Entretien avec Arnaud Cuidet

Publié il y a 2 ans par Vincent L.

Il nous parle du jeu de rôle Faust Commando...

Connu pour son jeu de rôle Metal Adventures, Arnaud Cuidet revient en cette fin d'année 2013 avec un nouveau jeu de rôle : Faust Commando. Edité chez les XII Singes, le livre de base du jeu est disponible depuis quelques semaines, et marque le début d'une gamme que l'on espère déjà longue et fournie.

Pour l'occasion, Arnaud Cuidet a accepté de répondre à quelques questions pour nous présenter son nouveau jeu.

 

​SFU : Pour commencer, mettons tout de suite les pieds dans le plat. Faust Commando sort chez les XII Singes, est-ce que cela signifie que Metal Adventures va s’arrêter chez le Matagot ?

Arnaud Cuidet : Pas du tout ! Au risque de frimer, je dirais qu’un auteur de mon calibre peut tout à fait mener deux gammes de front. En outre, Metal Adventures est sorti en 2009, mais moi, je joue depuis 2004… j’ai de l’avance !

En l’occurrence, un supplément Metal Adventures est actuellement en production. Les trésors du Dernier Millénaire devrait sortir début 2014. Il y a d’autres projets en cours, comme un jeu de cartes pas à collectionner, prévu lui aussi pour début 2014.

 

SFU : Faust Commando est donc ton nouveau jeu. Comment est né l’idée, le projet, et quelles ont été tes sources d’inspirations ?

Arnaud Cuidet : Faust Commando est le résultat d’un processus de gestation relativement long et décousu. Je crois que le point de départ, c’est Predators (avec le « s ») et sa bande de héros badass. Par ailleurs, j’ai toujours été un grand fan de films de guerre tels que Les douze salopards et aussi (surtout ?) Quand les aigles attaquent. Cependant, comme je suis plutôt du genre à jouer des paladins, j’avais du mal à me projeter dans un jeu où on joue de tels aventuriers. Pour qu’ils apparaissent tout de même comme des gentils, il me fallait une menace tellement méchante qu’elle ferait passer des braqueurs de banque et des tueurs psychopathes pour des enfants de chœur…

Spoiler alert !  J’ai toujours été fan de Kult, que je range en termes d’imaginaire dans la même catégorie que Mutant Chronicles et Quake, dont je suis aussi fan. Par ailleurs, j’ai été longtemps lecteur des séries Vertigo de chez DC Comics, notamment Hellblazer et Lucifer. Surtout, dans Predators, ce qui m’a scotché, c’est la réplique « Et si on était en Enfer ? »… je me suis dit que ça aurait fait un très bon film aussi ! Du coup, en mélangeant tout ça, j’aboutis à un commando de condamnés à mort envoyés en Enfer pour une mission suicide.

 

​SFU : Quelque part, ça me fait beaucoup penser au concept de base de Metal Adventures, dans cette manière de jouer des "méchants "qui, finalement, vont endosser le rôle des gentils. Finalement, même si tu es du genre à jouer des Paladins, tu ne proposes jamais d’en jouer dans tes jeux. Tu ne trouves pas ça paradoxal ?

Arnaud Cuidet : Objection votre honneur ! Les pirates de l’espace de Metal Adventures sont certes des hors-la-loi, mais ce sont des héros au grand cœur. Ils ont un code d’honneur, du panache, et sont prêts à faire la révolution pour apporter la liberté aux peuples de la Galaxie. Du coup, je vois assez peu de rapports entre eux et les membres du Faust Commando.

Cela dit, j’admets que je ne propose jamais de jouer des paladins. Ce n’est pas paradoxal, mais stratégique : de nos jours, et c’est bien dommage, les paladins ont mauvaise presse. On les dit naïfs, ou au contraire fascistes et on a plus tendance à les tourner en ridicule qu’autre chose. Du coup, je triche : je propose aux joueurs d’interpréter des personnages qui n’ont pas l’air de paladins, mais qui se retrouvent dans des situations où ils en deviennent… (mais chut ! C’est un secret…).

 

SFU : Qu’est ce que Faust Commando propose de jouer exactement ?

Arnaud Cuidet : J’ai déjà un peu vendu la mèche. Les PJ sont des condamnés à mort qui intègrent un commando ultra secret envoyé en mission suicide. Par ailleurs, Faust Commando se déroule dans un milieu strictement urbain.

Au programme, on a donc : des enquêtes "musclées" (à la 24h chrono disons), des missions d’infiltration, des opérations commando au sens strict du terme, mais aussi des intrigues politiques, des courses poursuites et des moments plus… étranges. En outre, les PJ évoluent constamment sous couverture. Ils devront donc à la fois remplir les missions confiées par le commando et les missions liées à leur couverture. Ils seront souvent confrontés à des dilemmes moraux, et devront lutter pour conserver leur humanité tout en accomplissant leur sale besogne…

 

SFU : Sans spoiler outre-mesure, Faust Commando est-il un jeu fantastique ou un jeu SF ?

Arnaud Cuidet : Sans spoiler outre mesure, ni l’un, ni l’autre. Faust Commando est un jeu d’action contemporain situé dans le futur (très) proche.

 

SFU : Quel genre de jeu propose Faust Commando ? De l’action héroïque et débridée, ou au contraire quelque-chose de plus mortel, où les personnages peuvent mourir facilement ?

Arnaud Cuidet : Je ne crois pas que je partage la définition communément admise du "jdr héroïque". De mon point de vue, Faust Commando est un jeu "héroïque" car il propulse les PJ dans des aventures pleines d’action et de risques. Cela dit, il n’y a pas de points de chance ou de destin dans Faust Commando ! En outre, je pense qu’on peut dire du système de combat qu’il est mortel. Cependant, pour peu que les joueurs réfléchissent un peu (comme de vrais commandos en somme), ils peuvent tout à fait gérer cette mortalité.

Spoiler alert ! Dans Faust Commando, les personnages ne peuvent pas mourir : c’est déjà fait…

 

SFU : Est-ce un jeu orienté one-shot, ou au contraire campagne ?

Arnaud Cuidet : Je n’ai jamais bien su répondre à cette question. Je serais tenté de dire qu’il vaut mieux jouer à Faust Commando en campagne, mais à partir du moment où les joueurs connaissent la nature de la menace, on doit pouvoir jouer en one-shot aussi.

 

SFU : Parlons un peu technique. Peux-tu nous parler du système de jeu de Faust Commando ?

Arnaud Cuidet : Le système de Faust Commando utilise des d10. Pour résoudre une action, le joueur lit le résultat à obtenir sur une table d’opposition et jette le d10. Selon les circonstances, il peut jeter des d10 bonus ou des d10 malus. Par ailleurs, chaque PJ dispose d’une liste de talents liés à son archétype (bankster, cultiste, ennemi public, extrémiste, psycho ou salopard) qui lui permettent de relancer les dés ou d’effectuer des actions spéciales.

 

SFU : Est-ce que le système de jeu favorise la coopération entre les différents membres du commando ?

Arnaud Cuidet : Oui. Les talents de chaque archétype confèrent à chaque personnage une spécialité indispensable au groupe. Il y a des règles qui permettent de faire une action à plusieurs et qui s’avèrent diablement utiles vue les Difficultés prévues dans les missions. En outre, il n’y a pas que les règles qui favorisent la coopération : le background aussi. Vu les missions auxquelles seront confrontés les membres du commando, ils ont plutôt intérêt à coopérer s’ils ne veulent pas revenir dans un sac plastique !

 

SFU : Une gamme est d’ores et déjà prévue chez les XII Singes. Que va t-on trouver dedans ?

Arnaud Cuidet : l’écran est déjà disponible et contient une carte couleur du théâtre d’opérations du Faust Commando, un mini-bestiaire et un deuxième scénario (le premier est dans le livre de base). Par ailleurs, je travaille sur une série de quatre suppléments : deux recueils de missions et deux suppléments de contexte qui détailleront le théâtre d’opérations. J’ai déjà plus ou moins la suite en préparation : les secrets de la menace que doit combattre le commando, plus d’informations sur celui-ci, son matériel et ses méthodes, de nouvelles missions, des évolutions du background, etc. L’aventure ne fait que commencer !

 

SFU : Je n’ai pas relevé tout à l’heure, mais j’ai bien entendu « jeu de carte à collectionner Metal Adventures » ? Tu peux nous en dire plus ?

Arnaud Cuidet : (résiste à l’envie de faire une blague stupide). Ce jeu de cartes PAS à collectionner est conçu par Lionel Borg et sera publié par les Editions du Matagot. Dans l’oreillette, on me dit qu’il devrait sortir début 2014. J’y ai déjà joué, et c’est vraiment très sympa. Lionel a fait beaucoup d’efforts pour coller à l’ambiance de Metal Adventures et offrir des mécaniques de jeu qui évoquent celles du JdR. J’ai hâte de voir la version finale !

 

SFU : Merci beaucoup !

 

Voulez-vous en savoir plus ?

Le site officiel des XII Singes

La fiche SFU de Faust Commando

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »