75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Jeu en téléchargement PC Goodbye Deponia - PC Vol.3 - Jeu en téléchargement PC / Daedalic Entertainment

Goodbye Deponia - PC

à propos du jeu vidéo

Comparer les prix sur Le jeu vidéo Goodbye Deponia

Rappel du synopsis

Toujours plus de chaos, de destructions... et de Rufus. Non pas un seul Rufus, ni même deux, mais trois Rufus, bien (mal) à l'oeuvre pour causer tout un tas de catastrophes dans Goodbye Deponia, le dernier épisode du jeu d'aventure point & click bien connu : d'un côté l'Organon veut tout simplement anéantir Deponia, de l'autre l'adorable Goal a (une fois de plus) disparu, et entre les deux cet anti-héros de Rufus semble tout juste capable de se créer les pires ennuis possibles.

Pourtant tout ce que veut ce libre-penseur (et inventeur) de Rufus c'est s'extirper de Deponia, cette planète dépotoir, et atteindre enfin Elyséum, ce paradis en orbite autour de Deponia dans un vaisseau spatial réservé à la plus haute société. Goal, la donzelle tombée d'Elyséum (perdant la mémoire au passage) et dont Rufus est tombé (bêtement) amoureux, semble être la clé de tous ses plans (tordus) ainsi que de son ascenseur (ou ascension) vers l'espace. Mais cette fois-ci, Rufus a un plan, un bon plan, qui semble parfait.

Bien entendu, tout ce qui pouvait tourner mal ne manque pas de tourner mal au pire moment. Rufus (initialement déguisé) se retrouve sous le regard suspicieux de la police de l'Organon, pendant que Goal disparaît du paysage. Lorsque Rufus découvre par hasard une machine à cloner, il croit avoir trouvé son billet pour le paradis. Un clone devrait l'aider à résoudre tous ses problèmes. Hélas, une erreur "inexplicable" ne fait qu'ajouter son (gros) lot de complications et Goal échappe une fois de plus aux mains de notre héros. Maintenant, il a TROIS problèmes sur les bras : Retrouver Goal, atteindre Elyséum et empêche Organon de détruire toute la planète Deponia.

Trois problèmes... aussi il faudra bien trois Rufus pour s'y attaquer, et notre loser d'inventer décide de se cloner lui-même ! Et c'est maintenant au joueur d'agir, en essayant de s'y retrouver : dans Goodbye Deponia, il devra contrôler les TROIS
Rufus afin de faire tout ce qu'il faut faire, malgré cet idiot de Rufus qui a maintenant trois fois plus d'occasions pour s'emmêler les pinceaux.

Goodbye Deponia est le troisième volet et la conclusion épique de la saga Deponia, sacrée meilleur jeu allemand 2013 (Deutscher Computerspielpreis).
Les trois volets se déroulent sur la planète dépotoir Deponia. Cette aventure classique de type point & click a ravi les amateurs de comédie tout comme les vétérans et les débutants de ce type de jeu. Deponia se distingue par un graphisme superbe en 2D à la main, dans le style bandes dessinées, avec des dialogues sarcastiques et plein d'humour noir. La Série a reçu de nombreuses distinctions, notamment celle de meilleur jeu allemand (Deutscher Computerspielpreis) et bien d'autres prix pour développeurs en Allemagne.