75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Elie Semoun - Acteur, Doubleur (voix)

Elie Semoun
 
  • Date de naissance : le 16/10/1963
  • Lieu de naissance : Antony, Hauts-de-Seine, France
  • Age : 54 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 16 rôles dans l'imaginaire

Elie Semoun est connu pour...

  • Voir la fiche Pollux, le manège enchanté [2005]
  • Voir la fiche Iznogoud [2005]
  • Voir la fiche Robots [2005]
  • Voir la fiche L'Âge de Glace 2 [2006]
  • Voir la fiche Kaamelott [2005]
  • Voir la fiche Astérix aux Jeux Olympiques [2008]
  • Voir la fiche L'Âge de Glace [#1 - 2002]
  • Voir la fiche Le Petit monde de Charlotte [2007]

Acheter des produits autour de Elie Semoun

Les rôles de Elie Semoun dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Elie Semoun

Elie Semoun se passionne dès son plus jeune âge pour la littérature et la poésie. A 17 ans, il a déjà écrit deux pièces de théâtre ainsi que deux recueils de poèmes, Le Poémoir et Le Plaisantriste. Attiré par la scène, il rejoint la troupe de Roger Louret : il y rencontre Muriel Robin et joue à ses côtés dans la pièce Les Baladins en agenais.

Après un rôle récurrent de coursier en rollers dans la sitcom Vivement lundi (1988), il fait ses débuts d'humoriste aux côtés de Dieudonné en 1990. Triomphant au Splendid, au Casino de Paris et au Palais des Glaces avec le spectacle Elie et Dieudonné en garde à vue (1996), ce duo explosif est des plus médiatisés, mais à la suite de quelques divergences, les deux amis, à l'affiche du Clone en 1997, se séparent. Seul, Elie Semoun remonte sur scène dans Elie et Semoun, son premier one man show, et réitère le succès de ses "petites annonces", parues en vidéo, avec son complice Franck Dubosc.

Entre-temps, il tente une carrière au cinéma, faisant face aux Trois frères (1995) et aux Bidochons (1996). Bernie Bonvoisin le prend sous son aile pour deux longs métrages made in argot : Les Démons de Jésus (1996) et Les Grandes bouches (1998), où il campe une petite frappe façon Joe Pesci dans Les Affranchis. Il enchaîne les comédies populaires - Tout doit disparaître, Charité biz'ness et Les Parasites -, mais le succès n'est pas au rendez-vous. En 1999, il s'improvise mercenaire de l'info aux côtés de Burt Reynolds dans Stringer, l'occasion pour lui de s'essayer à un registre plus dramatique. C'est en empruntant cette voie qu'il tourne Love me (2000) sous la direction de Laetitia Masson.

Renouant avec la comédie, Elie Semoun se contente de petits rôles par amitié pour Patrick Braoudé (Deuxième vie), Laurent Baffie (Les Clefs de bagnole), Maurice Barthélémy (Casablanca Driver) et Michel Muller (La Vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre). Il se prête également au jeu du doublage, donnant de la voix pour les films d'animation L'Age de glace (2001), Pollux, le manège enchanté (2005) et Robots (id.). En 2005, Philippe Collin lui confie un contre-emploi de choix, celui d'un ancien assureur devenu criminel, dans Aux abois, l'adaptation du roman homonyme de Tristan Bernard.

Filmographie sélective de Elie Semoun

Bancs publics (Versailles rive droite) (2008), de Bruno Podalydès
Astérix aux Jeux Olympiques (2008), de Thomas Langmann
Le Petit monde de Charlotte (2007), de Gary Winick
L'Age de glace 2 (2006), de Carlos Saldanha
Riviera (2006), de Anne Villacèque
Il était une fois dans l'Oued (2005), de Djamel Bensalah
Aux abois (2005), de Philippe Collin
Robots (2005), de Chris Wedge
Le Manège enchanté (2005), de Dave Borthwick
La Vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre (2005), de Michel Muller
Les Dalton (2004), de Philippe Haim
Casablanca Driver (2004), de Maurice Barthélémy
People Jet set 2 (2004), de Fabien Onteniente
Les Clefs de bagnole (2003), de Laurent Baffie
L'Age de glace (2002), de Chris Wedge
Deuxième vie (2000), de Patrick Braoudé
Old school (2000), de Karim Abbou
Love me (2000), de Laetitia Masson
Elie annonce Semoun (2000), de Elie Semoun
Les Grandes bouches (1999), de Bernie Bonvoisin
Les Parasites (1999), de Philippe de Chauveron
Stringer (1999), de Klaus Biedermann
Charité biz'ness (1998), de Thierry Barthes
Que la lumiere soit (1998), de Arthur Joffé
Le Clone (1998), de Fabio Conversi
Tout doit disparaître (1997), de Philippe Muyl
Les Démons de Jésus (1997), de Bernie Bonvoisin
Les Bidochons (1996), de Serge Korber
Les Trois frères (1995), de Bernard Campan
Pocahontas, une légende indienne (1995), de Mike Gabriel