75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Des nouvelles du NIFFF

Publié il y a 8 ans par Richard B.

le NIFFF en expansion !

A deux mois de son ouverture, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) vous dévoile ses premiers éléments de programmation et les nouveautés de la huitième édition!
LE NIFFF TOUJOURS EN PLEIN AIR ET TOUJOURS EN EXPANSION !
La huitième édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel se déroulera du mardi 1er au dimanche 6 juillet 2008. Inauguré l’an passé, l’open air – dont nous vous dévoilons l’affiche en primeur ! - reviendra hanter les rives du lac Neuchâtel pour faire découvrir au public les avant-premières les plus attendues de la saison. Fort de son succès, le NIFFF s’agrandit et inaugure cette année un nouveau lieu de projection en investissant le Théâtre du Passage. Si le programme complet ne sera dévoilé que le 12 juin, deux programmes spéciaux d’exception peuvent d’ores et déjà être annoncés : une rétrospective mettant à l’honneur le cinéma italien de genre des années 60 et 70, de même qu’un hommage consacré au pionnier de l’horreur japonaise Nakagawa Nobuo.

Poursuivant une formule élaborée au fil des sept premières éditions, le NIFFF relève à nouveau le défi de réunir à Neuchâtel la crème du cinéma fantastique international au travers de cinq compétitions et de nombreux programmes annexes. Fer de lance du festival, la Compétition internationale dressera en une dizaine de films un panorama du cinéma fantastique actuel tandis que la Compétition asiatique offrira une porte ouverte sur la vitalité et la variété des cinémas d’Asie. Enfin, trois concours de courts métrages seront l’occasion de découvrir les auteurs émergents les plus prometteurs de Suisse et d’Europe.

PROFONDO GIALLO : L’AGE D’OR DU THRILLER ITALIEN
Le NIFFF propose une rétrospective originale qui permettra cette année de (re)découvrir les œuvres ayant façonné le succès du giallo durant les années 60 et 70. L’occasion unique de voir au cinéma les classiques d’un genre qui, s’il tire son origine et son nom d’une collection de romans populaires à couverture or, s’est déployé à l’écran en un cocktail mêlant à la fois policier, épouvante, fantastique et érotisme. Riche d’une quinzaine de titres, la sélection présentera un aperçu du travail des précurseurs italiens du genre (Mario Bava, Ricardo Freda), de celui qui s’est imposé comme le maître du giallo, Dario Argento, et révélera des perles rares telles que Il profumo della signora in nero de Francesco Barilli et Cosa avete fatto a Solange ? de Massimo Dallamano. Pour compléter le programme, le NIFFF proposera également deux nuits de véritable étrangeté cinématographique (Notte Italia Cannibal, Notte Italia Bizzarra) ainsi que des cartes blanches aux festivals de Venise, Ravenne et Trieste.
NAKAGAWA NOBUO : LE PIONNIER DU FANTASTIQUE JAPONAIS
Né à Kyoto au début du siècle dernier, Nakagawa Nobuo est aujourd’hui reconnu comme le précurseur du J-horror, version nippone du cinéma d’épouvante tel qu’il est pratiqué à l’heure actuelle par des cinéastes comme Hideo Nakata (The Ring, Dark Water). S’il a exploré avec succès plusieurs genres cinématographiques (comédie, drame romantique, aventure fantastique), c’est néanmoins dans le film d’horreur que Nakagawa Nobuo a déployé tout son savoir-faire. Le NIFFF propose ainsi, en exclusivité suisse, une incursion dans l’univers horrifique de cet auteur au travers de cinq films en copies restaurées. L’opportunité de découvrir Black Cat Mansion (1958), relecture du Chat Noir d’Edgar Allan Poe, The Ghost of Yotsuya (1959), histoire de fantômes inspirée d’un conte traditionnel japonais ou encore Hell (1960), film d’horreur exploitant le thème de la réincarnation, trois œuvres qui ont établi sa réputation de maître d’un cinéma qui allie avec brio figures classiques du fantastique japonais et inspirations gothiques occidentales.
EN MARGE DES ECRANS
Comme à son habitude, le NIFFF se déploie également en dehors des écrans pour offrir au public l’occasion de rencontrer des stars et légendes de l’histoire du cinéma, d’assister à des conférences, de découvrir des expositions ou, simplement, de se détendre dans un cadre festif et convivial.

Pour découvrir le festival dans son intégralité, le public peut bénéficier d’une offre spéciale sur les abonnements disponibles dès maintenant au prix imbattable de 111.- (Offre valable jusqu’au 15 juin).
Informations et billetterie : www.nifff.ch

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »