75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Evelyne Brisou-Pellen - Auteur

Evelyne Brisou-Pellen
  • Date de naissance : en 1947
  • Lieu de naissance : Coëtquidan, France
  • Age : 71 ans
  • Sexe : Femme
  • Implication : 4 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Evelyne Brisou-Pellen

Les rôles de Evelyne Brisou-Pellen dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Evelyne Brisou-Pellen

Évelyne Brisou-Pellen est née en 1947 à Coëtquidan. Après quelques années à Meknès, au Maroc, elle vit successivement à Rennes, Vannes, puis revient à Rennes pour ses études jusqu'à la maîtrise de Lettres modernes. Elle souhaite alors se destiner à l’enseignement. Mais son mariage et la naissance de ses deux fils retardent son projet. C’est tout à fait par hasard, en 1977, que l’envie lui vient d’écrire un petit texte qu’elle envoie au journal auquel sont abonnés ses enfants. Elle découvre alors peu à peu le monde de l’édition et s’intéresse à la production d’albums. Puis, un jour, l’idée d’un roman naît dans son esprit. Elle ignore ce qui se publie dans les collections pour la jeunesse et veut écrire en toute indépendance d’esprit le manuscrit qui deviendra 'Le mystère de la nuit des pierres'. Après ce premier roman, naît l’idée d’un deuxième... et son projet de demander un poste d’enseignement se voit repoussé d’année en année. Elle commence à s’intéresser à l’Histoire, non à celle des Grands, mais à celle de la vie quotidienne de tout un chacun. La documentation, qu’elle veut la plus précise et complète possible, la passionne. Elle a fini par renoncer à l’enseignement, mais elle n’imaginait pas qu’elle rencontrerait tout de même si souvent les enfants des écoles… La différence étant qu’au lieu de les appeler « élèves », elle les appelle « lecteurs » !