75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Semaine Jeux du Japon, entretien avec Stéphane Athimon, traducteur de jeux

Publié il y a 6 ans par Amaury L.

Vous comprenez le japonais, vous ?

Stéphane Athimon est un passionné du jeu, un anonyme qui consacre de nombreuses heures à traduire des règles de jeu étrangères dans notre langue de Molière. Cette volonté altruiste de rendre accessible des jeux, pour la plupart inconnus, mérite que l’on s’arrête sur ce rôle ingrat mais essentiel dans la promotion de la culture ludique internationale, traducteur de règles de jeu. Stéphane Athimon propose des traductions de jeux venus du Japon.

 

Amaury L : Qui est Stéphane Athimon, dîtes nous tout ou presque ?

Stéphane Athimon : Je m’appelle Stéphane Athimon, 36 ans, marié, une femme joueuse, trois enfants (deux filles et un garçon). Je suis professeur d'anglais depuis janvier 2000. Avant cela, j’ai fait plein de petits boulots différents pour vivre, sans rapport avec le monde du jeu.

 

Amaury L : comment avez-vous commencé votre travail de traducteur pour japon brand ?

Stéphane Athimon : le travail pour Japon Brand est un concours de circonstance. Depuis le début 2010, je cherchais un peu sur le net des jeux intéressants qui n'avaient pas été traduits. Je suis tombé sur une page de www.boardgamegeek.com qui recensait les jeux traduits et dans quelles langues. J'ai été attiré par le graphisme de la boîte de Chronicle de Seiji Kanai. Une fois les règles anglaises imprimées, j'ai contacté Seiji Kanai pour lui demander s'il était d'accord pour que je traduise son jeu en français. Après son accord et quelques mois à traduire je lui ai envoyé la traduction qui lui a plu. Une fois celle-ci terminée j'ai donc continué a regardé sur le site de Japon brand pour voir des jeux qui n'étaient pas encore traduits. J'ai donc fait celui de Mito Sazuki, Solar System et puis j'ai commencé la traduction d'un second jeu de Seiji Kanai, Cheaty Mages. Au moment de la traduction il m'a contacté pour me demander si j'étais intéressé pour faire de la traduction pour la société Japon Brand son éditeur. Il m'a mis en relation avec Tak, et de là a commencé notre collaboration.

 

 

Amaury L : vous traduisez à partir du japonais ?

Stéphane Athimon : J'aimerais avoir cette compétence mais ce n'est absolument pas le cas. Je traduis donc à partir de la traduction anglaise des règles japonaises.

 

Amaury L : en vivez vous ?

Stéphane Athimon : Absolument pas, je fais cela pour le plaisir de connaître de nouvelles mécaniques et de nouveaux moyens de jouer (je dois avouer que je n'ai pas été déçu avec Hau-la, String railways, RRR....)

 

Amaury L : êtes vous un joueur ?

Stéphane Athimon : Oui je suis joueur. J'ai constitué un petit club dans une amicale laïque de mon quartier. Nous nous rencontrons 1 mardi sur 2. Le but étant de faire découvrir les « nouveaux » jeux de société. Les jeux auxquels je joue sont nombreux. En ce moment et avec les enfant sortent Korsar et Le tango de Tarentule mais il y a aussi Dominion, Dominion l'intrigue, Smallworld, Pitch Car, Les colons de Catane,.... et pleins d'autres.

 

Amaury L : combien de temps vous mettez pour traduire un jeu ?

Stéphane Athimon : La traduction cela dépend du nombre de pages de la règle. En moyenne je mets une à deux semaines. Ce qui me prend du temps c'est la frappe et la mise en page car taper avec deux doigts ce n'est pas très rapide…

 

Amaury L : pourquoi vos traductions ne sont elles pas incluses dans la boîte, uniquement disponibles sur le net ?

Stéphane Athimon : Pour cela il faudrait demander à Tak, mais je pense que celles-ci n'ont pas été faites pour être incluses. Je m'explique, je pense que le délai ne tenait pas. Les jeux étaient déjà édités donc le boîtage était déjà réalisé et les jeux déjà produits. Je ne suis arrivé qu'après l'édition, pas avant. Mais là, il faudrait demander à un vrai traducteur pour savoir comment cela se passe réellement.

 

Amaury L : des projets futurs dans le monde du jeu ?

Stéphane Athimon : Pour l'instant hormis les traductions non rien de précis si ce n'est pouvoir axer un peu plus mes cours autour de différents jeux. Je l'ai déjà fait avec les loups garous pour un Lycée. Maintenant je suis en collège et j'ai déjà utilisé Mr jack et tous ces personnages (avec l'accord de Mr Cathala que je m'étais permis de contacter pour utiliser les images des différents personnages). Là je pense le refaire avec Cat and Chocolate.

 

Merci Stéphane pour ce travail précieux et injustement méconnu de traduire des règles en français.

Voici le travail de Stéphane Athimon pour l’éditeur Japon Brand

 

  1. Cat & chocolate
  2. Cheaty mages
  3. Solar system
  4. Hau la
  5. Aisopos
  6. catch out
  7. Chronicle
  8. Grimoire
  9. rainbow
  10. RRR…

 

Toutes les règles sont disponibles sur le site www.boardgamegeek.com.

 

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • je recherche les règles du jeu de dame japonais ? avec mes remerciements
    Benji1305, le 14 février 2011 19:19