75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Kirby au fil de L'aventure
Kirby au fil de L'aventure >

Critique du Jeu Vidéo : Kirby au fil de L'aventure

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 13 décembre 2012 à 0955

Un jeu cousu main

Si Nintendo possède un grand nombre de personnages emblématiques, Kirby reste quant à lui l'éternelle cinquième roue d'un carrosse représentant le géant nippon, et ce même si toutes ses consoles ont accueilli une aventure du glouton. Cela vient probablement du fait que le personnage est une pure création du studio HAL Laboratory, développeur du tout premier Kirby's Dream Land en 1992 sur Game Boy.

Bien qu'HAL Laboratory a surveillé le développement de ce nouveau jeu sur Wii - prêtant notamment deux des compositeurs historiques de la saga - c'est cependant à Good Feel, studio ayant déjà travaillé pour Nintendo, que l'on doit cette nouvelle aventure très enfantine. Développeur spécialisé dans les jeux à caractère éducatif, Good Feel ne semblait pas forcément être le studio le plus à même de révolutionner une série assez balisée. Et pourtant, Kirby au Fil de L'Aventure pourrait redonner de l'intérêt à la boule rose la plus classe du jeu vidéo !

Présenté en grande pompe durant le salon de l'E3 2010, le jeu avait fait son petit effet par son aspect graphique novateur où tout avait l'air cousu main (les textures reprenant à merveille les différents matériaux liés à la couture et autres confections d'habits, tapis ou meubles). Cet aspect formel bien particulier trouve sa légitimité dans le scénario, dans lequel Kirby est emprisonné dans un monde de tissus (le Pays de la Courtepointe) que le terrible Maillalenvers s'apprête à conquérir. On retrouve ici plusieurs personnages importants de la galaxie Kirby, à l'instar du Roi Dadidou ou de Meta Knight.

Comme dans tout bon jeu de plates-formes façon Nintendo, le scénario n'est qu'un prétexte pour enchaîner les niveaux ; néanmoins, l'aspect enfantin permet une approche plutôt intéressante (à noter que je n'entends pas ici "enfantin"de façon péjorative, mais plutôt comme un état d'esprit et une certaine poésie renvoyant à l'enfance). L'histoire se suit donc comme un petit conte où un seul narrateur interprète tous les personnages selon des intonations de voix différentes, à la manière d'une histoire avant d'aller dormir. Par cet aspect, et par bien d'autres, Kirby au Fil de L'Aventure est un jeu familial très réussi qui conviendra autant aux plus jeunes tenant leurs première manettes qu'aux parents désireux de partager cette passion.

Le monde que l'on parcourt est rempli de couleurs chaudes et scintillantes, chaque personnage y possède une skin mignonne à souhait (à commencer par Kirby qui n'est composé que de deux fils et quelques éléments pour faire son visage). Les décors sont une totale réussie. Découvrir les différents environnements du jeu est une vraie joie, notamment le niveau ou celui très axé sur la science-fiction (avec les intérieur de vaisseaux). Et l'on peut saluer Good Feel pour son sens impressionnant du détail, rien n'est laissé au hasard ! Tout est graphiquement impressionant avec des textures parfois plus vraies que nature et différents matériaux reconnaissables au premier coup d'œil.

L'ensemble fonctionne encore mieux une fois qu'on peut l'explorer, les différents matériaux ayant une réaction parfois propre quant à vos déplacements. De même, le level design plutôt ingénieux prend bien le pli des possibilités offertes par le parti pris graphique : on pourra rebondir sur des fils tendus, des fermetures éclairs pourront dévoiler des morceaux de niveau et l'on pourra tendre des fils dépassant pour rapprocher une plateforme. On s'extasie donc face à ce fourmillement de bonnes idées, qui dispose en plus d'une bande son composée de jolies mélodies jouées au piano.

Néanmoins, au niveau du jeu de plates-formes en lui-même, force est de constater que Kirby est encore loin des maîtres étalons du genre. Dans ce genre, et en 2D, le jeu souffre bien sur de la comparaison avec les excellents New Super Mario Bros. Wii ou Donkey Kong Country Returns, qui proposent une convivialité, une difficulté et des contenus plus importants. C'est surtout au niveau gameplay que Kirby au Fil de L'Aventure est limité, puisqu'il assume à fond son coté familial. Alors certes les plus jeunes pourront s'amuser et en voir le bout, les autres risquent de le finir bien vite et de peu se passionner pour les missions annexes.

La jouabilité est ainsi très classique, mais propose tout de même une particularité pour du Kirby : celui ci ne peut plus avaler ses ennemis pour se transformer ; ici, il les attrape pour les transformer en boule de laine afin de les projeter sur leurs alliés ou des éléments du décor destructibles. Mais comme il évolue dans un monde facile à tricoter, Kirby peut néanmoins se transformer lors de phases de jeu particulières. On pointera ici l'inégalité de ces phases : si celles du dauphin, de la voiture ou du chasseur spacial (qui transforme le jeu en un shoot'em up très sympathique) sont réussies, ce n'est clairement pas le cas du train, du robot qui sont soit trop lentes, soit casse-tête à cause d'un manque d'optimisation.

Ces différentes phases apportent toutefois de la diversité à un jeu qui en manque cruellement du fait de son absence de difficulté. Le but des niveaux, en plus de les finir, est de collecter le plus de joyaux possible pour obtenir des médailles. Quand vous êtes touché ou que vous tombez dans un trou, vous perdez de ces joyaux, mais vous ne perdez jamais de vie et vous ne recommencez jamais un niveau (même en jouant n'importe comment). Une idée qui fera rager les hardcore gamers, mais qui a le mérite de ne frustrer personne et de faire de Kirby au Fil de L'Aventure un titre encore une fois très familial.

La fin à 100% se fait quant à elle en fonction les médailles d'or obtenues, mais dépend également des combats contre les boss, qui permettent de débloquer des niveaux bonus. On pourra aussi dépenser ses joyaux en papiers peint et autres meubles pour décorer sa maison (aspect assez inutile au final). A l'image de Super Mario Galaxy, il faudra également refaire des portions de niveaux en contre-la-montre, en trouvant des personnages cachés ou en défaisant un nombre donné d'ennemis très rapidement. Cela permet d'amener la durée de vie du jeu jusqu'à quinze heures (sept petites heures suffiront toutefois à finir le mode histoire raisonnablement), ce qui s'avère tout de même un peu trop court.

La conclusion de

Ce Kirby 2011 est un jeu graphiquement génial. Les développeurs ont vraiment exploité à fond l'idée du cousu-main pour en faire un univers extraordinairement riche et bien pensé. Cela offre des nouveautés appréciables pour cette série, et fait finalement de cette œuvre un jeu de plates-formes familial qui plaira aux plus jeunes comme aux joueurs aguerris les plus curieux. Néanmoins, cette accessibilité se fait avec quelques concessions, notamment une trop grande facilité et un gameplay pas trop compliqué qui font que cet épisode n'arrive pas au niveau des grands jeux de plates-formes de la Wii.

Acheter Kirby au fil de L'aventure en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Kirby au fil de L'aventure sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+