75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Recueil de nouvelles : Kirinyaga
Kirinyaga >

Critique du Recueil de nouvelles : Kirinyaga

Avis critique rédigé par Manu B. le samedi 12 août 2006 à 1145

Une utopie africaine

"Nhai est le créateur du monde. Il créa le lion et l'éléphant, la vaste savane et les hautes montagnes, le Kikuyu, le Masaï et le Wakamba..."
Kenya, XXIIème siècle. Les lions, les gazelles, les éléphants ont disparus depuis des années, les villes ont poussé, Nairobi compte sept millions d'habitants et est devenue une gigantesque mégalopole invivable pour Koriba, qui, en compagnie d'autres Kenyans traditionnels veulent fonder leur utopie. Cette utopie, ils la nomment Kirinyaga, en hommage au mont Kenya avant la venue de l'homme blanc. Ils essaient de revenir aux traditions du peuple originel Kikuyu, dont Koriba va devenir le mundumugu, le gardien des traditions sur ce monde isolé de l'influence européenne...
Kirinyaga est un fix-up de dix nouvelles écrites entre 1987 et 1996, rassemblée dans ce roman. Mike Resnick est un auteur américain passionné par l'Afrique et en particulier par l'Afrique orientale. Son amour pour l'histoire du continent noir l'a conduit à rédiger de magnifiques nouvelles en hommage à l'Afrique et en particulier à son peuple. Kirinyaga concerne particulièrement les Kikuyus dont le narrateur est en quelque sorte le sorcier et le garant de la culture de ce peuple. Mais cet homme dont l'utopie et l'idéal est total va se heurter à la nouvelle génération qui ne comprend pas forcément pourquoi ces traditions doivent être respectées...
Ainsi, Koriba va devoir déjouer les tours de l'influence extérieur et de l'interrogation intérieure des habitants de Kirinyaga, avec ruse mais aussi beaucoup de sagesse. C'est un personnage attachant qui ressemble parfois à un Don Quichotte se battant contre les moulins à vent. Certaines des nouvelles comme "toucher le ciel", "quand meurent les vieux dieux" ou "à l'est d'Eden" sont bouleversantes, d'autres plus humoristiques comme "Bwana", quoique le fond ait une signification profonde, mais l'on sent au long des pages que l'inéluctable arrivera et que Koriba n'aura pas assez de ses dix doigts pour colmater les fuites.
Mike Resnick écrit juste, son personnage Koriba raconte ses historiettes de façon magistrale, de telle manière que l'on se représente facilement ce vieux sage en train de faire passer ses messages à la nouvelle génération, pour continuer le rêve que le vieux sorcier avait voulu concrétiser. C'est un recueil qui se lit très facilement, qu'on a du mal à lâcher.

La conclusion de

Magnifique recueil de nouvelles, Kirinyaga passionne, envoûte le lecteur, par ses histoires chargées d'émotion ou d'humour, sur l'utopie d'un peuple et d'un homme. A lire d'urgence.
Prix Hugo en 1989, 1991 pour les "Kirinyaga" et "La manamouki" Prix Locus en 1996 pour "quand meurent les vieux dieux" Prix Science fiction chronicles en 1989,1990 et 1991 pour "Kirinyaga", "pour toucher le ciel" et "la manamouki"

Acheter Kirinyaga en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Kirinyaga sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+