75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le dieu venu du Centaure
Le dieu venu du Centaure >

Critique du Roman : Le dieu venu du Centaure

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 3 novembre 2005 à 0543

Palmer Eldritch

« Barney Mayerson s’éveilla avec un exceptionnel mal de tête dans une chambre inconnue d’un immeuble résidentiel inconnu. A côté de lui, les couvertures remontées jusqu’à ses épaules lisses et nues, la bouche délicatement entrouvertes pour respirer et la tête auréolée d’une cascade de cheveux d’un blanc cotonneux, dormait une fille qu’il ne connaissait pas… »

Palmer Eldritch.
En fait ce roman commence un peu comme une enquête. La question que l'on se pose tout au long du roman est : pourquoi Eldritch est il un danger pour le système solaire ? quelle est la raison de sa présence ? Cette intrigue étant posée, Dick nous développe un futur pas spécialement optimiste: des colons sur les planètes telles que Mars sont obligés de prendre une substance appelée le D-liss pour pouvoir tenir le coup sur ces planètes inhospitalières. Le plus surprenant est que le vaste réseau est contrôlé par Leo Bulero, président de la plus grande société de precognitifs du système.

Dick et ses univers uniques.
Encore une fois, Dick, à grand renfort de precognitifs, nous décrit un monde vérolé, où l'avenir cotoie le présent ou le passé, où les gens ne semblent pas être ce qu'ils sont sensés être, où la réalité ne semble plus être la réalité, de telle sorte que le lecteur ne sait plus très bien où il en est. Visions paranoïaques ou fantasmagoriques, ce roman nous laissent des concepts étonnants tels que le D-liss ou la poupée. Ce roman est aussi une reflexion sur la religion, le côté mystique de Dick est bien présent. Ses interrogations se portent sur ce qu'est un dieu, mais un dieu finalement à l'image de l'homme, dès lors qu'il se demande quelles sont ses motivations, ses envies, ses reflexions. Est il forcément bon ? Comment appréhender le temps lorsque l'on est immortel ? A quoi bon la religion si il n'y a aucun espoir ? Autant d'interrogations qui font de ce roman un livre riche et incroyablement différent.

La conclusion de

Ce roman est un des meilleurs de l'auteur.

Acheter Le dieu venu du Centaure en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le dieu venu du Centaure sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+