75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Lemashtu
Lemashtu >

Critique du Roman : Lemashtu

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 4 avril 2009 à 1413

Lemashtu

Et si les vampires existaient réellement ? Enfin pas les non-morts que nous avons l’habitude de côtoyer dans certains films ou dans certains romans ! Mais une race d’êtres possédant toutes sortes de qualifications hors du commun et devant se nourrir de sang. Une évolution de la race humaine due à une séquence ADN. Des êtres dangereux, des prédateurs sans failles ou presque existants pour réguler l’humanité. Et bien dans l’univers de Li-Cam ces êtres existent. On les appelle les strigoï de leur nom commun ou stryge de leur nom savant.

"Un strigoï est un primate appartenant à l’espèce des Homo sapiens, sous-espèces Homo sapiens incubus. Les sapiens incubus sont plus robustes, plus agiles et vivent en moyenne plus longtemps que les sapiens sapiens."

Voici un extrait d’une leçon que doit savoir par cœur le jeune Lemashtu. Celui-ci n’est pas un élève comme les autres et ce n’est pas, non plus, un jeune adolescent comme les autres. Lemashtu Dracul n’est autre que le prochain Roi de Walachie et c’est également un vovoïde strigoï, l’un des derniers de sa race. Un élément très important pour les siens. Le dernier strigoï à pouvoir redonner vie à son espèce en s’accouplant avec une humaine. Pour cette raison, il a dû fuir l’Europe de l’Est avec Féhik et Aratar. Ses deux compagnons sont également des strigoï, mais d’une autre caste. Féhik Alamédu est un nosferat et Aratar Déochétor est un nékurat. Au fur et à mesure de l’histoire vous découvrirez toutes sortes de renseignements sur les différentes castes de stryges et également le passé de Féhik Alamédu et de Aratar. D'ailleurs, ces renseignements signalétiques sur les strigoï ainsi que le passé des deux compagnons de Lem sont placés à part de l’histoire principale et sont agrémentés de dessins. Un bel atout à l’ouvrage qui devient une sorte de petit guide de l’univers stryge de Li-Cam.

Loin des poncifs du roman de Bram Stoker, Lemashtu est un roman plein de charme et rythmé grâce à la plume moderne de Li-Cam et à ses touches d’humour. Des touches d’humour qui rendent les personnages attachants. Donc, je disais un roman loin des poncifs de celui du créateur de Dracula et pourtant qui reste un délicieux prolongement à Dracula. Li-Cam utilise avec savoir-faire les origines du terrible Vlad Tepes, ce haut dignitaire valaque qui défraya la chronique au XVe siècle où il était connu pour son énorme cruauté. Elle s’en sert en donnant un lien de parenté entre Vlad Dracul et Lemasthu et en expliquant pour quelles sombres raisons le haut dignitaire valaque, membre émérite de l’Ordre du Dragon, devint peu à peu un être cruel et assoiffé de sang. Li-Cam fait d’ailleurs référence à une autre lignée « dite vampirique » : celle des Bathory. Une famille hongroise qui compta parmi ses membres la ténébreuse et envoutante Erzebeth à qui l’on assigna de nombreux crimes ainsi qu’un passe-temps peu ordinaire : prendre des bains de sang. Li-Cam se sert de tout cela et crée un univers bien fourni où, comme je le disais plus haut, des personnages attachants évoluent avec grâce et humour dans une histoire captivante.

"…Les strigoïs ne sont pas plus mauvais que nous, ils sont potentiellement plus dangereux. Mal traités et désespérés, ils ne sont pas différents d’un homme dans la même situation : ils deviennent imprévisibles et dangereux. "

Ce roman est également un ouvrage sur la tolérance et l’acceptation de la différence que les humains oublient fréquemment et surtout quand le fanatisme religieux s’en mêle. Les strigoïs sont mis à mal dans le roman de Li-Cam et les deux dernières lignées existantes sont parquées dans une zone de confinement. Ils ne peuvent pas en sortir et sont parqués comme des animaux. Ils sont même soumis à des contrôles médicaux par le Vatican pour être fichés. Lemashtu Dracul devra même subir ces affreux contrôles tous les deux ans, car il est un vovoïde strigoï ; l’une des plus fortes et dangereuses classifications de stryges. Les humains sont à la base du génocide des strigoï. La peur et la bêtise font parfois faire d’horribles actes. Néanmoins, un ordre secret, composé d’ecclésiastiques et connu sous le nom de Lux Anima, essaie par tous les moyens d’aider l’accomplissement du renouveau de la lignée des Dracul. Féhik Alamédu fait d’ailleurs partie de cet ordre secret et il est bien déterminé, avec l’aide d’Aratar Déochétor, de protéger le jeune Lem contre toutes attaques possibles.

La conclusion de

Lemashtu est un roman génial, tout simplement ! Il possède toutes les qualités pour faire un bon roman : rythme, humour, personnages attachants et histoire captivante. Avec de plus un univers très bien construit, faisant référence, avec imagination, à l’un des classiques par excellence de littérature vampirique : le Dracula de Bram Stoker. Li-Cam a une plume pleine de charme et de grâce et on en redemande bien évidemment ! D'ailleurs, on s’attend à voir débouler une ou plusieurs suites aux Chroniques des Stryges, ce qui serait un réel plaisir.

Que faut-il en retenir ?

  • -l'Univers
    -Le rattachement à l'œuvre de Bram Stoker
    -Les Personnages
    -La plume de Li-Cam et son humour attachant

Acheter Lemashtu en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Lemashtu sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+