75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La Dimension des miracles #1 [1973], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 20 janvier 2008 à 19h42

Les aventures de Tom o' Carmody

"La journée avait été très peu satisfaisante, comme à l'accoutumée. Carmody était allé au bureau, avait plus ou moins flirté avec Miss Gibbon, respectueusement apporté la contradiction à Mr Wainblock, et passé quinze minutes avec Mr Blackwell à supputer les chances des Géants à la prochaine rencontre de football..."
Hum. Tom Carmody est un mec banal, marié avec une femme banale, avec un boulot banal, limite ennuyeux, et dont la vie sociale se résume au bridge et à flirter, pour la forme, avec Mrs Gibbon. Soudain, éclair, trompettes. Et cornemuses. Un être sans oreilles lui débite tout d'abord une série de phrases sans queue ni tête, et finit par lui annoncer qu'il a gagné au fameux Sweepstake Intergalactique, la Loterie intergalactique. Lui et Carmody disparaissent bientôt pour aller chercher le prix en question. Loin d'ici et de maintenant...
Robert Sheckley est connu comme le grand romancier de l'humour de la science-fiction. Et c'est un Américain. On lui doit de nombreux romans humoristiques souvent sarcastiques (parfois au titre évocateur: apportez moi la tête du prince charmant ou et quand je vous fais ça vous sentez quelque chose?), et un bon nombre de nouvelles humoristiques ou non -on lui doit notamment le texte le prix du danger, adapté au cinéma par Yves Boisset, avec Gérard Lanvin et Michel Piccoli-. Mais la dimension des miracles reste son chef d'oeuvre.
Tenter de résumer ce roman serait vain. C'est comme de résumer un film des Monty Pythons. Ce qui compte est l'humour burlesque, le ton parfois gentiment critique. Toujours est-il que lorsque Sheckley nous prend la main pour suivre Carmody, on se laisse entraîner sans rechigner, soit pour faire la causette avec les dinosaures, ou bien avec le plus grand ingénieur de terraformation de la galaxie, celui qui a inventé la science, pour entendre le discours bienséant d'une ville trop bavarde ou pour entendre que Dieu est un vieux bonhomme bougon et peu bavard. On plonge dans des univers parallèles loufoques, on fait des voyages dans le temps... Bref, la destination n'est finalement pas importante, ce sont les aventures de Carmody et sa façon d'essayer de survivre à chacune des expériences, qui sont une occasion pour l'auteur de lancer de petits pics ici et là. Comment ne pas faire le lien avec le guide du voyageur galactique de Douglas Adams ? Effectivement, les amateurs pourront y retrouver de fort bons moments, même si la réponse n'est pas 42.
La dimension des miracles est à savourer lentement car il est très court.

La conclusion de à propos du Roman : La Dimension des miracles #1 [1973]

Manu B.
80

Classique d'entre les classiques de la littérature SF burlesque, la dimension des miracles est un roman que tout lecteur de SF qui se respecte un tant soit peu, doit avoir lu...

Acheter le Roman La Dimension des miracles en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Dimension des miracles sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+