75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Un Ogre en Cavale
Un Ogre en Cavale >

Critique du Roman : Un Ogre en Cavale

Avis critique rédigé par Kathleen A. le lundi 28 mars 2016 à 1114

Et sous nos pas, Paris qui se dessine.

Un format quasi poche pour cette édition jeunesse de Castelmore. Sur la couverture, un dessin tout en paillettes et en magie sur les toits de Paris nous enchante déjà, une fillette aux yeux pétillants, un chat noir aux pattes agiles, un Ogre au regard menaçant, le tout nous promet une aventure palpitante au sein de la capitale. Au dos, un encadrement digne des milles et une nuits sublime le résumé, orné d'un chapeau de mousquetaire, la plume au vent. Des chapitres bien définis, une bonne fluidité de lecture grâce à la mise en page, quelques illustrations ci-et-là pour ponctuer l'histoire d'un brin de fantaisie. Une édition agréable tant pour les yeux que pour l'imagination.

Elle s'appelle Jeanne, elle n'a que douze ans, et pourtant, elle sent la vie la quitter doucement. Un ogre a volé son cœur pour l'avaler tout cru, non pas qu'elle ait eu peur, pourtant, elle a tout vu ! Il est arrivé sur son lit d'hôpital, et il l'a arraché, ça n'a même pas fait mal. L'infirmière a protesté mais il l'a aussi mangé sans même l'avoir mâché. C'est là qu'ils sont apparus : un mousquetaire en bottes et un petit chat poilu... qui s'est mis à parler ! Mais quelle drôle d'idée, serait-elle en train de rêver ? "Sans ton cœur, tu ne vivras pas longtemps, alors accepte l'heure ! Allez, chat, en avant !" "Mais je ne veux pas mourir, je suis trop jeune pour ça ! C'est l'ogre qui va périr, je viens avec toi ! (et je compte bien récupérer ce qui m'appartient de droit...)" Autour, tout n'est que Nutella, chocolat et barbe à papa, peut-être un peu de miel avec le caramel, car voyez-vous, cet être à l'imposante carrure peut transformer tout ce qu'il touche en nourriture, pour combler son insatiable faim, il touche et touche encore, dévorant tout sur son chemin. Une aide peu commune rejoint nos chers amis dans cette virée nocturne en plein cœur de Paris. Ils veulent le condamner, elle veut récupérer son cœur, et dans cette course effrénée pas question de finir en quatre-heure, mais c'était sans compter que l'histoire prendrait une toute autre tournure et transformerai leurs déboires en une folle aventure !

Paul Beorn nous ouvre son univers fantastique. Nous parcourons les pages, le goût des sucreries dans la bouche et le souffle court dans cette chasse à l'Ogre. L'écriture est agréable, tant pour les petits que les grands, pas de langage enfantin et même un bon nombre de références historiques et de mots proches du soutenu ou du désuet (que j'apprécie beaucoup), j'y ai retrouvé le plaisir de mes livres jeunesse, ce savant mélange de féérie ponctué d'histoire et d'apprentissage. Une réelle belle découverte d'un auteur prometteur.​

La conclusion de

Un roman plein de surprises et de douceurs.

Acheter Un Ogre en Cavale en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Un Ogre en Cavale sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+