75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Eduardo Ocana  Dessinateur

Eduardo Ocana > Dessinateur

Acheter des produits autour de Eduardo Ocana


  • Eduardo Ocana : Dessinateur - 2 crédits

  • Voir la fiche Messiah Complex : Nocturnes #2 [2008]

    Nocturnes # 2 [2008] ● Dessinateur

    La suite de ce récit qui décrit la lutte entre un groupe de rebelles et le pouvoir d’un empire galactique, au cours de laquelle sont manipulés une adolescente nommée Miranda et le jeune Constantin, …
  • Voir la fiche Messiah Complex : Les Enfants du destin #1 [2006]

    Les Enfants du destin # 1 [2006] ● Dessinateur

    2478. L’Empire humain s’est répandu à travers le cosmos. C’est un empire décadent et répressif dont 80 % de la population est confinée dans des ghettos où la seule notion d’espoir réside dans la venue…

Biographie de Eduardo Ocana

1974
Naissance le 14 avril 1974 à Madrid, en Espagne

1999
Il achève ses études d’architecture à l’université Technique de Madrid.

1999-2002
Sa passion pour la bande-dessinée l’éloigne peu à peu de son travail d’architecte et il entame différents projets dans l’animation et l’illustration.

2002-2003
Il réalise une courte série de huit numéros dans la collection de Fantasy "Cronicas de Mesene", très populaire en Espagne.

2004-2005
Il travaille en tant que professeur de dessin au lycée Professionnel de dessin L’ESDIP à Madrid.

2006
Année productive pour Eduardo Ocana. Ayant rencontré Didier Crisse en Espagne, il signe, en collaboration avec Sylvain Runberg, le tome 6 de la série "Kookabura Universe", chez Soleil.

En août paraît, aux Humanoïdes Associés, le premier tome de la série "Messiah Complex", sur un scénario de Alex de Campi. Quand le messie que tout le monde attend n'est pas vraiment prêt à endosser ce rôle...de la science-fiction noire.