75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La Conspiration du Loup Rouge >

Critique du Roman : La Conspiration du Loup Rouge

Avis critique rédigé par Lujayne M. le vendredi 28 août 2009 à 21:42

Il était un petit, non, gros navire...

Le Chathrand, un vaisseau d'une taille phénoménale (600 marins, 100 soldats, 60 mousses, sans compter les passagers) construit six cent ans plus tôt, part pour une ambassade de paix : le mariage de Tasha Isiq, jeune noble du puissant empire Arqual, avec un prince de la nation ennemie, les Mzithrinis. En apparence, donc, c'est la réconciliation entre les deux peuples ennemis...

Voici donc l'histoire de Pazel Pathkendle, jeune mousse embarqué de force lorsque son pays a été envahi et doté d'un don singulier, de Tasha, la jeune fille rebelle, de Nilus Rose, le féroce capitaine de vaisseau, de Diadrelu, l'ixchelle, sorte de petit lutin haïs des hommes, de Niriviel le faucon éveillé, et de bien d'autres...

On peut regretter un nombre assez important de coïncidences un peu grosses, même pour un roman de Fantasy (bien que cela soit un défaut souvent constaté du genre, il y a ici un peu trop de personnes qui se retrouvent par hasard, puis se retrouvent encore....), mais les personnages sont sympathiques (ou inquiétants, ou suffisamment mystérieux pour titiller l'imagination), l'imagination vive, et l'ambiance tout à fait prenante. Nous avons affaire à une machination à tiroir, et si la duplicité de certains personnages est assez vite révélée, certains qui paraissaient sans reproches ont, vers la fin, des comportements bizarres qui augurent une complexification des caractères dans les tomes suivants.

On regrettera juste que la magnificience du bateau (quand même, si énorme, tissé de sorts par des mages, si vieux et mystérieux) ne soit pas plus exploité : il y a pourtant matière à description !

A coté de cela, on aura droit à pas mal de jolies trouvailles : les animaux "éveillés" (mais comment ? et pourquoi ?), les ixchels, la Lorg, la malédiction de la magie, Ramachni le mage d'outre-monde déguisé en vison, le Loup Rouge, les meurthes...

80

Voilà un roman qui plaira à tous les amateurs de fantasy navale, de grandes conspirations, de magie, de créatures étranges et d’aventures. La multiplicité des personnages et des points de vue rend l’histoire un peu confuse à saisir au début, mais l’on est rapidement captivé, et ensuite difficile de lâcher le livre ! Une très jolie réussite qui, malgré son schéma stéréotypé (le jeune orphelin, la jeune fille noble, des grands méchants, des artefacts et une énorme conspiration), nous met l’eau à la bouche, nous captive et nous laisse haletants sur la fin : vite, la suite !

Critique de publiée le 28 août 2009.

Que faut-il en retenir ?

  • le style
    les personnages et différentes races
    le Chathrand

Que faut-il oublier ?

  • quelques coincidences vraiment trop grosses

Acheter La Conspiration du Loup Rouge en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Conspiration du Loup Rouge sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !