75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Mondes et Démons
Mondes et Démons >

Critique du Roman : Mondes et Démons

Avis critique rédigé par Christophe B. le dimanche 30 octobre 2005 à 0606

De la bonne SF européenne

« Le cumul globulaire d'Akasa-Puspa, dans un futur lointain : un petit univers de dix millions de soleils grouillants de vie et de civilisations, si proches entre eux que les voyages interstellaires sont possibles, même avec la technologie la plus rudimentaire. Dans cet environnement singulier, des empires fleurissent et se combattent depuis des temps immémoriaux. Alors que des groupes d'humains s'installent sur les planètes intérieures de la Sphère pour fuir la guerre, ils découvrent une menace bien pire que celle qu'ils laissent derrière eux... »
Le space-opéra, tout le monde connaît : L’avenir de l’univers est en jeu, des batailles à coup d’armes perfectionnées qui font des étincelles et des trous dans le métal, des affrontements de vaisseaux spatiaux hyper-véloces ou bizarroïdes, des espèces extra-terrestres pleines de dents qui veulent conquérir un petit monde tranquille, des gestes héroïques etc… Bref, quand on est fan de SF, on à l’habitude et on accueille les ouvrages du genre avec un regard blasé… Je ne vais pas vous faire croire que Mondes et Démons renouvelle le genre, mais rien ne vous empêchera tout de même de frissonner de plaisir à la lecture de l’ouvrage qui ne s’enferme pas dans le space-op basique.
Des dauphins pensants utilisés comme pilotes spatiaux et une étude quasi anthropo-ethnologique des races extra-terrestres, ça ne vous rappelle rien ? Voici un livre bourré de références et d’hommages aux maîtres du genre. Notamment à David Brin et son génial Marée Stellaire. Les êtres humains ne sont pas oubliés et c’est en suivant la destinée amoureuse, tragique ou héroïque de quelque-uns d’entre eux que s’articule le roman. Un roman qui bouge, il y a de l’action, croyez-moi, «ça charcle grave !» comme certain disent. L’auteur maltraite ses héros avec un plaisir quasi sadique, les rebondissement et les surprises s’enchaînent. Difficile de lâcher le bouquin avant de venir à bout de ses 560 pages d’action et de réflexion sur la difficulté d’accepter les différences de ses prochains, ou pire, être contraint de les accepter…
Parcequ’ils sont biens différents ces satanés aliens belliqueux nommés Angriffs qui viennent chercher querelle. Ils bavent, sont tout en dents et en griffes, et ont la mauvaise habitude de vouloir se taper une bonne cuisse humaine en guise de petit déjeuner. Tout l’intérêt du livre, à travers une description minutieuse de leur société, de leurs valeur, de leur morale, c’est d’arriver, sinon à nous les faire aimer, au moins à nous les faire comprendre. Il faut ajouter à cela des secrets cosmiques contenus dans un étrange artefact, des mystères et des révélations qui vont laisser les héros de l’histoire tout aussi pantelants que le lecteur. Le tout dans un style littéraire nerveux, impeccable, qui coule tout seul.

La conclusion de

Avec ce livre, vous serez entraînés dans la spéculation scientifique, l’aventure et le souffle exceptionnel d'un space-opéra flamboyant et épique où l'auteur explore à l'échelle d'une galaxie les chocs de civilisations étrangères contraintes de s'accepter.

Acheter Mondes et Démons en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mondes et Démons sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+