75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
 Yigaël  Dessinateur

Yigaël > Dessinateur

Acheter des produits autour de Yigaël


  • Yigaël : Dessinateur - 3 crédits

  • Voir la fiche EgoVox : Une bien belle journée pour mourir #3 [2010]

    Une bien belle journée pour mourir # 3 [2010] ● Dessinateur

    Les humanoïdes ont perdu une bataille contre les combattants de la Grande Cause, mais semblent avoir gagné la guerre... Sur Egosfer libéré, un compte à-rebours s est mis en branle annonçant la fin pro…
  • Voir la fiche EgoVox : Le jour où je me suis rencontré #2 [2008]

    Le jour où je me suis rencontré # 2 [2008] ● Dessinateur

    Après avoir fui Egosfer, nos héros intègre les rangs de la résistance et prépare le renversement d’Ego One. Mais pour quel avenir ? La série Egovox imagine une nouvelle forme de dictature, s’appuya…
  • Voir la fiche EgoVox : Le destin n'est plus ce qu'il était #1 [2006]

    Le destin n'est plus ce qu'il était # 1 [2006] ● Dessinateur

    Sur Egosfer, en l’an 227 après Ego-One, chaque humain vit en fonction d’un journal qui lui prédit chaque jour son emploi du temps, minute après minute. Milk Shake, robot domestique très fantasque, do…

Biographie de Yigaël

Né en 1978 à Arras, Yigaël a étudié la bande dessinée aux beaux arts de Tournai dans l’atelier d’Antonio Cossu et T. Umbreit. A sa sortie, il débute sa carrière en dessinant des pages d’humour pour les éditions SEMIC dans le pocket Kiwi puis illustre quelques histoires dans les collectifs des éditions Petit à petit, avec déjà Céka au scénario.

En 2004, il signe avec ce dernier chez Akiléos pour la trilogie Egovox. En parallèle, il continue à dessiner des pages d’humour pour le site bulledair.com.
En 2005, il participe au dixième et dernier numéro du collectif
Porophore, où il retrouve pour l’occasion ses anciens camarades de l’atelier BD de Tournai.


Actuellement, Yigaël vit dans l’Aude et prépare des projets personnels tout en continuant la série Egovox.