75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : L'escalier hanté, le jeu de cartes
L'escalier hanté, le jeu de cartes >

Critique du Jeu de cartes : L'escalier hanté, le jeu de cartes

Avis critique rédigé par Amaury L. le mardi 24 mai 2011 à 2105

Un escalier qui passe à la trappe…

Les enfants se glissent sous le regard amusé de Monsieur Fantôme dans les escaliers du château en ruine. Afin d’amuser les bambins, il les transforme en fantômes. Maintenant, il faut retrouver qui est qui sous cette forme inhabituelle…

Un petit escalier.

Cette boîte minuscule renferme soixante cartes et un disque en carton. Les illustrations de Rolf Vogt conservent une cohérence avec le jeu de plateau éponyme, L’escalier hanté (lire la critique). Toutefois, si on excepte la jolie couverture, le reste ne déclenche pas des onomatopées admiratives.

Une petite règle à garder en mémoire.

Le joueur qui possède le plus de cartes à la fin de la partie gagne.

On dispose autour du disque central quatre cartes Enfant (le dos représente un fantôme souriant) en faisant correspondre les couleurs (l’enfant rouge se place à côté de l’élément rouge du disque). Le dernier emplacement de couleur blanc reste libre en début de partie.

A son tour, le joueur pioche la carte au sommet de la pile et applique son effet. S’il s’agit d’une carte Enfant, il doit retrouver sous quelle carte il se cache. Il existe des cartes Echange où il faut intervertir deux cartes autour du disque sans les regarder, des cartes Déplacement où on déplace une carte vers l’emplacement laissé libre et des cartes Enigme qui obligent à se souvenir de la couleur de l’enfant caché devant la portion blanche du disque si celle-ci est occupée.

Quand on trouve l’enfant de la bonne couleur, le joueur remporte toutes les cartes présentes dans la défausse. La partie se termine quand les deux piles sont épuisées (défausse et pioche).

Un matériel de petit fantôme...

Un escalier qui dénature L’escalier hanté.

Dès les premières parties, cette reprise en jeu de cartes de l’excellent jeu de plateau L’escalier hanté (lire la critique) ne transcende pas les participants. Nous sommes en présence d’un jeu de mémoire tristement conventionnel qui ne retrouve pas l’atmosphère magique délivrée par les petites figurines Fantôme et ce magnifique plateau représentant un escalier dans un château en ruines. Les mécanismes fonctionnent mais ils demeurent d’un classicisme navrant. L’auteur Jacques Zeimet propose un jeu de mémoire sans grande imagination. De plus, ce jeu de cartes ennuie les enfants avec une répétitivité et une durée excessives. Des signes évidents de déconcentration (bâillements, un élément extérieur au jeu qui capte l’attention de l’enfant) interviennent dès le milieu de la partie. L’escalier hanté, le jeu de plateau de Michelle Schanen méritait une adaptation avec des engrenages davantage travaillés et recherchés. Ici, on assiste à un jeu tellement banal qu’une édition ne se justifiait vraisemblablement pas. Un escalier qui tourne en rond !

La conclusion de

Cette déclinaison en jeu de cartes du magique L’escalier hanté suscite une attente forte chez les parents connaisseurs. La déception s’avère d’autant plus grande qu’au-delà de mécanismes mille fois vus et revus, le jeu ne retrouve jamais le charme de son grand frère. Lent, originalité nulle, répétitif, excessivement hasardeux, L’escalier hanté le jeu de cartes ennuie dès la première partie les enfants et retient modérément l’attention de tous. Ce n’est pas complètement le ratage absolu, mais on se demande ce que les éditeurs ont trouvé de palpitant à ce jeu tellement commun. Des qualités restent présentes, boîte petit format, illustrations réussies et ça tourne convenablement, mais où est passé la magie du jeu de plateau ? Un escalier avec des marches glissantes…

Que faut-il en retenir ?

  • Illustrations sympathiques.
  • Ca tient dans la poche.
  • Ca tourne correctement.

Que faut-il oublier ?

  • Trop long.
  • Trop trop classique.
  • Perd toute la magie du jeu de plateau.
  • Aucune originalité.
  • Ennuyant très rapidement.

Acheter L'escalier hanté, le jeu de cartes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'escalier hanté, le jeu de cartes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'escalier hanté

En savoir plus sur l'oeuvre L'escalier hanté