75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Donjons & Dragons : La puissance suprême #2 [2006]
Staff (1)6
Membres (5)50
Impatience Bientôt

Il porte une armure de dragon, un mystérieux homme vêtu de noir brave les flammes dans un sanctuaire gardé par des statues antiques qui représentent l'eau, la terre, le vent et le feu afin de prendre possession de l'orbe noir élémentaire. En touchant la surface brillante de l'orbe, sa peau ravagée par la lèpre et son corps délabré redeviennent sains, sa vraie nature est révélée. Le sorcier démonique Damodar. En prenant possession du pouvoir de l'orbe, Damodar invoque le dragon noir, déité de toutes les créatures maléfiques, d'apporter la vengeance à la nouvelle lune contre le royaume d'Izmir qui se situe au pied de la montagne.

Critiques du staff de La puissance suprême

Casting de La puissance suprême

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Acheter La puissance suprême en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (5)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 70
    Ma fois en tant que joueur de D&D je trouve que ce film est cette fois ci beaucoup plus proche de l'univers D&D que le précédent. Ceal reste cependant un bon divertissement j'y vois plus une serie qu'un Film, ca pourrai s'apparenter à un episode pilote pour une future serie. Mais je pense que D&D ne trouveera sont public qu'auprés des fan de cette univers les autres n'y veront rien qu'une serie B. Je le conseil au fan et Joueur de D&D c'est vraiment mailleur que le premier!
    Elbadguy
    le 26 octobre 2005 05h15
  • 50
    Donjons et Dragons la puissance suprême est à la croisée des chemins. Avec une affiche splendide et une sortie cinéma sur 400 salles, on aurait pu s'attendre, en étant très naïf, à un film sympa, sorte de goodies en forme de porte-clé au magistral Seigneur des Anneaux. Mais c'est vite oublié que le film, à la base, ne fut qu'un téléfilm de plus au pays de Xena, un direct to vidéo pas forcément plus mauvais qu’un mauvais téléfilm de fantasy. Biensûr, l'absence de moyen et de talent concorde à rendre le tout un petit peu pathétique.
    Et c'est ce petit peu qui fait que le film prend toute sa valeur. Cent fois plus ambitieux que le premier en terme de scénario et de personnages, le film a eu cent fois moins de budget. D'où un décalage permanent entre les effets désirés (la musique est miraculeusement ce qu'il y a de plus épique dans cette aventure) et ce que l'on constate sur l'écran (un téléfilm à deux francs). Les acteurs ne sont pas ignobles comme beaucoup ont pu le dire. Mark Dymond a plutôt la classe dans son rôle de héros sommaire et fade. Et ses potes ne sont pas aussi crétins que le nain d’un mètre quatre-vingt quinze du premier volet. Seul Bruce Payne (qui n’a plus les lèvres bleues du premier volet) est à la hauteur de sa réputation, c’est à dire ridicule. Malgré tout, on pouvait y croire. D'autant que les premiers à y croire, ce furent les auteurs de ce machin eux même. Et on ne peut clairement pas leur reprocher de ne pas être sincère (voire l’amusant making-of pour s’assurer que les auteurs sont fiers et passionnés). Non, il y a quelque chose de l’ordre de l’honnêteté dans ce film, une louable volonté d’être davantage respectueux de l’univers codifié de DD le jeux de rôle que n’a pu être le premier volet (qui a fait pleurer bon nombre de fans). Sur l'écran, ça se voit et DD2 est pour ça un film terriblement sympathique. Un décalage entre le désir et la réalité de l'écran. Trop ennuyeux pour être un nanar (bien que…), trop honnête pour être un navet ignoble et insupportable, trop nul pour être un bon film. C’est le paradoxe suprême, j’aime ce film jusque dans ces pires défauts.
    fredd
    le 25 février 2007 16h22
  • 10
    critique en ligne sur wagoo.fr le 8 (http://apfpmm.free.fr/spip/ecrire/articles.php?id_article=1089)

    ce film est une catastrophe, à la hauteur de l'orthographe d'Eldbaguy qui salue une belle performance, et il n'est même pas drôle.
    von Bek
    le 29 juillet 2007 13h13
  • 70
    J'avait lu partout que ce film était mauvais, je m'attendais à m'ennuyer, voire à en ricaner sévèrement, tout comme le premier, qui était d'une nullité affligeante.
    Bien au contraire.
    Vous cherchez quoi là ? Un seigneur des Anneaux ? Ah les rôlistes quels râleurs ! (J'en suis un occasionnellement je précise) Vous croyez vraiment qu'un scénario de JDR transposé à l'écran passionnerait les foules ? Arrêtez de rêver, arrêtez de chercher du Peter Jackson partout et essayer d'envisager le taff réalisé par ceux qui ont fait ce film, avec relativement peu de moyens, ça se sent. Avec beaucoup d'honnêteté et de respect pour Donjons Et Dragons entre autre.
    Il y a nombre d'effets suggérés dans le film qui sont des clins d'oeils aux concepts du jeu, comme la rage incontrolable du barbare, les capacités des différents personnages, qu'on ne perd pas de temps en lourdeur à expliquer, et qu'ils utilisent naturellement. De ce fait, l'univers s'intègre très bien au film. C'est très bien foutu, pas chiant pour un sou, même les explications sur la magie ou l'histoire passée passent sans problème.
    Pour le scénario, c'est du grand classique, mais bon, faut pas trop en demander non plus à un film issu d'une licence de JDR... A moins d'adapter le cycle de Drizzt en film, vous n'êtes pas prêt de voir du bon scénar de Donj' réalisé (A se demander vraiment si ce genre de truc vaut le coup sur grand écran tel quel).
    Les effets spéciaux, légers effectivement, mais vu les moyens dont disposait le réalisateur, c'est relativement correct. Ils ont eus l'humilité de ne pas intégrer de Nains dans le scénar, afin de ne pas merder lamentablement leurs FXs comme dans le premier volet. Dans ce sens, le scénar à je pense été intelligemment pensé pour s'adapter aux contraintes budgétaires, et sans paraitre ridicule malgré celà, bravo !
    Les acteurs se débrouillent tous très bien dans leur rôle, à l'exception peut-être du grand méchant, pas assez charismatique, et se dégonflant trop rapidement à la fin, ainsi que l'héroine zombifiée, pas assez crédible dans son rôle.

    Franchement, j'ai peine à comprendre l'apparente haine de Nicolas.L/Bastable dans sa critique envers ce film, pas si extraordinaire que ça, mais somme toute bien sympathique ^^
    Torog
    le 3 janvier 2008 08h52
  • 50
    Un DTV mystérieusement sorti en salle chez nous. Ma foi je le trouve sympathique, peut être même plus que le premier film, quand bien même il est encore plus mal fait.
    Doctor Nico
    le 21 mars 2012 21h57

Autres films de la même oeuvre Donjons & Dragons

Informations complémentaires sur La puissance suprême