75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Bande Dessinée Les Six voyages de Lone Sloane - / Albin Michel

Les Six voyages de Lone Sloane

à propos de la bande dessinée

Comparer les prix sur La bande dessinée Les Six voyages de Lone Sloane

Rappel du synopsis

Le début de la saga du célèbre néoterrien, en 6 "voyages" qui sont autant de petites nouvelles. _ "Le trône du dieu noir" : (où on apprend pourquoi Lone Sloane a les yeux rouges) Simple voyageur spatial, il est éjecté de son vaisseau et embarqué de force par un trône intersidéral bien étrange, qui le conduira au fin fond de l'espace et du temps, où des prêtres inquiétants (et non-humains) ont besoin de lui et de son humanité pour invoquer l'Esprit du mal absolu, le "dieu noir". Dans cette aventure très mystique, Lone Sloane, auquel apparaît Dieu lui-même (hé oui, ce n'est pas n'importe qui), réussira finalement, par la seule force de sa volonté, à faire échouer ces plans littéralement diaboliques. _ "Les îles du vent sauvage" : légèrement fatigué par cette première aventure, Lone Sloane se fait cueillir, au sortir de son trône, par Shonga le pirate, qui convoite les fabuleuses richesses, des énigmatiques "îles du vent sauvage", débordantes d'or, mais d'où personne n'est jamais revenu. Lone Sloane, contraint et forcé, conduira Shonga à sa perte irrémédiable, mais retrouvera ainsi sa raison. _ "Rose" : Lone Sloane, naufragé dans un gigantesque amas d'épaves cosmiques, se trouvera un bien étrange compagnon, qui s'avèrera être un droïde meurtrier en cavale. Le prenant pour la police spatiale, ce dernier tentera de l'éliminer grâce à un gigantesque robot, que commande un orgue non moins gigantesque. Mais, aidé par "Rose", le cerveau électronique de son vaisseau, Lone Sloane déjouera ses plans et réussira à s'enfuir sur l'orgue, qui s'avère en fait être une titanesque machine spatiale. _ "Torquedara Varenkor -Le pont des étoiles-" Torquedara Varenkor, qui s'est établi aux confins de la galaxie, possède un gigantesque pont (sic) sur les étoiles, et, ce cher monarque trouvant les temps long, "volait les âmes des voyageurs après les avoir projetés dans un jeu cosmique de son invention". Mais Sloane a plus d'un tour dans son sac, et cela pourrait bien être la fin du royaume de ce despote un peu trop exigeant. _ "Ô Sidarta" : Lone Sloane retrouve son bon vieux rafiot, le "ô Sidarta". Mais ses hommes d'équipage mettront un peu trop de temps à le reconnaître, le traitant de manière pour le moins expéditive, ce qui entrînera d'ailleurs de bien fâcheuses conséquences pour eux. _ "Terre" : Pour conclure ce cycle, Sloane revient sur la planète originelle, que les dieux ont "confisquée" pour leur usage personnel, la vidant de ses occupants humains. Sloane veut faire sa base de cette planète désormais presque déserte, mais les dieux ne l'entendent pas de cette oreille, et il se pourrait bien que, une fois n'est pas coutume, Sloane revienne bredouille ...

Rappel du casting

John Simm (Sam Tyler)