75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Critter Crunch
Critter Crunch >

Critique du Jeu Vidéo : Critter Crunch

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 25 août 2011 à 1540

Vive les Gros !

Les puzzle-games en tableaux sont rarement connus pour la qualité de leurs univers. Alors quand un développeur prend le pari de proposer un plus par rapport à ses puzzles, cela devient tout de suite plus intéressant.

Critter Crunch nous vient du Canada et date en fait de 2007 dans une version mobile avant de débarquer sur le PSN deux ans plus tard à moins de six euros. Concernant son univers, certes singulier, il convient de mettre au clair qu'il n'est pas des plus étoffé. Il s'agit surtout de conférer au jeu une esthétique et une ambiance particulière afin de donner un meilleur habillage au concept sympathique et accrocheur du jeu. L'histoire, si tant est qu'on peut utiliser ce mot, nous plonge aux côtés d'un explorateur sur une petite île inconnue. Cette île est remplie de petites créatures ayant créé une chaîne alimentaire aussi précise que particulière. Et c'est l'idée de chaîne alimentaire qui sera à la base de ce jeu de puzzle en tableaux passant par l'association et l'élimination des bêtes les composant. On contrôle ainsi une petite boule de poils roses surnommés « Gros » et devant éliminer le plus de bestioles pour récupérer les joyaux que leurs estomacs sécrètent. Tout cela afin de nourrir sa famille expliquant l'enchaînement des tableaux dans le mode aventure car le Gros doit faire tout le tour de l'île pour augmenter sa réserve.


Le titre a ici comme point fort de immédiatement flatter la rétine ce qui est rare pour un jeu de ce style. Le partis-pris graphique dessin-animé est assez réussi et les amateurs de bestioles toutes mignonnes y trouveront leur compte. Techniquement le titre est exempt de tout reproche, les graphismes sont très fins avec des couleurs donnant un cachet cartoon des plus appréciable. La musique réussit à se faire oublier mais insuffle une petite ambiance paradisiaque à l'ensemble. On enchaîne sans problèmes les tableaux et les différents modes de jeu en parti grâce au travail d'emballage du concept de jeu. Après, si vous cherchez un aspect scénaristique à la Puzzle Quest, le tout reste quand même assez limité. Si l'univers tient la route, il reste un simple décor ce qui est dommage car quelques cinématiques entre les différents niveaux de l'aventure auraient pu améliorer le jeu. D'autant plus que le petit travail d'écriture du studio est de qualité avec une touche rafraîchissante. Après, l'univers coloré est assez enfantin alors que le jeu sait être corsé assez rapidement... Les joueurs les plus vieux et seulement à la recherche de puzzle pourront aussi être rebutés par l'aspect dessin-animé du titre.


Au niveau du système du jeu, il est assez solide pour que l'on y accroche mais pas des plus original pour révolutionner le genre. Comme il a été dit, le concept est basé sur les chaînes alimentaires. A la base, il y a trois types de bêtes ayant des grandeurs différentes, et pour les faire exploser il faut les nourrir de deux bestioles de la taille inférieure. On peut aussi exploser la plus grosse bête en la nourrissant d'une bête moyenne nourrie de la plus petite. Le but est donc d'enchaîner le plus rapidement les différentes explosions pour faire grimper son score afin de finir les tableaux. Au fur et à mesure du jeu, s'ajoute plusieurs malus comme bonus : Des bombes, des graines pour faire exploser une bête pour les bonus... Pour les malus on se confronte à des bêtes végétariennes à placer à côté d'autres de mêmes couleurs pour les faire exploser, celles intoxiquées faisant baisser le score... La difficulté est bien graduelle et se révèle bien corsée sur la fin proposant donc un challenge intéressant. Il existe aussi d'autres modes de jeux comme le puzzle où l'on doit faire exploser toutes les bêtes d'un tableau en un minimum d'actions. Il y a aussi des défis à réaliser selon des directives données mais qui sont parfois peu claire. Et à ne pas oublier le multijoueur local ou en ligne qui permet d'affronter d'autres joueurs en un mode survie où les enchaînements réalisés provoquent des malus chez son adversaire. Le tout pour seulement six euros ce qui est quand même peu comparé aux heures que le jeu a à offrir.

 

La conclusion de

Critter Crunch est un petit jeu de réflexion/puzzle assez sympathique disposant d'un concept simple et d'un univers singulier. Néanmoins ces deux aspects s'avèrent un peu trop limités pour rester dans les mémoires pour l'un comme pour l'autre. Les amateurs du genre devraient quand même se pencher sur ce jeu au petit prix.

Acheter Critter Crunch en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Critter Crunch sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+