75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : The Old Republic - Revan [2012], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le dimanche 7 février 2016 à 15h41

La Revanche du Jedi.

Ici règnent les ténèbres éternelles. Il n'y a pas de soleil, pas d'aube, uniquement l'obscurité perpétuelle de la nuit. La seule illumination vient des zébrures irrégulières que les éclairs gravent vicieusement lors de leur passage à travers les nuées furieuses. Dans leur sillage tumultueux, le tonnerre déchire le ciel puis déchaîne des pluies torrentielles et glacées.
La tempête approche, et nul n'y échappera.


La sortie de The Old Republic fin 2011 a permis à l'univers étendu d'apporter plus d'oeuvres centrées sur ce qui s'apparente à l'antiquité de l'univers créé par George Lucas. Ainsi, on nous propose enfin une conclusion aux jeux vidéo Knights Of The Old Republic.

Autant le dire tout de suite, le livre spoile allégrement les deux jeux KOTOR dont le twist final du premier. Les fans de ces jeux pourront se replonger dans les aventures du héros emblématique, Revan, et savoir ce qu'il devient tout en apprenant plus sur l'Empire Sith. Les nouveaux venus verront une sorte de préquelle au MMO The Old Republic permettant d'en apprendre plus sur l'univers parcouru dans la production BioWare. Les fans de Star Wars y verront également une aventure classique mêlant Jedi et Sith puissants dans un univers bien familier. C'est Drew Karpyshyn qui en est l'auteur, chose peu surprenante quand on sait que le canadien était le responsable de l'histoire du premier Knights Of The Old Republic et qu'il a élaborée la sympathique trilogie racontant l'histoire du Sith Dark Bane en romans.

L'histoire commence alors que Revan ne fait plus parti de l'ordre Jedi du fait de son passé d'ancien Sith, et ce malgré son retour déterminant vers le côté lumineux lors de la guerre contre Dark Malak. De plus Revan a décidé de se marier avec Bastila Shan, ancêtre de Satele Shan, afin de prendre ses distances avec les affaires de la galaxie. Malgré ses volontés, il souffre de cauchemars liés à des souvenirs enfouis et effacés par l'Ordre Jedi datant de l'époque où il combattait pour le Côté obscur. Persuadé que ses cauchemars sont liés à une menace lointaine, Revan décide de partir enquêter aux côtés de son ami mandalorien Canderous en laissant sa femme enceinte derrière lui. En parallèle, le roman reprend le personnage de The Old Republic, Dark Scourge, grand guerrier sith qui fait son apparition sur la scène politique de l'Empire Sith caché dans les confins de l'espace. Le passé du personnage est expliqué à partir du moment où on l'attache au service de la membre du Conseil Noir de l'Empereur Dark Nyriss victime de plusieurs tentatives d'assassinat.

On suit donc parallèlement les aventures de Revan et de Scourge tous deux en quête de vérité à des fins différentes. L'alternance des chapitres entre les deux héros que tout est sensé opposer fonctionne bien car c'est un plaisir d'en apprendre plus sur l'Empire Sith et son système politique impitoyable. L'histoire remplit donc sans problème le cahier des charges du parfait roman Star Wars avec la présence des Sith, des Jedi mais aussi de mandaloriens le tout sur des planètes radicalement différentes. On apprécie ainsi les nombreux combats au sabre dont les descriptions font la froce de Karpyshyn. L'effort pour rendre cohérents les trois jeux vidéo se déroulant dans l'Ancienne République est louable car l'ensemble tient assez bien la route malgré quelques raccourcis pour Knights of the Old Republic 2.

​Néanmoins cette volonté d'intégrer le roman dans la trame de trois jeux distincts fait que les ellipses sont trop importantes et que les nouveaux venus seront un peu lésés. Le roman se base trop sur les évènements des jeux et peine parfois à exister par lui-même. Le passé de Revan semble au final bien plus intéressant que ce qu'on lit, comme le futur de Scourge... On regrette aussi quelques passages trop vite expédiés tant leur exécutions semblent incroyables. Ce qui fait qu'on a parfois la désagréable impression de lire les chutes d'un scénario bien meilleur... Malgré ce défaut important, le livre propose des personnages attachants et un ennemi fascinant. Le tout dans des situations extraordinaires capables de contenter tout fan de Star Wars. On apprécie aussi l'ambiance et la fin vraiment sombres du livre qui représente bien la tendance de la licence à devenir plus mature pour notre grand plaisir.

La conclusion de à propos du Roman : The Old Republic - Revan [2012]

Bastien L.
60

Revan est un livre sympathique mais décevant. Le fan de Star Wars en a pour son argent retrouvant sans problèmes les types de personnages et situations qu'il apprécie mais la structure du roman ne réussit pas à dépasser le statut d'un produit dérivé de produits dérivés. Les acharnés de KOTOR sauront peut-être plus enclin à dévorer l'intrigue...

Acheter le Roman Star Wars : The Old Republic - Revan [2012] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : The Old Republic - Revan [2012] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars