75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Lutinfernal
Lutinfernal >

Critique du Jeu de société : Lutinfernal

Avis critique rédigé par Vincent L. le vendredi 25 septembre 2009 à 0824

Ne pas se fier aux apparences...

Après avoir frappé un grand coup avec l'excellent Les faiseurs d'univers - adapté de La Saga des Hommes Dieux - Pygmoo revient sur le devant de la scène via un jeu plus modeste, et d'apparence plus accessible et plus enfantine : Lutinfernal. A la tête d’une équipes de lutins, vous allez vous affronter sur un terrain mouvant votre adversaire dans un match sans merci de Lutinfernal ; votre objectif : pétrifier les lutins de votre concurrent avant que celui-ci réussisse à changer vos joueurs en statues de pierre. A la fin de la partie, celui qui aura le plus de survivants sera déclaré vainqueur. Bien sur, expliqué comme ça, on a l'impression d'être en face d'un jeu dark et glauque à destination d'un public adulte ; mais non, Lutinfernal, c'est coloré, c'est gentillet, c'est presque enfantin, bref, ça a l'apparence d'un jeu que l'on s'apprête à détester dès lors que l'on a dépassé le stade de la pré-adolescence. Grossière erreur, car se fier à ces préjugés serait passer à côté de parties vraiment passionnantes.

En effet, au delà de son apparence, Lutinfernal est un vrai jeu de stratégie prise de tête dans lequel la moindre erreur peut-être fatale. Avec sa mécanique simple - voire simpliste - à mi chemin entre le go et l'othello, la dernière création de Pygmoo Game ne paye de prime abord pas de mine, semblant être réservé à un public très jeune. Néanmoins, il apparaît assez rapidement que le fait de jouer sur un plateau mouvant, dont la morphologie va changer plusieurs fois par partie, complexifie énormément le tout en ce qu'aucun pion ne sera jamais réellement à l'abri. Si l'idée s'avère donc judicieuse, elle nécessite pourtant des deux participants une bonne perception de l'espace et une certaine capacité d'anticipation ; à défaut, les joueurs n'arrivant pas à s'imaginer les possibles modifications se prendront à tous les coups des défaites cuisantes et monumentales.

Ainsi, si les durées des parties peuvent être très courtes lorsqu'un joueur en écrase un autre (une quinzaine de minutes grand maximum), elle peuvent s'étaler sur un laps de temps pouvant parfois atteindre une heure lorsque les placements et les stratégies sont minutieusement pensées. Si l'on atteint pas le degré de complexité des échecs ou du go, on se trouve pourtant devant un jeu de stratégie du même accabit qui, c'est certain, déplaira à toute une partie du public peu friand de ce genre de prise de tête et uniquement à la recherche de jeux funs. Lutinfernal, c'est à l'air d'être pour les gamins, mais ça ne l'est pas, ça à l'air d'être simple, mais ça ne l'est pas, ça à l'air d'être rapide, mais ça ne l'est pas, bref, Lutinfernal, ça ressemble à plein de choses, mais jamais à ce que c'est réellement.

Niveau matériel, les illustrations du livret de règle, en couleur, sont sympathiques et réussies, le design des équipes, s'il n'est pas très poussé - tous les lutins ont la même tête - reste avant tout pratique et le plateau modulable est suffisamment bien conçu pour permettre des dizaines de possibilités de permutations. Seul problème, l'univers du jeu est ici totalement sous-exploité ; voyons les choses en face, Lutinfernal aurait pu être un jeu beaucoup plus simple d'aspect, dans le style du jeu de dame par exemple. Certes, le tout aurait alors été plus austère, mais il est simplement dommage que tout ce travail, qui se ressent au niveau des illustrations et du packaging, soit à ce point sous exploité qu'il n'entre pratiquement pas en compte dans la mécanique du jeu.

La conclusion de

Lutinfernal n'a pas l'apparence de ce qu'il est réellement. Sous ses aspects gentillets, avec ses couleurs flashies et son graphisme enfantin, le jeu cache pourtant une mécanique stratégique et tactique à la fois simple, complète et redoutable. Pensé pour être joué en duel, le nouveau produit de Pygmoo s'avère donc à la fois passionnant et particulièrement rafraichissant. Reste que l'on est ici en face d'un vrai jeu de stratégie sans hasard - sorte de jeu de go simplifié et déguisé - qui peut s'avérer suffisamment prise de tête pour refroidir une partie du public uniquement en recherche de fun. Ce n'est pas à proprement parler un défaut, reste simplement à savoir comment vous vous positionnez vis à vis de ce type de jeu...

Que faut-il en retenir ?

  • Des règles simples à assimiler,
  • L'idée du plateau modulable,
  • Stratégique et tactique,
  • Conçu pour être joué à deux.

Que faut-il oublier ?

  • Nécessite une bonne perception de l'espace,
  • Univers du jeu très accessoire.

Acheter Lutinfernal en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Lutinfernal sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+