75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Bouc Makers [2007], par Amaury L.

Avis critique rédigé par Amaury L. le samedi 19 mars 2011 à 11h03

Les faiseurs de dés...

Jacques, le coiffeur du troupeau, n'a qu'une obsession, tondre ses compagnons laineux. Les boucs commencent à protester devant cette lubie détestable, surtout en plein hiver. Se retrouver à poil et sans poils, hors de question !

Bouc et garni...

La boîte de Bouc'makers adopte un format modeste contenant un matériel fourni. On sort de l'enclos encartonné soixante cartes (des moutons, des chiens et un os), six Tableaux contrats, vingt cinq jetons Laine en bois, cinq adorables petites Pinces à linge et trois dés (8, 10 et 12 faces). Une règle abondamment illustrée complète une réalisation soignée et stimulant l'envie de découvrir ces moutons amusants.

Vue rapprochée de Bouc Makers...

 

Bouc of rules...

Le principe demeure conventionnel, réussir un maximum de contrats et obtenir le total en points le plus élevé.

Un tour se déroule en trois étapes. On commence par la mise aux enchères des cartes Contrat (nombre de joueurs plus une). Les joueurs utilisent leur pince à ligne pour enchérir sur leur tableau secrètement (entre 14 et 26 ). La pince à linge indique la mise du joueur. On révèle ensuite les choix de chacun des participants. Le joueur avec le chiffre le plus important commence la dernière étape, le lancer des dés. S'il obtient dès le premier coup un résultat égal ou supérieur à sa mise, il gagne trois cartes Contrat parmi celles visibles. Il possède trois essais au maximum. A chaque nouvelle tentative, le gain de cartes diminue de un. Si jamais, il échoue par trois fois, c'est le second joueur qui tente sa chance. On continue ainsi tant qu'il reste des cartes en jeu.

Les cartes remportées sont placées devant le joueur, certaines procurent un bonus ou un malus pour les lancers de dés ultérieurs. La partie se termine quand la pile de cartes Contrat est épuisée. On calcule son score et le plus fort l'emporte.

Les dés "bouc émissaire"

Le bouc vous va si bien...

Bouc'makers est un jeu de dés et de prise de risque similaire mécaniquement à l'incontournable Can't stop de Sid Sackson. Sans être aussi réussi et intuitif que son aîné, Bouc'makers parvient à séduire l'assistance grâce à la convivialité générée par les multiples manipulations de ces artifices polyédriques indociles (les dés).

Les probabilités réfléchies cèdent leur place à l'instinct et à l'insouciance. En effet, le facteur aléatoire impose une présence marquée, les réussites comme les échecs se lient intimement à la volonté capricieuse des trois dés. Les bonus accordés par les jetons Laine ou les cartes Contrats ne contrebalancent pas suffisamment ce paramètre incertain et les participants implorent Dame Chance de leur sourire avec l'obtention de jolis scores sur les différents dés. On constate un écart de résultat conséquent (entre trois et trente) qui impacte énormément le déroulement d'une partie.

Il est évident que les joueurs abhorrant la prégnance du hasard se détournent sans égard de Bouc'makers. Une tolérance envers ce mécanisme particulier semble de bon aloi pour apprécier cet opus ludique, comme un digne représentant des jeux d'apéritif. Dans cette catégorie, il se défend honorablement sans surmener les neurones en agrémentant les parties de franches rigolades provoquées aussi bien de son infortune que d'une insolente réussite.

James le bouc, le zéro zéro sept !

La conclusion de à propos du Jeu de société : Bouc Makers [2007]

Amaury L.
65

Bouc'makers est un jeu simple qui s'appuie sur un mécanisme fortement aléatoire (le lancer de dés). Le hasard détermine, sans nul doute, le vainqueur et cela déplaît aux joueurs appréciant contrôler un minimum leur destin. Pour les autres, Bouc'makers s'intègre parfaitement dans la catégorie des jeux d'apéritif sans prétention et amusants. Sur le temps, une monotonie mécanique s'installe et parfois les parties traînent en longueur, ce qui pénalise l'ensemble. Toutefois, Bouc'makers suscite suffisamment d'intérêt pour satisfaire un large public. Ne pas « boucer » son plaisir !

Que faut-il en retenir ?

  • C'est un jeu avec des dés !
  • Amusant et sans prétention.
  • Bien de 3 à 5 joueurs

Que faut-il oublier ?

  • Moyen à 6 joueurs.
  • Répétitif.
  • Parties parfois trop longues.

Acheter le Jeu de société Bouc Makers en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Bouc Makers sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+