75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Retro/Grade
Retro/Grade >

Critique du Jeu Vidéo : Retro/Grade

Avis critique rédigé par Bastien L. le dimanche 22 mai 2016 à 1536

Shoot and dance !

Testé sur PS3.

Les plates-formes de téléchargement sur PC et celles sur consoles (Xbla, WiiWare et PSN) sont des terreaux fertiles pour tous les créateurs indépendants de jeux vidéo. Des lieux où les joueurs peuvent tester des produits atypiques et novateurs qui n'hésitent pas à mélanger les genres. Comme le shoot'em up et le jeu de rythme en ce qui concerne Retro/Grade.

Pour comprendre ce drôle de mélange, il suffit de lancer une nouvelle partie vous faisant contrôler le vaisseau du grand Rick Rocket qui lance son dernier missile contre le vaisseau principal d'une belliqueuse race alien avant que les crédits de fin ne se lancent... Mais on apprend vite que notre brave mercenaire est enfermé dans une boucle spatio-temporelle et va devoir revivre son sauvetage de la galaxie à l'envers... Éviter les ennemis et leurs tirs, tout en les arrosant au bon moment... Une drôle d'idée conçue par les développeurs américains de 24 Caret Games dont ce fut malheureusement le dernier jeu... Pour la petite histoire, malgré les qualités intrinsèques du titre, il ne s'en vendit pas assez entraînant la fermeture du jeune studio.

A première vue, le jeu est donc un shoot'em up tout ce qu'il y a de plus classique avec une ambiance plutôt colorée faisant la part belle aux missiles et lasers couleurs flashys. Le scrolling horizontal et la jouabilité en 2.5D donnent ainsi le ton et rappelleront des souvenirs aux amateurs d'un genre devenu plus confidentiel après sa grande popularité née avec l'arcade. On apprécie donc les graphismes du titre qui, sans nous décoller la rétine, sont assez agréables et classiques pour qu'on rentre bien dans l'aspect SF coloré peuplé de vaisseaux tirant des lasers multicolores et des ennemis aux designs beaucoup plus classes que vraiment fonctionnels. Les différents niveaux proposent surtout des stations spatiales, des cités et des usines futuristes, le tout sur un fond de ciel (ou d'espace) étoilé. Le design global du titre est correct même si ce n'est clairement pas un titre où l'on va laisser ses yeux vagabonder sur l'écran. De même que l'histoire est inexistante même si quelques textes introduisent les niveaux en nous présentant un héros finalement très cupide et opportuniste...

Comme il a été dit, il s'agit aussi d'un jeu de rythme qui emprunte une ambiance et une mécanique de gameplay propres aux shoot'em up. Concrètement, on peut placer notre vaisseaux sur plusieurs lignes invisibles sur lesquelles défiles des lasers de différentes couleurs correspondant aux différentes lignes. Il va falloir valider ses lasers (qui représentent les tirs que l'on envoie aux ennemis) quand ils atteignent le vaisseau en appuyant sur X. Mais il faudra aussi se frayer un chemin entre les différentes lignes afin d’éviter les tirs ennemis comme ceux des boss qui sont plus massifs. On reprend donc le principe d'élimination et d'esquive des shoot'em up. Le but est donc de valider le plus de tirs possibles tout en gardant son vaisseau indemne sous peine de voir le continuum espace-temps se déchirer si on enchaîne trop d'erreurs. On peut néanmoins revenir en arrière grâce à une jauge qu'on actionne afin de revenir avant sa série d'erreurs fatidiques. Un mot sur la musique qui remplit clairement son rôle sans pour autant être ce qu'on a écouté de mieux. De la musique électronique proche de l'ambiant pouvant néanmoins être très rythmée avec un traitement lo-fi pas désagréable...

Le problème majeur du titre est évidement sa durée de vie famélique car il ne propose que dix niveaux qui seront vite terminés par n'importe quel type de joueur au vu des très nombreux modes de difficultés. Mais qui dit shoot'em up et jeu de rythme, dit forcément scoring. Il prend ici un aspect assez important et surtout online puisqu'on sait en direct son classement mondial à la fin de chaque niveau. La difficulté est d'ailleurs plutôt bien pensée car plus on sélectionne un mode difficile, plus il y aura de lignes et de couleurs à l'écran. L'effet hypnotique de ce type de jeu pourra ainsi vous arriver si vous accrochez vraiment. Pour les vrais mordus, il existe un mode défi qui propos énormément de missions selon des challenges différents : terminez sans la moindre erreur, commandes inversées ou encore obtenir une chaîne de score le plus rapidement possible.

La conclusion de

Retro/Grade est un savant mélange d'un jeu de rythme plongé dans une ambiance de shoot'em up qui apporte quelques principes de jouabilités qui fonctionnent bien. L'ensemble tient agréablement la route malgré une ambiance graphique trop classique et une trop courte durée de vie pour les simples curieux..

Acheter Retro/Grade en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Retro/Grade sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+