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »