75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Le Petit Prince : Voyage vers les étoiles
Le Petit Prince : Voyage vers les étoiles >

Critique du Jeu de société : Le Petit Prince : Voyage vers les étoiles

Avis critique rédigé par Amaury L. le samedi 21 novembre 2015 à 1047

Une course en pilotage automatique.

Réalisez un merveilleux voyage dans l’espace. Quittant la maison du Grand-Père, traversez les frontières de l’imaginaire et tentez d’atteindre la planète du Petit Prince. Y parviendrez-vous ?

Un merveilleux voyage en boîte.

Cette boîte revêt un caractère enchanté avec les magnifiques illustrations identiques à celles du film d'animation. On baigne dans cet univers imaginaire avec le plateau de jeu composé de 8 éléments de parcours recto/verso, les tuiles Histoire empreintes de poésie, les charmants pions Avion en bois. Ludonaute a soigné sa présentation et on ne peut que le féliciter.

Piloter un avion, c'est facile.

L'objectif du jeu est de collecter un maximum d'étoiles (équivalents à des points de victoire) à la fin de la partie. Chaque joueur reçoit un set identique de cartes numérotées de 1 à 5. A son tour, on joue une carte et on déplace son avion sur le parcours d'un nombre égal ou inférieur. Si on arrive sur une case (Nuage) libre, on applique l'effet (piocher une carte spéciale, obtenir 1 ou 2 étoiles). Dans le cas contraire, on échange aléatoirement une carte avec le joueur dont on a recouvert l'avion. Lorsqu'on franchit les connexions, on récupère une tuile Histoire (gain d'étoiles), de même si on atteint la case Planète du Petit Prince (entre 2 et 6 étoiles) selon l'ordre d'arrivée. La partie se termine quand tous les joueurs n'ont plus de cartes en main.

Un jeu en pilotage automatique.

Ce jeu de course familial bénéficie du savoir-faire de deux auteurs talentueux, Antoine Bauza (7 Wonders, Takenoko...) et Bruno Cathala (Abyss, Five tribes...) donc une attente certaine peut se légitimer. En terme de mécanique, on repose sur des valeurs sûres et malheureusement limitées. On avance grâce à des cartes et des éléments du parcours ajoutent de la variété dans le déroulement général. Les auteurs livrent un ensemble convenu et sans surprise. On apprécie la fluidité de l'ensemble, les parties courtes et dynamiques et un équilibre étonnant tant les scores sont serrés en fin de partie (enfin la plupart du temps). Par contre, l'émerveillement reste en retrait, Voyage vers les étoiles demeure conventionnel et principalement le hasard (entre joueurs de niveau équivalent) décidera du vainqueur. On attendait une dimension peut-être autre (plus de tactique, moins de linéarité) de la part des deux auteurs. Si ce n'est pas une déception entière, cela laisse un goût mitigé malgré une présentation impeccable. Un voyage vers les étoiles trop classique. 

La conclusion de

Le petit Prince Voyage dans les étoiles est un jeu de course aux règles simples avec un matériel possédant des illustrations splendides. Toutefois, les mécanismes employés demeurent classiques et la prise de risque de la part des deux auteurs minime. Si dans un cadre familial le jeu convient, ce n'est pas certain qu'il reçoive l'approbation de joueurs plus expérimentés ou connaisseurs. Un petit voyage.

Que faut-il en retenir ?

  • Les illustrations.
  • Les parties fluides et rapides.
  • Jeu équilibré.
  • Familial.

Que faut-il oublier ?

  • Mécanismes classiques.
  • Assez linéaire.

Acheter Le Petit Prince : Voyage vers les étoiles en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Petit Prince : Voyage vers les étoiles sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Petit Prince

En savoir plus sur l'oeuvre Le Petit Prince