75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Marc Hardy  Dessinateur

Marc Hardy > Dessinateur

Acheter des produits autour de Marc Hardy


  • Marc Hardy : Dessinateur - 3 crédits

  • Voir la fiche Ange et diablesses : Au plus haut des cieux #1 [2009]

    Au plus haut des cieux # 1 [2009] ● Dessinateur

    "Il n'y a qu'en envers que l'on s'amuse". Par cette phrase, Estelle scelle son destin à tout jamais. Sa mission d'Ange, sauveur de l'humanité se trouve annulée. Pire ! Indigne de son rang, elle sera …
  • Voir la fiche Ange et diablesses : La nuit du grand bouc #2 [2009]

    La nuit du grand bouc # 2 [2009] ● Dessinateur

    Trahie par Gorth, Estelle se retrouve esclave des démons et chercheuse des larmes du désert pour le compte de Gorth, Mais pourquoi ce dernier veut-il récupérer autant de larmes du désert ? Quel but po…
  • Voir la fiche Feux : Fille des Reptiles #1 [2005]

    Fille des Reptiles # 1 [2005] ● Dessinateur

    Dans ce monde étrange, les dinosaures, les sauriens et les reptiles vivent regroupés en tribus. Plus bizarre encore : ils parlent, certains savent même écrire, et ils adorent « l’Eternel » ! Soudain, …

Biographie de Marc Hardy

Né le 15 août 1957 à Liège, Marc Hardy fait ses débuts dans la BD à l’âge de quatorze ans. Il se rode auprès de Mittéï, Pierre Seron et Edouard Aidans. Avec ce dernier, il illustre en 1982 “La prodigieuse Histoire du Tour de France”, sur un scénario d’Yves Duval, et collabore à la série des “Franval” publiée dans TINTIN.

C’est chez SPIROU que son style vif et nerveux trouvera sa voie. Après une série d’histoires réalistes de l’Oncle Paul en 1971, il y anime successivement les personnages de “Badminton”, sur scénarios de Mittéï, “Garonne et Guitare” écrits par Mythic, et ”Arkel” avec Stephen Desberg.

Le coup décisif est porté avec Raoul Cauvin en 1982 lorsqu’ils mettent l’humour noir à la portée de tous en lançant “Pierre Tombal”. Une série hilarante en dépit d’un sujet apparemment macabre, qui décrit de manière tout à fait inattendue les démêlés d’un joyeux fossoyeur et gardien de cimetière avec ses locataires.

Parallèlement, le trait riche et dynamique de Hardy ne cesse d’évoluer, retenant l’attention d’un nouveau public, plus mûr. Yann lui écrit pour Glénat deux séries bravant volontairement tous les tabous : “La Patrouille des Libellules” (une vision corrosive de la Seconde Guerre mondiale et du scoutisme) et “Lolo et Sucette” (l’évocation du plus vieux métier du monde). L’arrêt brutal de ces personnages trop en avance pour leur temps les incitera à évoquer l’existence après la mort dans “Croqu’la vie” chez Marsu-Productions en 1995.

Pierre Tombal devenu un véritable best-seller, Hardy et Yann reprennent et poursuivent en 1997 les mésaventures de Lolo et Sucette, leurs péripatéticiennes préférées, dans la collection “Humour libre”, où elles se taillent un beau succès…

Travailleur essentiellement nocturne, Hardy se déchaîne graphiquement à l’heure où les enfants dorment, portant la caricature à un niveau inimitable et rarement atteint jusqu’ici.