75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Bienvenue à Night Vale
Bienvenue à Night Vale >

Critique du Roman : Bienvenue à Night Vale

Avis critique rédigé par Kathleen A. le jeudi 10 novembre 2016 à 1607

En cas d'urgence, murmurez "Police Secrète"

Imaginez un livre, vous voyez ce qu'est un livre, cet ensemble de pages qui font tout un ouvrage, et bien visualisez-le, mais non voyons, un peu mieux, voilà, je crois que c'est bon cette fois. Vous n'y êtes pas du tout, vous allez vraiment me poussez à bout, vous diraient possiblement des gens à fort tempérament, heureusement, ils ne sont pas présents, du moins pas pour l'instant, ils sont déjà partis avant qu'il soit minuit. Et bien ce livre est comme tous les autres livres, il a une couverture, bien sûr, et une histoire, trouvez-vous ça bizarre ? C'est normal, car ce livre n'est pas comme les autres livres, bien qu'il se livre aux ivresses des prouesses syntaxiques. Que cela cesse, arrêtez de me parler de ce livre à la fin, vous n'avez rien d'autre à dire ? Parlez-moi de cette mallette en daim et de cet homme qui la tient, Evan je crois bien. Voilà, parlez-moi de cet Erwann et de sa veste fauve. "KING CITY" renchérira le papier, vous n'allez tout de même pas l'écouter ? Nous parlions d'Emmett, merci de me pas me couper, c'est d'un malpoli, on ne vous l'a pas appris ? Que disait-on ? Vous vouliez me parler d'un garçon, non ? Ah bon. Quel est donc ce papier que vous tenez ? "KING CITY", comment ai-je pu oublier. Je prendrai bien un café, voulez-vous m'accompagnez ? Etrange papier que je vous vois serrer, puis-je voir ce qu'il y est écrit ? Ah oui, KING CITY.

Un livre surréaliste dés sa couverture ! Entièrement dans les tons mauve/aubergine (y compris les tranches des pages), on y voit directement ce qui caractérise Night Vale : une antenne radio rappelant le podcast qui en est l'origine, et l'œil central à la place de la lune mettant en évidence son omniscience. Les chapitres sont clairs, bien définis, et le changement de police d'écriture entre l'histoire principale, la "Voix de Night Vale" (émission locale) et certaines notes manuscrites nous permet une immersion rapide et totale. Un seul bémol cependant, une couverture un peu trop souple pour un plaisir de lecture optimal.

Prenez un peu d'étrange, un peu de bizarre et beaucoup d'absurde, mélangez le tout et vous aurez une bonne description de ce qu'est "Bienvenue à Night Vale". Dans les premières pages, on se demande réellement si les auteurs arriveront à tenir la cadence effrénée de ce rythme syntaxique si particulier, le tout en suivant la cohérence de l'histoire et l'intérêt du lecteur, la réponse est oui ! Nous voici donc plongés en plein cœur d'une ville qui semble hors du temps et hors de toute logique scientifique et humaine, et ça marche ! Nous nous sentons perdus, dépaysés, loin de nos ancrages qui font notre équilibre et pourtant, on en redemande. Nous nous laissons complètement guider au fils des chapitres et prenons peu à peu nos marques dans toute cette absurdité. On se prend au jeu de la découverte, on s'attache à ces personnages hauts en couleurs et on se laisse envahir par la curiosité de savoir où tout cela va nous mener. En un mot comme en mille : l'alchimie fonctionne !

La conclusion de

Une excellente découverte pour tous les lecteurs avides de nouveauté et de dépaysement !

Acheter Bienvenue à Night Vale en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Bienvenue à Night Vale sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+