75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Les Chevaliers du Temps
Les Chevaliers du Temps >

Critique du Roman : Les Chevaliers du Temps

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 12 juin 2007 à 1345

Un conseil : passez votre chemin !

Une intrigue prometteuse, même si déjà vue : de nos jours, six adolescents que tout oppose doivent unir leurs forces pour défier les Forces du Mal. Forcément, passer de l'univers du lycée à celui des monstres et de la magie ne va pas sans mal, surtout quand ils ne peuvent pas se sentir...
J'avoue : je n'ai pas pu le finir. Et pourtant, j'ai essayé, je suis quand même arrivée à plus de la moitié du livre, espérant que cela s'améliorerait car, comme je l'ai dit, on a envie de savoir ce qui va se passer. Mais trop, c'est trop.
Mal écrit, avec des personnages antipathiques et des dialogues risibles, mal situé (tout se passe aux Etat-Unis, et l'auteur, qui n'y a manifestement jamais mis les pieds, nous ressort les poncifs des séries télévisées à la mode, sans même savoir qu'on ne vendra jamais là-bas de l'alcool à des mineurs, même en boîte - dois-je rappeler de plus que la majorité est à 21 ans ?). L'auteur aurait été bien plus inspirée en situant l'action dans un environnement qu'elle connait, ce qui aurait justement changé des romans anglo-saxons habituels, et aurait sonné moins emprunté.
On se croirait dans un mauvais mélange de Buffy contre les Vampires et de Sous le Soleil, un univers de midinettes et de paraître. L'auteur nous décrit en effet les tenues de chaque personnage, à chaque apparition, sans que cela n'ait de moindre intérêt pour l'histoire. Alors, un petit peu de mode, pourquoi pas, cela permet de poser un personnage, mais à ce point, cela tourne à un après-midi shopping chez Pimkie.
Le gore, ensuite. Pour bien nous faire ressentir combien les monstres sont vilains, on nous parle d'orbites dégoulinantes de pus et autres joyeusetés. Pourquoi pas... sauf que c'est si mal écrit que cela révulse et c'est tout, n'amenant pas la frayeur escomptée, juste du dégoût. Ne parlons pas non plus des clichés concernant les méchants, qui auraient pu être bien employés, mais ne révèlent que du déjà-vu.

La conclusion de

Bien sûr, on peut trouver quelques qualités. Réussir à écrire un livre de plus de 400 pages, cela a nécessité du temps et de l'application, c'est indéniable. Mais est-ce suffisant pour être publiable ? Peut-être suis-je trop vieille (sic ;) ), peut-être cela plaira-t-il aux jeunes de l'âge des héros et qui n'ont jamais lu de "bons" romans de fantasy ?
Une chose est sûre : cela ne vaut pas les 20 euros auquel est vendu le livre...
Sur son blog, l'auteure dit s'être inspirée des mangas. Cela ne saute pas aux yeux, mais en tout cas, une version dessinée du roman serait sans doute meilleure !

Que faut-il en retenir ?

  • l'histoire

Que faut-il oublier ?

  • le style !!
  • les personnages !!
  • l'environnement

Acheter Les Chevaliers du Temps en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Chevaliers du Temps sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+