75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Trine
Trine >

Critique du Jeu Vidéo : Trine

Avis critique rédigé par Bastien L. le mardi 25 novembre 2014 à 1200

Un jeu magique...

Testé sur PS3. Le prix du jeu y est actuellement de 10 euros au lieu de 20 à sa sortie en 2009.

Le jeu vidéo n'est pas à proprement parler un média qui fait la part belle aux contes fantastiques de notre enfance. Alors quand un titre enchanteur comme Trine pointe le bout de ses polygones, on se laisse naturellement happer dans cette aventure si particulière.

On le sait, la Scandinavie est une terre de jeu vidéo avec un bon nombre de studios prestigieux répartis en Suède et en Finlande. Cette dernière est d'ailleurs le pays de développement de Trine préparé à Helsinki au sein du studio Frozenbyte, alors connu grâce à la série d'action à la troisième personne Shadowgrounds, dont le contexte reprend celui de l'exploration de planètes inhospitalières. Changement radical d'ambiance pour Trine dont l'univers très heroïc-fantasy dispose d'une narration renvoyant à celle des contes. De plus le principe du jeu est un mélange de plates-formes et de réflexion se jouant en 2,5 D. Pour les néophytes, cela veut dire que les environnements sont en 3D mais qu'on joue seulement sur un seul plan (comme les premiers Mario ou Sonic par exemple).

L'histoire prend place dans un royaume imaginaire il y a très longtemps, un royaume qui a perdu son dernier Roi et qui est plongé dans des guerres civiles puisque aucun successeur n'est désigné. C'est dans ce désordre qu'apparaissent les premiers squelettes sortant des cimetières, mystérieusement revenus à la vie. Le royaume est envahi et quelques uns de ses plus grands lieux sont désertés, à l'instar de l'Académie Astrale. C'est une aubaine pour l'intrépide voleuse qui va pouvoir s'emparer de ses trésors. Mais sa présence alerte un magicien s'y étant réfugié et tente de comprendre ses intentions. Le trio est complété par un chevalier s'étant juré de protéger l'Académie, donc lui aussi attiré par la salle aux trésors. Les trois héros vont poser leur main en même temps sur un étrange artefact qui va unir leurs âmes et leurs corps. Ils vont ainsi partager leurs corps qui prend l'apparence d'un des personnages selon l'action que l'on souhaite réaliser. Ils vont devoir trouver un moyen de se désunir en recherchant les autres artefacts composant le Trine. Et pourquoi pas sauver le royaume en chemin...

L'histoire, entièrement doublée en français, est racontée par un narrateur à la voix agréable et posée. Sa lecture des événements se fait avec un ton légèrement humoristique et nous donne bien l'impression d'écouter un conte. Les trois personnages ont leur propre personnalité : la voleuse est sure d'elle et peu bavarde, le magicien instruit est un peu guindé et, bien sûr, le chevalier courageux est un peu bas du front. Les dialogues entre les personnages sont plaisants à écouter, comme les descriptions des différents lieux visités. Néanmoins l'intérêt du titre n'est clairement pas son scénario prétexte qui ne s'embarrasse pas de rebondissements et de révélations (tout en restant cependant bien écrit).

Cela ne veut toutefois pas dire que Fronzenbyte n'a pas cherché à donner de l'importance à son titre. Le jeu est magnifique, enchanteur, fourmille de détails et nous émerveille à chaque niveau. Les graphismes sont sublimes, très largement au-dessus de ce qu'on peut attendre d'une production dématérialisée de 2009. L'environnement tout en 3D nous offre des châteaux, souterrains, forêts ou ruines qu'on découvre avec un grand plaisir. Le soin apporté par les développeurs force le respect tant les décors sont toujours agréables à l'oeil avec une direction artistique très solide. Certes les environnements sont classiques pour de l'heroic-fantasy mais le jeu ne tombe jamais dans le piège des couleurs attendues et offre une palette assez impressionnante. L'aspect graphique joue donc beaucoup pour l'ambiance conte pour enfant du titre. On pourra néanmoins regretter un manque de lisibilité dans certaines parties des niveaux les plus sombres. De même, si la musique est toujours à propos, les thèmes se ressemblent un peu trop.

L'aspect technique nous offre ainsi un bel écrin afin de pouvoir s'amuser, mais aussi réfléchir. Le moteur du jeu s'appuie sur une particularité physique intéressante sur laquelle il faut souvent se baser. Nos trois héros partagent ainsi un même corps, mais on peut en changer quand on le souhaite d'un simple bouton. Le jeu offre donc trois gameplays qu'il va falloir alterner pour arriver au bout des niveaux. Les développeurs ont également instauré un petit côté RPG puisqu'il va falloir trouver des fioles d'expériences afin d'augmenter les capacités de chacun quand on monte de niveau. Elles sont au nombre de trois mais différencient bien les personnages. Le chevalier, axé sur la force, peut combattre à l'épée, se protéger avec son bouclier et ramasser les objets. La voleuse, axée sur la rapidité et les attaques à distance, dispose d'un arc pouvant tirer des flèches enflammées mais aussi d'un grappin pour franchir des précipices. Le magicien, axé sur la création d'objets, peut faire apparaître des caisses, des planches et des plates-formes pour aider à la progression ou pour les faire tomber sur les ennemis... Il peut aussi déplacer des objets par magie.

On passe facilement d'un gameplay à l'autre et l'apprentissage se fait rapidement tant le tout est intuitif. Et c'est là la plus grande force du titre, finalement, qui propose des énigmes ayant plusieurs moyens d'être résolues. Que se soit pour atteindre la suite du niveau, se défaire des ennemis ou ramasser les fioles d'expérience bien cachées, il y a toujours plusieurs solutions. On peut passer en force avec le chevalier face aux ennemis ou bien les esquiver agilement avec la voleuse. On peut se protéger des pièges avec le bouclier du chevalier ou simplement les rendre inoffensif en changeant leur place avec la magicien. Ce dernier permet donc de jouer avec le moteur du jeu, heureusement assez permissif et solide. Créer ses propres plates-formes ou maîtriser à la perfection les sauts de la voleuse sont d'autant plus jouissifs. L'expérience de jeu est donc assez riche pour autoriser plusieurs parties. On regrette néanmoins des ennemis un peu trop semblables, le manque de boss dignes de ce nom et le peu de folie dans la progression. Seul le dernier niveau permet en effet de pimenter un peu les principes du jeu.

Le titre offre néanmoins une bonne rejouabilité pour diverses raisons. D'abord il est possible de terminer le jeu en progressant le plus rapidement possible mais l'on passe à côté des subtilités du gameplay comme de l'amélioration des capacités des héros. Au maximum, ces derniers s'avèrent encore plus plaisant à contrôler. Il y a donc de l'intérêt à refaire les niveaux pour essayer de nouvelles techniques donnant au titre une excellente durée de vie pour les dix euros investis. De même, découvrir le jeu en multijoueur change aussi légèrement les règles. A deux ou à trois, on voit que les énigmes se résolvent de nouvelles manières puisque être plusieurs s'avère tant une facilité qu'une contrainte. Néanmoins certains passages ne sont clairement pas fait pour être réalisés à plusieurs ce qui est dommage.

La conclusion de

Trine fait partie des grands jeux du Playstation Store, sans aucun doute. Si son histoire n'a pas énormément d'intérêt (et ce même si elle a le mérite d'être bien racontée), la technique du titre est impressionnante, avec des graphismes sublimes et un moteur de jeu permettant de bien s'amuser. Le gameplay est quant à lui complexe, diversifié et facile à maîtriser, d'autant plus que le titre s'avère aussi distrayant seul comme en mulijoueur.

Acheter Trine en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Trine sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Trine

En savoir plus sur l'oeuvre Trine