Les chevaliers du Knight prennent leur retraite

La fin des temps est arrivée...

Knight, le jeu de rôle de Simon Gabillaud et Coline Pignat, a été l'un de nos gros coups de coeur (vous voulez relire notre critique ? Elle est ICI). Il a même failli être nommé jeu de l'année, ça ne s'était pas joué à grand chose... Du coup, quand son éditeur a annoncé qu'il arrêtait, on a été tristes. Et quand Antre-Monde a annoncé qu'ils reprenaient le jeu, on a été contents. Et là, maintenant, on nous dit que passé un ultime supplément, le jeu se terminera. Et on est re-triste aujourd'hui... Enfin, juste un peu, parce que Knight ne se termine pas comme ça non plus. Non, pour conclure les choses proprement, les deux auteurs nous proposent un ultme supplément : La geste de la fin des temps.

Début 2038, la guerre entre l’Humanité et l’Anathème fait rage.  Les forces de l’obscurité se mobilisent et avancent pour un dernier combat contre la lumière. Le Knight semble seul face aux ténèbres et au désespoir, mais toujours, ses héros se soulèvent pour s’opposer à la menace. Seront-ils seulement assez forts pour survivre à la guerre ?  Ceci est La Geste de la fin des temps, et il est aujourd'hui nécessaire de la conter.

Donc voilà, on a le droit une vraie belle grande campagne pour clôturer tout cela. C'est quand même plutôt une bonne nouvelle ! La Geste de la fin des temps propose aux joueurs de (peut-être) ramener la lumière sur Terre pour anéantir les ténèbres. Elle est composée de 26 missions et 8 intermissions réunies en 6 arcs narratifs formant une histoire complète. On nous annonce qu'elle proposera aux joueurs et aux MJ des défis variés, des scènes mémorables, des batailles grandioses et des choix souvent déchirants. Bref, un beau programme !

La geste de la fin des temps est actuellement proposée en financement participatif sur la plateforme Gameontabletop. Lancé il y a deux semaines, le crowdfunding a presque réunit 70 000€ et près de 350 souscripteurs, preuve que Knight a tout de même une fan base solide. Bien sûr, le succès appelle le succès, et le nombre de bonus débloqués rend l'opération de plus en plus intéressante. Il y en a pour toutes les bourses, mais quel que soit ce qui vous intéresse, c'est forcément une bonne affaire.

Pour en revenir au supplément en lui même, on a eu envie d'en savoir un peu plus. Nous avons donc contacté Simon Gabillaud, Coline Pignat et Guillaume Herlin (auteurs et éditeurs du jeu, que l'on va appeler Antre Monde pour la suite, parce que c'est plus court à écrire) pour en savoir un peu plus.

SFU : C’est la fin de Knight ? Déjà ? Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

Antre Monde : Eh oui, il faut parfois savoir finir les choses ! En fait, cette campagne existait déjà pour partie lorsque les derniers textes du livre de base ont été finalisés. Pour pouvoir passer à un autre sujet, sereinement, sans avoir d’impression de non fini, on voulait qu’elle puisse être jouée. Il existe trop de jeux de rôle (très bons au demeurant) qui, à force de vouloir sortir des suppléments, enrichir leur contenu, n’ont jamais vu le bout de leur gamme ! Alors oui, ce sera la fin de Knight, mais pas de son univers ! Et puis, je pense qu’étant donné la quantité de matériel fourni avec la campagne – règles supplémentaires, cadres d’aventures – ceux qui souhaitent encore faire vivre Knight auront de quoi faire, sans parler de la communauté qui fournit beaucoup de contenu tous les jours !


SFU : 26 missions, 8 intermissions, 6 arcs narratifs, ça semble très velu tout ça. Le joueur occupé que je suis aura-t-il vraiment le temps de jouer cette campagne avant la fin de sa vie ?

Antre-Monde : Oui ! La Geste de la fin des temps a été conçue comme une campagne cohérente avec 6 arcs narratifs, 26 missions, 8 intermissions liés entre eux. Tout est jouable en une seule grosse campagne qui devrait occuper quelques longs et beaux mois de jeu. Mais nous connaissons et vivons aussi ce manque de temps et nous avons pensé les 6 arcs narratifs de la campagne comme des chapitres distincts, qui peuvent être aussi joués de manière indépendante moyennant quelques aménagements. Alors évidemment, ce mode de jeu n’aura pas le même souffle que jouer La Geste de la fin des temps dans son intégralité, mais il permettra aux MJ qui possèdent peu de temps de s’organiser pour faire jouer les morceaux qu’ils préfèrent, en quelques parties seulement.


SFU : Les envois des contreparties sont prévus pour décembre 2019 ? Vous comptez casser le game et mettre la pression aux autres éditeurs ?

Antre-Monde : 
Nous voulons surtout être à l’écoute des joueurs mais aussi être réalistes. Il faut savoir que les scénarios sont déjà écrits et sont actuellement en correction suite à un second playtest de la campagne et les illustrations sont déjà en cours de réalisation. Côté palier, 2038 et les codex seront des versions 1.5 à l’image du livre de base et nous disposons désormais d’une base de travail à la première réédition.  Nous aurions même aimé pouvoir écourter le temps de livraison mais nous préférons donner une date que nous savons pouvoir respecter. Alors oui, certains éditeurs ont du retard et ils ont sûrement leurs raisons, mais toute l’équipe d’Antre Monde Éditions tient à respecter les délais que nous donnons, comme cela a été le cas pour la version 1.5.

Donc si tout cela vous intéresse, vous avez jusqu'au 27 décembre pour participer. Ca se passe sur Gameontabletop, et la page est suffisamment claire et complète pour vous apporter toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin. Quant à nous, on se retrouve bientôt pour parler de la nouvelle version du livre de base...

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !