75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Service Compris! : édition 2016
Service Compris! > Service Compris! : édition 2016 >

Critique du Jeu de cartes : Service Compris! : édition 2016

Avis critique rédigé par Amaury L. le jeudi 25 août 2016 à 11:21

Formule tout compris !

Un géant Oscar a la dalle et il apprécie de se délecter de citrouilles marinées avec une pointe assaisonnée d'orcs ou encore mieux de croustillants gobelins. Cependant, il ne crache pas dans la soupe et une salade de sorcières juteuses accompagnée d'un cake aux trolls n'est pas pour lui déplaire. Alors, prêt à satisfaire l'appétit du géant ?

Un nouveau service ?

Cette réédition n'évolue que sur un seul point, le format de la boîte moins allongée par rapport à la version proposée en 1998. On retrouve les mêmes cartes, le même plateau de jeu tout pourri (en carton et peu épais), les mêmes règles, et toujours les illustrations de Franck Dion. Donc, aucune réelle amélioration matériellement parlant apportée à cette réédition.

Comment composer un menu pour un géant ?

Chaque joueur incarne un peuple constitué de neuf créatures fantastiques (six factions disponibles). L'objectif est de survivre seul au repas du géant. A son tour, on pioche une carte et on en joue une de sa main (choix entre six cartes). Les cartes sont rangées en trois catégories, les attaques qui permettent de mettre sur la table du géant les personnages adverses, les contres qui empêchent vos rivaux de vous faire du mal et les sauvegardes qui sauvent des personnages (les siens et parfois les autres) présents sur la table du géant. La partie se termine lorsqu'il ne reste plus qu'un peuple en jeu, c'est le gagnant. Le géant dévore une créature par tour si une carte Attaque lui recommande d'entamer son repas ou si un sixième personnage arrive sur la table.

Un service ludique de qualité !

Ce vénérable ancêtre, la première édition date de 1982 avec une thématique complètement différente puisque l'on joue des bandes rivales dans le grand banditisme étasunien, a subi un changement d'univers uniquement sous sa forme française. Ce choix étonnant demeure une excellente idée car elle amène une dimension humoristique (tous les personnages possèdent un nom « rigolo » comme par exemple Aldo Bermann) absente de la version originale. Service compris est un jeu simple, avec des règles minimalistes, qui s'adresse à un large public même si les « gros joueurs » tiqueront sur la pauvreté mécanique de l'ensemble, on pioche et on joue une carte. Cela paraît maigrichon mais l'essentiel se trouve ailleurs, l'ambiance qu'il dégage si on se prête (et c'est facile de le faire) « au jeu ».

Les entourloupes et les alliances éphémères s'enchaînent sans temps mort. Les rires « parfois jaunes », les recommandations complètement orientées de vos adversaires afin de tenter de vous convaincre d'envoyer sur la table du géant une créature autre que la sienne, les coups tordus, l'acharnement infondé sur un rouspéteur qui rouspète encore davantage, le tout dans une atmosphère gentiment amicale, alimentent positivement un corpus mécanique léger. Évidemment, Service compris présente un intérêt uniquement sur les configurations entre quatre et six joueurs. De plus, certaines parties durent trop longtemps et délitent le plaisir. Mais pour s'amuser en famille ou entre amis, sans se prendre ni au sérieux ni la tête, Service compris offre une formule plaisir quasiment assurée. Vous reprendrez bien une noisette de Dryades ?

Afin de vous faire une opinion complémentaire, voici une autre critique de Service compris ICI.

Que faut-il en retenir ?

  • Parties amusantes.
  • Beaucoup d'entourloupes.
  • Configurations 4 à 6 joueurs.

Que faut-il oublier ?

  • Mécanisme pauvre.
  • Pas terrible à 2 ou 3 joueurs.
  •  
65

Service compris est un jeu léger qui déclenche la bonne humeur si on ne fait pas son « ronchonchon » blasé. Les coups tordus, les alliances se côtoient dans une symphonie rythmée de zygomatiques déployés et de mimiques faciales diverses. Toutefois, privilégiez les assemblées entre quatre et six joueurs et ne tournez pas autour du pot pour choisir une carte, ce n'est qu'un jeu après tout où la victoire importe peu. Un plat du jour, s'il vous plaît !

Critique de publiée le 25 août 2016.

Suis nous sur facebook !

Notre critique vous a convaincu ? Pourquoi ne pas l'acheter ?

Nous vous proposons de comparer les prix de ce produit sur différents sites d'achats en ligne dans lesquels vous pouvez avoir confiance. Constituez votre panier grâce aux liens suivants qui vous proposerons différentes éditions ou des produits similaires.

Trouver ce produit sur Fnac.com Trouver ce produit sur Amazon.fr