75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Enfer
Enfer >

Critique du Roman : Enfer

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 16 avril 2010 à 1441

Le retour de Luke

Attention cette critique reprend les grands évènements du livre précédent donc je vous déconseille de lire ce qui suit si vous souhaitez découvrir l’intrigue par vous même.

Troy Denning a donc la lourde tâche de succéder à Karen Traviss et son livre Sacrifice: sa fin s'avère être une bombe dans l'univers Star Wars, avec rien de moins que le décès de Mara Jade et l’élimination de Lumiya par la main vengeresse de Luke Skywalker.

Jacen est donc devenu Dark Caedus, après avoir tué Mara, et dirige l’Alliance d’une main de fer suite à son coup d’état. Il s’apprête à en finir avec la guerre contre la confédération. De leur côté, les Jedi sortent de leur paralysie relative à l’inaction d’un Luke Skywalker plus que perdu. Il est pourtant secondé par son fils, Ben, bien décidé à en découdre avec l’assassin de sa mère dont le suspect numéro un est, pour lui, son cousin. Les choses se compliquent aussi pour Leia Organa et Han Solo, toujours considérés comme des terroristes; ils passent le plus clair de leur temps à fuir. A cela il faut ajouter la traque d’Alema Rar par Jaina, Zekk et Jag qui devront se détourner de leur tâche afin de protéger l’Académie Jedi d’Ossus prise en otage par un Jacen accomplissant de plus en plus son rôle de seigneur Sith.

Le principal compliment que l’on pourrait faire à Troy Denning est qu’il semble être l’auteur, avec le Timothy Zahn de la grande époque, se rapprochant le plus de l’esprit de George Lucas pas son écriture. On est donc devant ce mélange de Space-Opéra rempli de batailles aux sabres et dans l'espace. Une intrigue pleine d’aventures, de suspense, de tragédie familiale mais aussi d’humour et de rêverie avec les nombreuses planètes visitées. Tout se passe tellement vite (peut-être même un peu trop) que les 365 pages se dévorent d’un seul coup. L’emprise du côté obscur sur Jacen et son éloignement de plus en plus marquant avec ceux qu’il aime est fascinant et le retour en forme de Luke fait plaisir à voir. Il est enfin rendu justice au personnage alors dans l’ombre depuis le début de cette saga. On peut aussi citer le véritable coup de force qui fait que tout est sur le point de basculer pour un dénouement tant attendu. Mais finalement tout reste à faire et la fin palpitante réserve le meilleur pour la suite. Enfin, seul gros bémol au livre, c’est le sentiment que les personnages sont toujours plus puissants quand ils ne veulent pas éliminer leurs adversaires alors que quand ils le veulent vraiment… A noter qu’à la fin du livre, Fleuve Noir a eu la bonne idée d’inclure la traduction d’une interview croisée faite par la maison d'édition américaine Random House avec Troy Denning, Aaron Allston et Karen Traviss. Elle reprend ce qui a été écrit et leur travail, au moment de la parution de ce livre, se révéle assez intéressant.

La conclusion de

Enfer est donc une réussite, le meilleur roman de la saga. Un livre se rapprochant vraiment de l’esprit des premiers films Star Wars avec un dynamisme rarement égalé dans la littérature de l’Univers étendu.

Acheter Enfer en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Enfer sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars

En savoir plus sur l'oeuvre Star Wars