75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Geraldine Chaplin - Acteur

Geraldine Chaplin
  • Date de naissance : le 31/07/1944
  • Lieu de naissance : Santa Monica, Californie, Etats-Unis d'Amérique
  • Age : 74 ans
  • Sexe : Femme
  • Implication : 6 rôles dans l'imaginaire

Geraldine Chaplin est connu pour...

  • Voir la fiche Le Loup-garou : Wolfman [2010]
  • Voir la fiche L'Orphelinat [2008]
  • Voir la fiche Bloodrayne [2008]
  • Voir la fiche Imago Mortis
  • Voir la fiche Jurassic Park : Jurassic World : Fallen Kingdom [#5 - 2018]
  • Voir la fiche Population Zero

Acheter des produits autour de Geraldine Chaplin

Les rôles de Geraldine Chaplin dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Geraldine Chaplin

Aînée des 8 enfants que Charles Chaplin eut avec Oona, fille du dramaturge Eugene O'Neill, la petite Geraldine fait une apparition, aux côtés de ses frères et soeurs, dans Les Feux de la rampe, réalisé par son père en 1952. Après avoir grandi entre Hollywood, la Suisse et l'Italie, l'adolescente au tempérament rebelle intègre la Royal Ballet School de Londres. A l'affiche de Cendrillon, spectacle de danse monté à Paris en 1963, elle trouve un an plus tard son premier rôle au cinéma dans Par un beau matin d'été de Deray. Mais le film qui lance la carrière de Geraldine Chaplin est Le Docteur Jivago de David Lean (1965), dans lequel elle incarne la douce épouse d'Omar Sharif -avec à la clé une nomination au Golden Globe du Meilleur espoir féminin. Durant le tournage, en Espagne, de cette fresque aux cinq Oscars, Geraldine Chaplin rencontre celui qui deviendra son réalisateur-fétiche, et son compagnon pendant plus de dix ans : Carlos Saura. Héroïne de la quasi-totalité des longs métrages du maître espagnol, de Peppermint frappé (1967) à Maman a cent ans (1979), souvent dans des rôles de femme tourmentée, entre crise conjugale et poids des traumas de l'enfance, l'actrice co-écrit en 1969 le scénario de La Madriguera. Cette collaboration culmine avec Cria Cuervos, huis clos teinté d'onirisme qui remporte un succès international en 1976. Dans un genre très différent, on la retrouve la même année en reine d'Autriche dans Les Trois Mousquetaires. Les années 70 sont également marquées par sa rencontre avec Altman, qui fait d'elle une pièce maîtresse de ses puzzles Nashville et Un mariage -la comédienne tournera aussi avec un disciple du grand cinéaste américain : Alan Rudolph. En France, si elle donne en 1971 la réplique à De Funès (Sur un arbre perché), Géraldine Chaplin inspire surtout les auteurs les plus singuliers, comme Resnais et Rivette, qui la dirigent chacun à deux reprises, exploitant à mervelle son mélange d'excentricité et de gravité : citons La Vie est un roman (1983) pour le premier, et L'Amour par terre (1984) pour le second. Vue chez Deville (Le Voyage en douce) et Lelouch (Les Uns et les Autres, 1980), l'actrice au visage émacié campe la mère de Winona Ryder dans Le Temps de l'innocence de Scorsese, et, sur un mode plus comique, la soeur d'Anne Bancroft dans Week-end en famille. En 1992, elle joue le role de sa propre grand-mère dans le biopic que Richard Attenborough consacre à son illustre père. Continuant de tourner régulièrement en Espagne (elle décroche en 2003 le Goya du Meilleur second rôle pour En la ciudad sin limites), celle qui rêvait de devenir ballerine émeut en professeur de danse solitaire dans Parle avec elle d'Almodovar (2002).

Filmographie sélective de Geraldine Chaplin

Parc, de Arnaud des Pallieres Teresa, de Ray Loriga L'Orphelinat (2008), de Juan Antonio Bayona Boxes (2007), de Jane Birkin Melissa P. (2006), de Luca Guadagnino Le Pont du roi Saint-Louis (2005), de Mary McGuckian BloodRayne (2005), de Uwe Boll Heidi (2005), de Paul Marcus Parle avec elle (2002), de Pedro Almodovar En la ciudad sin limites (2002), de Antonio Hernandez Charlie : The Life and Art of Charlie Chaplin (2002), de Richard Schickel Berezina ou les Derniers Jours de la Suisse (1999), de Daniel Schmid Cousin Bette (1998), de Des McAnuff Roseland (1997), de James Ivory Mother Teresa : In the Name of God's Poor (1997), de Kevin Connor Jane Eyre (1996), de Franco Zeffirelli Week-end en famille (1996), de Jodie Foster Crimetime (1996), de George Sluizer Les Voyages de Gulliver (TV) (1996), de Charles Sturridge A Century of Cinema (1994), de Caroline Thomas Le Temps de l'innocence (1993), de Martin Scorsese Chaplin (1993), de Richard Attenborough Hors saison (1993), de Daniel Schmid A foreign field (1993), de Charles Sturridge Buster's bedroom (1991), de Rebecca Horn I Want to Go Home (1989), de Alain Resnais Le Retour des mousquetaires (1989), de Richard Lester Sur la route de Nairobi (1988), de Michael Radford The Moderns (1988), de Alan Rudolph L'Amour par terre (1984), de Jacques Rivette La Vie est un roman (1983), de Alain Resnais Casting (1982), de Arthur Joffé Les Uns et les autres (1981), de Claude Lelouch Le Voyage en douce (1980), de Michel Deville La Veuve Montiel (1980), de Miguel Littin Le Miroir se brisa (1980), de Guy Hamilton Maman a cent ans (1979), de Carlos Saura Mais ou est donc Ornicar? (1979), de Bertrand van Effenterre L'Adoption (1979), de Marc Grunebaum Un mariage (1978), de Robert Altman Remember My Name (1978), de Alan Rudolph Mais ou et donc Ornicar (1978), de Bertrand van Effenterre Les Yeux bandés (1978), de Carlos Saura Une Page d'amour (1978), de Maurice Rabinowicz Elisa, mon amour (1977), de Carlos Saura Buffalo Bill et les Indiens (1976), de Robert Altman Cria Cuervos (1976), de Carlos Saura Welcome to L.A. (1976), de Alan Rudolph Noroît (1976), de Jacques Rivette Nashville (1975), de Robert Altman On l'appelait Milady (1974), de Richard Lester Les Trois Mousquetaires (1973), de Richard Lester Le Mariage à la mode (1973), de Michel Mardore Anna et les loups (1972), de Carlos Saura Population zéro (1972), de Michael Campus Nid d'espions à Istanbul (1972), de Peter Collinson Sur un arbre perché (1971), de Serge Korber Carlos (1971), de Hans W. Geissendörfer Le Jardin des délices (1970), de Carlos Saura Le Maître des îles (1970), de Tom Gries La Madriguera (1969), de Carlos Saura Stress es tres tres (1968), de Carlos Saura J'ai tué Raspoutine (1967), de Robert Hossein La Comtesse de Hong Kong (1967), de Charles Chaplin Stranger in the house (1967), de Pierre Rouve Peppermint frappé (1967), de Carlos Saura Le Docteur Jivago (1966), de David Lean Le Dernier Train (1966), de Nelo Risi Par un beau matin d'été (1965), de Jacques Deray Les Feux de la rampe (1952), de Charles Chaplin