75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Poids Mort >

Critique du Roman : Poids Mort

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 27 janvier 2008 à 19:08

Un atout de poids

"Paul Châtel entrait plus volontiers dans un café que dans femme. Cela n'avait rien à voir avec une prétendue addiction, et encore moins avec leur histoire d'amour. La cause tenait uniquement à Paul qui ne supportait plus d'être lui-même. Aussi ne tolérait-il que les piliers de bistrot, sans en être un lui-même. Là aussi, Paul échouait..."
Paul n’est pas bien dans sa peau. Il croit avoir une vie manquant de relief. Il a pourtant une jolie femme, un enfant et un travail qui apporterait satisfaction à tout un chacun. Mais pas lui. C’est pourquoi lorsqu’il croise un de ses anciens camarades de classe, qu’il pense saisir la chance de pourvoir vivre une autre vie. Ce dernier va le convaincre de participer à une étude dirigée par les laboratoires Taxinom. D’autant plus que la rémunération est suffisamment alléchante pour se lancer dans l’aventure. Le seul problème pour lui est que l’expérience stipule qu’il prenne de nombreux kilos et devenir obèse. S’il hésite un moment, le choix de changer le regard des gens sur lui s’impose vite à son esprit….
La collection novella SF des éditions du rocher existe maintenant depuis octobre 2004 et de nombreux auteurs français sont passés dont Jean-Pierre Andrevon, Johan Heliot, Roland C. Wagner et Xavier Mauméjean, l’auteur de Poids mort. Xavier Mauméjean est l’auteur de romans peu nombreux mais souvent remarqués : les mémoires de l’homme-éléphant (prix Gérardmer en 2000), la ligue des héros (prix Bob Morane 2003) et la vénus anatomique (prix Rosny Aîné 2005) sont les plus connus. On lui doit également car je suis légion en 2005. Il est le co-directeur de la collection le Club Van Helsing chez Baleine.
Si cette novella de 125 pages se lit rapidement, le thème est assez peu traité en science fiction, et pour cause : comment une idée comme celle de devenir gros a à voir avec la SF ? En fait, cette collection a pour habitude de publier des textes engagés politiquement, dont la thématique est de mettre en exergue les abus de tel ou tel organisme. Ici la politique de tel pays, là les procédés du monde télévisuel, ou encore les dérives de l’industrie pharmaceutique. Du coup, cette collection novella SF n’a quasiment de SF que le nom.
Poids mort s’attaque donc à un de ces chevaux de bataille : l’industrie pharmaceutique et ses expérimentations, dont Paul risque d’en être le jouet. Bon, si ce thème est largement galvaudé, on trouvera par contre intéressants les états d’esprit de Paul. Se trouvant dans la position initiale d’un homme physiquement dans la norme, il s’ennuie mortellement et décide de changer de peau. Littéralement. Cette transformation va complètement changer le regard de l’autre à son égard. Le rapport à son environnement va également évoluer, de manière spatiale, dans la vie de tous les jours, dans tous ces petits détails dont un homme de plus petite corpulence n’a pas conscience, mais qui sont parfois le cauchemar de l’autre.

65

Bref, une bonne petite lecture qui ne laisse pas entrevoir les qualités stylistiques et de faiseur d’histoire de Xavier Mauméjean. J’oserais dire que ce texte est anecdotique dans l’œuvre de cet auteur de talent.

Critique de publiée le 27 janvier 2008.

Acheter Poids Mort en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Poids Mort sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !