75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Luigi Di Giammarino  Dessinateur

Luigi Di Giammarino > Dessinateur

Acheter des produits autour de Luigi Di Giammarino


  • Luigi Di Giammarino : Dessinateur - 1 crédits

  • Voir la fiche Adam au Chromaland : Le Musée de l'imaginaire #1 [2007]

    Le Musée de l'imaginaire # 1 [2007] ● Dessinateur

    « Comment un doux rêveur se retrouve embarqué dans une aventure plus incroyable et dangereuse que tout ce qu'il aurait pu imaginer… » Chromaland est le pays de l'imaginaire, gouverné par un Empereur …

Biographie de Luigi Di Giammarino

Naissance dans la région d'Aquila.
Il s'établit très jeune à Rome où il s'inscrit dans un lycée artistique. Il décide néanmoins rapidement d'arrêter ses études, préférant une formation autodidacte.

Ses premiers travaux en tant que dessinateur sont des adaptations en BD de chansons qu'il aime, sans références narratives, mais utilisées seulement comme canevas à son travail.

années 80
Il travaille en tant que projecteur et réalisateur de fonds lorsqu'il rencontre, au détour d'une sandwicherie, Gianni Peg, du studio d'animation du même nom. Commence alors une collaboration qui durera près de dix ans, au cours de laquelle il réalisera divers dessins animés, pour "Rai Uno" et "Rai Tre", ainsi que plusieurs séries pour l'émission matinale "Uno Mattina", telles que "Tutti i Motti", "Un libro in un minuto", et "Le colazioni celebri".
En parallèle, il travaille en tant que dessinateur free-lance dans plusieurs magazines à succès, comme "Cioè" et "Tilt"

90-91
Il réalise des bandes dessinées d'horreur pour le magazine"Splatter", dirigé par Francesco Coniglio, également éditeur de la revue "Blu", et actuel producteur de "Winx". Si durant ces années il néglige sa principale passion, la peinture, il réalise néanmoins une exposition, en 91, dans une petite gallerie à Travestere et participe à quelques expositions collectives qui font le tour du monde, du Canada à Moscou, en passant par Bruxelles.


1996-97
En collaboration avec Michelango de la Neve, il participe à "ESP". Rien de plus normal, en réalité, car l'histoire touche à un de ses thèmes les plus chers: l'exploration de l'inconscient dans toutes ses formes.
Entre temps, il "s'exporte"sur le marché français en réalisant des bandes dessinées érotiques.

2004-2006
Il retrouve ce thème en travaillant sur le tarot, avec "Le Carte dei Sogni" puis "I Tarocchi delle Metamorfosi".
En parallèle, et toujours dans la même lignée, il commence à travailler sur "Adam in Chromaland", projet écrit par Alex de Campi, et compose, pour le Studio Peg, divers projets en tant que réalisateur.

Dans ses projets futurs, on compte, notamment, une série fantasy sur fond d'écologie en animation digitale, sur un scénario de Massimiliano Filadoro.
Un des points essentiels de sa production reste, avant tout, ce désir de pouvoir reproduire la consistance de l'état onirique et d'en trouver la clé permettant d'accéder à ce monde impalpable.

2007
"Adam in Chromaland" paraît aux Humanos. Une "Nuit au musée" à la sauce surréaliste.

© Les Humanoïdes Associés.

Filmographie sélective de Luigi Di Giammarino

Chez les Humanoïdes Associés

Adam au Chromaland (Dessin)
avec Alex de Campi
1 - Le Musée de l’imaginair 2007