75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Campbell Scott - Acteur

Campbell Scott
  • Date de naissance : le 16/07/1961
  • Lieu de naissance : New York, New York, Etats-Unis d'Amérique
  • Age : 57 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 5 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Campbell Scott

Les rôles de Campbell Scott dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Campbell Scott

Campbell Scott est le fils du comédien George C. Scott. Il suit les cours de Stella Adler, professeur de théâtre à l'Actors Studio qui a notamment formé Robert De Niro. Elle privilégiait le rôle de l'imagination et de l'implication sociale de l'acteur vis-à-vis du personnage. Campbell Scott obtient en 1983 son diplôme d'études théâtrales à la Lawrence University dans le Wisconsin, avant d'enchaîner ses premiers rôles sur les planches à Broadway.

Il débute au cinéma en 1987 avec un petit rôle dans Five Corners, film dans lequel on croise Tim Robbins et Jodie Foster. Dès le début des années 90 il apparaît comme un des jeunes acteurs prometteurs du cinéma américain. C'est surtout dans Long Time Companion en 1990 qu'il se fait remarquer dans le rôle d'un jeune homme qui voit ses proches mourir du Sida.

Campbell Scott tourne successivement avec Bernardo Bertolucci (Un thé au Sahara, 1990), John Schlesinger (The Innocent, 1993) ainsi que dans le second film d'un tout jeune Cameron Crowe (Singles). En 1996 Campbell Scott saute le pas et passe à la mise en scène avec son premier long-métrage Big night, coréalisé avec un ancien camarade d'école, le comédien Stanley Tucci. Juste après il apparaît en 1997 dans où ses talents d'homme de théâtre sont reconnus par le scénariste-réalisateur David Mamet, lui aussi habitué des planches. Scott aura en 2002 une seconde expérience de réalisation avec Off the map, tandis qu'il tournera aussi pour la télévision, cette fois-ci comme acteur et metteur en scène, une adaptation d'Hamlet.

Campbell Scott tourne aussi dans plusieurs séries télévisées américaines, notamment Urgences et A la maison blanche. En 1999 on peut le voir apparaître dans The Impostors, second film réalisé par son ancien camarade Stanley Tucci (on y voit aussi un petit rôle non crédité de Woody Allen). C'est en 2004 que Campbell Scott fait un grand retour, apparaissant dans pas moins de quatre films, dont un personnage de prêtre dans et un rôle marquant dans . Il est aussi au générique du premier film du comédien Kevin Bacon, intitulé Loverboy. Il poursuit parrallèlement une carrière théâtrale.

Filmographie sélective de Campbell Scott

Le Come-back (2007), de Marc Lawrence (II)
Duma (2006), de Carroll Ballard
L'Exorcisme d'Emily Rose (2005), de Scott Derrickson
Ralph (2005), de Michael McGowan
Loverboy (2005), de Kevin Bacon
Marie and Bruce (2003), de Tom Cairns
Delivering Milo (2001), de Nick Castle
Mars a table! (2000), de John Paizs
The Impostors (1999), de Stanley Tucci
Lush (1999), de Mark Gibson
La Prisonnière espagnole (1998), de David Mamet
Hi-Life (1998), de Roger Hedden
La Grande Nuit (1997), de Campbell Scott
En route vers Manhattan (1997), de Greg Mottola
Let It Be Me (1995), de Eleanor Bergstein
Mrs. Parker et le cercle vicieux (1994), de Alan Rudolph
Singles (1993), de Cameron Crowe
The Innocent (1993), de John Schlesinger
Le Choix d'aimer (1991), de Joel Schumacher
Un Thé au Sahara (1990), de Bernardo Bertolucci
Long Time Companion (1990), de Norman Rene
Five Corners (1987), de Tony Bill