75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le voile de l'espace
Le voile de l'espace >

Critique du Roman : Le voile de l'espace

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 26 janvier 2006 à 0642

Un beau roman

"Ce que Cornell préférait, c'était le trajet en voiture, ce mouvement régulier tandis qu'il regardait la campagne défiler par la vitre malpropre. Ils empruntaient le plus souvent de petites nationales et même de ces pistes revêtues de gravillons blancs, et traversaient des paysages de champs et d'interminables haies en brise-vent, de mares boueuses et de fermes clairsemées - une grange à demi effondrée peut-être, des silos d'aluminium rutilants, des garages pour les gigantesques machines agricoles, et une habitation au milieu..."
Robert Reed. Cet auteur américain est venu tard à l'écriture, ses premiers écrits datant de la fin des années 80. Il s'est notamment illustré avec son roman La voie terrestre, puis avec ce roman le voile de l'espace, qui est suivi de Portes béantes du ciel, où il met en scène le monde, notre monde où le ciel se voile pour présenter la reflexion de la Terre elle-même, occultant par la même occasion les étoiles, la lune et le reste de l'espace.
Centré sur le personnage. La particularité de ce roman est cette propension à se concentrer sur le personnage principal, ici Cornell en l'occurrence. Ce personnage sert à R. Reed de pourparler, c'est à dire que le monde va apparaitre tel que le héros va le voir et le sentir. Ainsi, la première partie nous montre Cornell adolescent, en admiration devant son père, un scientifique autodidacte dont l'unique but est de courir après les petits hommes verts. C'est donc sur un ton nostalgique que la description des paysages nous apparaîtra, une vision que le gamin, son père et un ami - le seul ami - de son père parcourent les campagnes, les petites routes sinueuses pour rechercher ces indices ou ces témoignages du passage d'une vie extra-terrestre sur Terre. La vie de Cornell et son père s'organise autour de ces pélérinages depuis que, à l'âge de 4 ans, sa mère a été enlevée par un OVNI, ce dont le garçon ne se souvient pas vraiment... Cette obsession du père est peu à peu communiquée à Cornell. Et le jeune garçon vit cette existence de manière à la fois triste et enjouée, au vu de la disparition de sa mère. La plume de Reed fait ici des merveilles et on se laisse emporter par l'histoire du jeune homme et par ses états d'âme, dans l'Amerique d'après guerre, semble-t-il. L'auteur, par ces détails insignifiants mais capitaux pour Cornell, éveille même en nous certains souvenirs propres à notre jeunesse. Et puis vient le Changement. Le Changement, pour Cornell, évoque le voile de l'espace sur la Terre, mais aussi des révélations sur l'histoire de sa famille, qu'il avait acquis pour définitifs et qui vont s'effriter, s'écrouler par le jeu de révélations. Alors commence la reconstruction du jeune homme, la cassure d'abord puis le réapprentissage jusqu'à ce qu'il soit embauché dans cette compagnie dont le dessein est bien mystérieux. Les ET existent bel et bien...
Le thème des ET. La rencontre du cinquième type est indispensable pour la Terre. R. Reed imagine des créatures avec plusieurs membres dépendants (un cerveau et plusieurs membres), ce qui n'est pas sans rappeler Un feu sur l'abîme de Vernor Vinge: une meute avec une conscience commune. Des créatures très intéressantes à la technologie adaptée à leur planète et à leur forme de vie. Cornell va dès lors faire son parcours initiatique pour finalement se trouver dans ce contexte extrême et faire la paix avec sa conscience, son passé, ses parents.

La conclusion de

Robert Reed avec Le voile de l'espace, sur un thème visité à de nombreuses reprises, réussit un beau roman où transparaît l'émotion notamment soulignée par une écriture de qualité. A lire !

Acheter Le voile de l'espace en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le voile de l'espace sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le voile de l'espace

En savoir plus sur l'oeuvre Le voile de l'espace