PIFFF J-1

Publié il y a 4 ans par Richard B.

Du 23 au dimanche 27 novembre 2011 Paris se remet au fantastique

L’association Paris Ciné Fantastique, en partenariat avec le magasine Mad Movies a décidé de se lancer dans la création d’un projet ambitieux sous la direction artistique assurée par Fausto Fasulo le rédacteur en chef de Mad Movies et Cyril Despontin, déjà à l’initiative du festival Hallucinations Collectives (Lyon) en directeur délégué. Le festival, alias le PIFFF (Paris Fantastic Film Festival) se déroulera du 23 au dimanche 27 novembre 2011. Donc demain le senfants !

Durant cette période le festival proposera une sélection de films inédits, 3 compétitions (longs-métrage, courts-métrages étrangers et courts-métrages français), 2 jurys et une salle, celle du Gaumont Opéra Capucines.


Retreat
Avec : Jamie BELL (Jack), Cillian MURPHY (Martin), Thandie NEWTON (Kate)
Parti en « retraite » sur une île presque déserte, un couple en crise va croiser la route d'un jeune homme mystérieux, les avertissant qu'un dangereux virus est en train de décimer le population...

4:44 Last Day on Earth
Réalisateur : Abel FERRARA - Avec : Willem DAFOE (Cisco), Natasha LYONNE (Tina)
New York. La fin du monde est prévue à 16h44. Un couple d’artistes tente d’exister jusqu’au moment fatidique…

The Violent Kind
Avec : Cory KNAUF (Cody), Samuel CHILD (Murderball), Joseph MCKELHEER (Jazz), Mackenzie FIRGENS (Trixie), Gary COLE (Shade), Tiffany SHEPIS (Michelle), Joe EGENDER (Vernon), Bret ROBERTS (Q), Christina MCDOWELL (Megan)
Descendant paumé d’une lignée notoire de bikers ultra violents, Cody se rend à un anniversaire au fin fond d’une forêt (forcément) très sombre. Alors que la fête bat son plein - sexe, drogue et rock’n’roll - Michelle, l’ex de Cody, est retrouvée couverte de sang et en proie à des convulsions terrifiantes. Pas au bout de leurs surprises, Cody et ses potes sont ensuite assaillis par un gang de rockers sortis tout droit des 50’s et arborant des bananes à faire pâlir d’envie Dick Rivers. Il s’avère rapidement que ces nouveaux arrivants ont un objectif pour le moins satanique…

Bellflower
Avec : Evan GLODELL (Woodrow), Jessie WISEMAN (Milly), Tyler DAWSON (Aiden), Rebekah BRANDES (Courtney), Vincent GRASHAW (Mike), Zack KRAUS (Elliot)
Deux amis se préparent à une apocalypse nucléaire en construisant armes et véhicules de destruction. Mais une fille va venir tout perturber…

Malveillance
Réalisateur : Jaume BALAGUERO - Avec : Luis TOSAR (César), Marta ETURA (Clara)
César travaille comme concierge dans un immeuble bourgeois. Disposant de toutes les clés des appartements, il s'y introduit et s'organise une vie parallèle..

Extraterrestre
Avec : Carlos ARECES (Ángel), Michelle JENNER (Julia), Julián VILLAGRÁN (Julio)
Après une soirée particulièrement arrosée, Julio se réveille dans l’appartement de Julia, une belle inconnue dont il a tout oublié. Mais la surprise du jour est ailleurs : une gigantesque soucoupe volante stationne au-dessus de leur ville…

A Lonely Place to Die
Avec : Alec NEWMAN (Rob), Melissa GEORGE (Alison)
Cinq amis découvrent une petite fille retenue prisonnière alors qu’ils étaient en train de faire de l’alpinisme dans les montagnes écossaises. Ils décident de l’emmener avec eux jusqu'au village le plus proche pour la remettre à la police.

The Dead
Réalisateur : Howard J. FORD, Jonathan FORD
Un avion de l’armée américaine se crashe sur la côte africaine. Le lieutenant Brian Murphy, seul rescapé, va devoir tenter de rejoindre une base militaire, mais le trajet s'annonce difficile : Il devra faire face à des morts-vivants et une nature hostile.

Cassadaga
Avec : Louise FLETCHER (Claire), Kevin ALEJANDRO (Mike), Lucius BASTON (Officier Bill Hall), Rus BLACKWELL (Christian Burton)
Brisée après la mort accidentelle de sa petite sœur, Lily s’exile à Cassadaga, Floride, pour se ressourcer. Sur place, elle va tenter d’entrer en contact avec son esprit, mais c’est finalement avec celui de la victime d’un tueur en série qu’elle va avoir affaire… Réalisateur [...]

Detention
Avec : Josh HUTCHERSON (Clapton Davis), Richard BRAKE (Mr. Nolan), Dane COOK (Principal Verge), Aaron PERILO (Mike), Spencer LOCKE (Ione)
Adolescente paumée, Riley tente de survivre à la pression quotidienne d’un lycée complètement azimuté et frappé par un tueur tout droit échappé d’un authentique slasher. Mais l’établissement recèle aussi d’autres secrets…

Blind Alley (El Callejón)
Avec : Leonor Varela, Ana de Armas (Rose)
Rosa, jeune femme de ménage rêvant de devenir comédienne, se retrouve bloquée, en pleine nuit, dans un lavomatic situé au fond d’une impasse. Très vite, la demoiselle ne va pas rester seule…

The Innkeepers
Avec : Kelly MCGILLIS (Leanne Rease-Jones), Sara PAXTON (Claire)
Claire et Luke, deux employés d’un vieil hôtel de la Nouvelle Angleterre, tuent le temps en partant à la chasse aux fantômes qui rôdent dans l’établissement…

The Ward
Avec : Amber HEARD (Kristen), Danielle PANABAKER (Sarah), Jared HARRIS (Dr. Stringer), Mika BOOREM (Alice), Mamie GUMMER (Emily), Lyndsy FONSECA (Iris)
Un asile pour jeunes femmes est frappé par les apparitions meurtrières du fantôme d’une ex-internée. Il aura fallu attendre près de 10 années avant que John Carpenter ne revienne au cinéma.

Masks
Avec : Michael Balaun (Dr. Braun), Lucyna Bialy (Polish Singer)
Après plusieurs échecs dans divers conservatoires d’art dramatique, Stella est enfin retenue dans un atelier privé aux méthodes extrêmement particulières…


Ray Harryhausen – Le Titan des Effets Spéciaux
de Gilles Penso
Pionnier des effets spéciaux, Ray Harryhausen a inspiré les plus grands succès du cinéma fantastique, de Star Wars à Avatar. Retour sur une carrière de légende, commentée par les héritiers les plus prestigieux du maître.
SÉANCE GRATUITE (dans la limite des places disponibles)

Pifff affiche 2011

Les invités :

Roger Avary
Réalisateur et scénariste canadien, Roger Avary collabore activement dans les années 90 avec Quentin Tarantino, principalement sur le script de Pulp Fiction qu’il coécrit avec ce dernier (et pour lequel il remporta l’Oscar du Meilleur Scénario). En 1993, il passe à la réalisation avec Killing Zoe, polar désespéré, érotique et paroxystique traversé par des personnages écorchés vifs incarnés par Eric Stoltz, Jean-Hugues Anglade et Julie Delpy. En 2002, il adapte brillamment Les Lois de l’attraction de Bret Easton Ellis, histoire chorale d’un campus américain gangréné par la drogue, la violence et le sexe. En 2006, il plonge dans l’univers tortueux et torturé de Silent Hill et participe à l’écriture de sa version cinéma réalisée par Christophe Gans. En 2007, il travaille avec Neil Gaiman (Stardust, Coraline…) sur le scénario de La Légende de Beowulf de Robert Zemeckis, fresque d’heroic fantasy épique et magistrale tournée grâce au procédé de Performance Capture. Un temps annoncé sur l’adaptation filmique du jeu vidéo Wolfenstein, Roger Avary vient de terminer le script de Glamorama, tiré du roman homonyme de Bret Easton Ellis, et devrait commencer son tournage courant 2012.

Sébastien Bacchini
Monteur depuis une quinzaine d’années, il a travaillé pour la télévision (Métal Hurlant, Galactik football…) le cinéma (The Prodigies…) ou le jeu video (Bourne indentity, Wet…). Collaborateur sur des documentaires, des clips musicaux et un peu de publicité. il est aussi directeur artistique du label muscial Coffee Break Records, dont il est un des membres fondateurs.

Jaume Balaguero
Réalisateur et scénariste catalan, Jaume Balagueró témoigne dès ses débuts derrière la caméra d’un goût particulièrement affirmé pour les Ténèbres. En 1999, avec La Secte sans nom, il livre un thriller ésotérique, poisseux et cauchemardesque, à l’intensité émotionnelle prégnante et au sens visuel déjà très affûté. Avec Darkness, réalisé en 2002, il continue de travailler autour de ses thèmes de prédilection (la destruction de la cellule familiale, le secret, l’enfance…) et explore encore, et toujours avec cette acuité si déstabilisante, les peurs les plus enfouies en chacun de nous. En  2005, il apporte une touche mélodramatique à une histoire fantastique encore une fois liée à la thématique de l’enfance avec Fragile, dont le cadre hospitalier évoque autant certaines œuvres phares du survival horror vidéoludique (Silent Hill en tête) que l’environnement parapsychologique du Akira de Katsuhiro Otomo. En 2006, il réalise dans le cadre de l’anthologie horrifique télévisuelle Películas para no dormir l’épisode À louer, qui pose les bases thématiques et spatiales du futur [Rec], en installant son récit dans un vieil immeuble barcelonais bientôt transformé en tombeau pour jeune couple. [Rec] justement, en 2007, explose littéralement à la face des aficionados de l’horreur en dépoussiérant avec une vélocité rare l’image du zombie, ou plutôt de « l’infecté », au cinéma. Réalisé avec la complicité de Paco Plaza (Les Enfants d’Abraham, L’Enfer des loups…), le film inaugure le revival du found footage movie et suit à nouveau les traces du jeu vidéo en proposant une expérience sensitive proche de celle d’un FPS. Sa suite, réalisée en 2009, fait montre d’une ambition encore supérieure en multipliant les points de vue narratifs et en ouvrant des perspectives apocalyptiques inédites. Avec Malveillance, son dernier film en date (2011), Jaume Balagueró revient à une terreur plus réaliste, mais toujours aussi palpable et… contagieuse.


Stéphane Chaput
l doit sa passion cinéphile et fantastique à ces parents qui lui font lire très jeune Jules Verne et voir Freaks de Tod Browning et Vampyr Carl Th. Dreyer.
Il suit des études universitaires en histoire médiévale et contemporaine à La Sorbonne et devient chargé d’études universitaires en sciences sociales au CNRS, où il coordonne pendant trois ans la réalisation de nombreux films documentaires de recherche en Afrique et en Amérique du sud. Il travaille ensuite comme secrétaire de rédaction et coordinateur éditorial aux éditions scientifiques Karthala et Elsevier.
En 1999, il produit un court-métrage de Serge Payet et désormais ne quittera plus les plateaux de télévision et cinéma (stagiaire production, régisseur, électro, machino, assistant mise en scène, cadreur…). En 2006, il devient régisseur général du studio d’animation Xilam.
Privilégiant les films de genre et les expériences filmiques « commando », il collabore comme premier assistant-réalisateur avec de jeunes metteurs en scène – Alexis Hoàng (Nos Fiançailles), Juan-Carlos Medina (Rage, Mauvais Jour), Grégory Morin (Dernier Cri, Paris by Night of the Living Dead), Julien Mokrani (Welcome to Hoxford), Talal Selhami (Mirages), et Jean-Frédéric Chaleyat.
Il prépare actuellement Fièvre, le premier long-métrage de Romain Basset (Bloody Current Exchange, Rémy) avec Catriona MacColl ainsi que le deuxième long-métrage de Talal Selhami.

Antoine Charreyron
Après ses études à l’école Supinfocom, Antoine Charreyron réalise son premier court métrage, Mouse (1999), qui sera sélectionné pour participer au festival d’Annecy dans la catégorie des films de fin d’études. Après avoir créé des animations 2D/3D pour des publicités et des habillages de programmes, il se spécialise dans la création de séquences cinématiques de jeux vidéo. Il signe ainsi la séquence d’introduction de Dead to rights (2002) pour Namco, qui remportera le prix de « la cinématique de l’année » au festival E3 2002. Parmi quelques une de ses autres cinématiques, on peut citer cel Tomb raider 6 (2002 – Core Design), Terminator 3 (2003 – Infogrames USA / cinergi), Godzilla (2004 – Infogrames USA), Donjons et Dragons (2004 – Infogrames USA) et 50 Cent (pour le célèbre rappeur 50cent -Vivendi universal). En 2006, il crée la cinématique du jeu The Wheelman conçu par l’acteur Vin Diesel, puis celle de Bourne Identity (2007 – High moon Studio/Vivendi Universal). En 2007, Antoine Charreyron conçoit une séquence d’action pour le film de Mathieu Kassovitz Babylon A.D. et participe à son tournage en tant que réalisateur de seconde équipe. C’est fin 2007 qu’il a entamé la préparation de The Prodigies, son premier long métrage de cinéma sorti en 2011.


Christophe Gans
Réalisateur et scénariste français, Christophe Gans communique très tôt sa passion pour la cinéma en écrivant dans plusieurs fanzines et magazines dont le cultissime Starfix, bible cinéphilique dont le ton engagé et les partis pris éditoriaux audacieux ont définitivement marqué plusieurs générations de cinéphages. En 1994, sous l’impulsion du producteur Samuel Hadida, Christophe Gans passe à la réalisation en signant l’un des segments de l’anthologie lovecraftienne Necronomicon intitulé The Drowned. L’année suivante, il adapte l’un des monuments de la bande dessinée nippone, Crying Freeman de Ryoichi Ikegami et Kazuo Koike (auteur de Baby Cart), et révèle une sensibilité à la croisée d’influences pop, classiques, occidentales et orientales. En 2001, il part explorer le Gévaudan en pistant sa fameuse Bête dans Le Pacte des loups, film d’aventures fantasmatique et lyrique, dont l’imagerie fétichiste et le mariage d’univers parfois aux antipodes les uns des autres ont su séduire un très large public à travers le monde. En 2006, il adapte pour le cinéma le monument vidéoludique de Keiichiro Toyama, Silent Hill, et accouche d’une œuvre d’épouvante gothique immersive et troublante, évoquant aux détours de tableaux organiques le travail de Francis Bacon et de Hans Belmer. Après avoir travaillé sur une autre transposition de jeu vidéo sur grand écran (l’ultra-violent Onimusha), Christophe Gans planche actuellement sur une nouvelle mouture des péripéties du personnage créé par Marcel Allain et Pierre Souvestre, Fantômas.


Julian Gilbey
Réalisateur et scénariste anglais, Julian Gilbey joue les guerilla filmmakers dès ses débuts avec Reckoning Day (2002), film d’action « total » et fauché qui rappelle les premiers efforts de Robert Rodriguez et Ryuhei Kitamura. En 2006, il réalise le thriller narcotique Rollin’ With Nines, petit budget transcendé par une énergie et un rythme frénétiques. En 2007, Julian Gilbey poursuit son exploration de l’univers criminel britannique avec Rise of the Footsoldier, fresque sauvage peuplée de hooligans bestiaux et de parrains sanguinaires. En 2009, il assure le montage de la comédie potache et horrifique Doghouse de Jake West. En 2011, Julian Gilbey revient aux affaires avec A Lonely Place To Die, un survival montagnard spectaculaire salué dans de nombreux festivals.

Lucile Hadzihalilovic
Réalisatrice et scénariste française, Lucile Hadzihalilovic fait ses premières armes derrière la caméra avec le court-métrage La Première mort de Nono, film de fin d’études qui marque le début d’une carrière singulière et inclassable. Proche collaboratrice de Gaspar Noé, elle fonde avec celui-ci Les Cinémas de la zone et assure le production et le montage de Carne (1991) et Seul contre tous (1998). En 1996, Lucile Hadzihalilovic réalise le moyen-métrage La Bouche de Jean-Pierre (sélectionné dans le cadre d’Un Certain regard à Cannes et lauréat du Prix Très Spécial), fable cauchemardesque en CinémaScope sublime d’agressivité et de malaise, scrutant avec un sens du détail redoutable les pires travers d’une France dévorée par ses démons. En 2005 sonne l’heure du premier long-métrage avec Innocence, adaptation de la nouvelle Mine-Haha, ou l’éducation corporelle des jeunes filles tournée dans un Scope majestueux captant au plus près des corps les sensations les plus intenses de l’enfance. De Georges Franju à Dario Argento, en passant par Peter Weir et Charles Laughton, Innocence brasse avec une maîtrise et une justesse rares des influences plastiques et thématiques qui nourrissent une sensibilité pudique et précieuse, rassurante et unique. Le film a reçu plusieurs prix parmi lesquels de nouveau le Prix Très Spécial. Elle a écrit un conte de science-fiction et d’horreur actuellement en financement, et doit tourner au printemps prochain Tropique, un film situé aux Antilles où se mêlent réel et imaginaire.

Joseph Kahn
Réalisateur américain, Joseph Kahn a exploré dès son adolescence le monde de l’image en filmant des séquences de skateboards urbaines et sauvages. Féru de culture populaire, il nourrit un univers dense et électrique qu’il mettra à profit pour la réalisation de nombreux clips vidéo. Il collabore avec U2, The Chemical Brothers, Gwen Stéfani, Blink 182, Eminem, DMX, Wu-Tang Clan, Backstreet Boys, TLC, Britney Spears, Mariah Carey, Aerosmith, Faith Hill, Moby, Jamiroquai, Nelly, Justin Timberlake, George Michael, Kelly Clarkson, Busta Ryhmes, Garbage, Korn, Janet Jackson, Black Eyed Peas, Destiny’s Child, et bien d’autres encore. Collectionnant les récompenses, Joseph Kahn est démarché par de nombreuses marques prestigieuses (Acura, BMW, Ford, Vodafone, Budweiser, British Telecom, Miller, Bacardi, Asics, HP, Saab, T-Mobile, Target, Coors Light, Nascar,  Playstation…) pour illustrer leurs campagnes publicitaires. En 2004, il réalise Torque, la route s’enflamme, blockbuster expérimental qui multiplie les partis pris de mise en scène les plus loufoques et avant-gardistes, et acquiert un statut culte avec les années auprès d’une frange de cinéphages déviants. Financé en partie avec ses propres fonds, Detention, son dernier uppercut transgenre, revisite la culture teenager avec une ironie mordante et détourne l’imagerie MTV sans ménagement.

Juan Carlos Medina
Juan Carlos Medina est diplomé de Cinéma de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Entre 2000 et 2007, en parallèle à un travail de reporter freelance et de scénariste pour la télévision, il a réalisé 4 courts-métrages selectionnés dans de nombreux festivals internationaux. Il a écrit de nombreux scénarios de long-métrages, dont INSENSIBLES, lauréat EQUINOXE et Prix du Meilleur Scénario Sopadin/Les Ecrans de Paris 2005, qu’il vient de réaliser (tournage en été 2011) … le film est actuellement en post-production entre Paris et Barcelone.

Gilles Penso
Journaliste spécialisé dans le cinéma et les effets spéciaux, Gilles Penso est un collaborateur régulier des magazines SFX, L’Ecran Fantastique, Le Technicien du Film, Le Film Français, Fantastyka, Pixel et DVD Vision. En 1993, il signe la nouvelle édition du livre Technique des Effets Spéciaux pour le film et la vidéo pour les éditions Dujarric. Scénariste, producteur et réalisateur, il co-fonde en 1999 la société de production Cosmic Pennuts, spécialisée dans les magazines TV pour enfants, les making of et la fiction jeunesse.

Hélène Saint-Riquier
Hélène Saint-Riquier naît en 1983. Enfant, elle passe beaucoup de temps dans l’atelier de son père, artiste dans l’âme et bricoleur. Elle aime l’écouter et regarder ses travaux prendre forme. De là, sans doute, lui vient son envie d’accompagner des artistes, de les aider dans la réalisation de leurs projets. Mais cela, elle ne le comprendra que plus tard, après avoir étudié pendant 3 ans les langues étrangères appliquées au commerce et à l’économie, alors qu’elle écrit des piges pour la rubrique Culture du premier quotidien français.
Changement de direction: elle débute dans le cinéma en tant qu’assistante de production pour une société spécialisée dans l’accueil de tournages étrangers. Puis, attirée par les effets spéciaux et l’animation, Hélène intègre en 2008 la société BUF Compagnie où elle travaille sur des publicités et des longs-métrages, notamment Enter The Void de Gaspar Noé ou Thor de Kenneth Branagh. Eté 2010, elle décide d’accompagner le réalisateur Julien Mokrani dans son ambitieux pari, le court-métrage « Welcome To Hoxford », adapté du comics de Ben Templesmith. Productrice, elle se charge également de la production des effets visuels du film qui sort en octobre 2011 sur le net. « Welcome to Hoxford » est encensé par la critique.

Jean-Christophe Spadaccini
Co fondateur de l’atelier nomansland avec Pascal Molina et Denis Gastou.
Courts et longs métrages confondus, Jean-Christophe Spadaccini a collaboré avec Jean-Pierre Jeunet (6 films), Marc Caro (3 films), Jan Kounen (6 films), Luc Besson (3 films), Gaspard Noé (2 films), Mathieu Kassovitz (1 film), Leos Carax (1 film), Olivier Dahan (2 films), les frères Poiraud (2 films), Alex Co

Pour toute information complémentaire : http://www.pifff.fr

Lien permanent de partage | Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »