75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Hélène de Fougerolles - Acteur

Hélène de Fougerolles
  • Date de naissance : le 25/02/1973
  • Lieu de naissance : Vannes, Morbihan, France
  • Age : 45 ans
  • Sexe : Femme
  • Implication : 2 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Hélène de Fougerolles

Les rôles de Hélène de Fougerolles dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Hélène de Fougerolles

C'est Jean-Pierre Mocky qui donne à Hélène de Fougerolles sa première chance au cinéma en la faisant figurer en 1993 dans Le Mari de Léon. Polyvalente, la comédienne participe aussi bien à des films grands publics (La Cité de la peur) qu'à des films d'auteurs. En 1994, elle tourne sous la direction de
Jacques Rivette dans Jeanne la Pucelle, les prisons et apparaît dans La Reine Margot de Patrice Chéreau.

La jeune génération de cinéastes s'intéresse alors à elle : Cédric Klapisch la dirige dans Le Péril jeune et Chacun cherche son chat, et Mathieu Kassovitz dans Assassins. Son premier rôle principal lui est offert par Arthur Joffé dans Que la lumière soit ! en 1998. Pour les besoins de Mortel transfert de Jean-Jacques Beineix, elle incarne une kleptomane nymphomane face à Jean-Hugues Anglade, son partenaire dans Le Prof (1999). Reconnaissance de la profession : Hélène de Fougerolles reçoit en avril 2001 le Prix Romy Schneider qui récompense chaque année "une jeune comédienne dont le talent a été particulièrement remarqué".

La jeune actrice, connue pour son physique avantageux et sa fraîcheur, tourne par ailleurs hors de l'Hexagone, dans The Fall d'Andrew Piddington, La Plage de Danny Boyle et The Sea de Baltasar Kormakur. Hélène De Fougerolles excelle également dans la comédie d'aventure : elle interprète Léonore de Segonzac, une jeune aristocrate, aux côtés de Roschdy Zem et Lorant Deutsch, dans Le Raid, un des gros succès français de l'année 2002, et Mme de Pompadour, aux côtés de Vincent Perez, dans Fanfan la Tulipe, le film d'ouverture du Festival de Cannes 2003. Après avoir donné naissance à un premier enfant en 2004, elle revient, l'année suivante, sur le devant de la scène cinématographique française en figurant à l'affiche des comédies Le Plus beau jour de ma vie et Les Gens honnêtes vivent en France et du plus "inquiétant" Innocence de Lucile Hadzihalilovic.

Filmographie sélective de Hélène de Fougerolles

Sommeil blanc, de Jean-Paul Guyon
Les Dents de la nuit, de Vincent Lobelle
Mutants, de David Morley
Sans état d'âme (2008), de Vincenzo Marano
New délire, les aventures d'un Indien dans le show-biz (2007), de Eric Leroch
Pardonnez-moi (2006), de Maïwenn
Les Aristos (2006), de Charlotte De Turckheim
Incontrôlable (2006), de Raffy Shart
Des fleurs pour Algernon (TV) (2006), de David Delrieux
Les Gens honnêtes vivent en France (2005), de Bob Decout
Innocence (2005), de Lucile Hadzihalilovic
Le Plus beau jour de ma vie (2005), de Julie Lipinski
Ne quittez pas ! (2004), de Arthur Joffé
Si j'étais elle (TV) (2004), de Stéphane Clavier
Fanfan La Tulipe (2003), de Gérard Krawczyk
The Sea (2003), de Baltasar Kormakur
Lapin intégral (2003), de Cecilia Rouaud
Va savoir + (2002), de Jacques Rivette
Le Raid (2002), de Djamel Bensalah
Va savoir (2001), de Jacques Rivette
Mortel transfert (2001), de Jean-Jacques Beineix
La Plage (2000), de Danny Boyle
Le Prof (1999), de Alexandre Jardin
De source sûre (1999), de Laurent Tirard
Que la lumiere soit (1998), de Arthur Joffé
Assassin(s) (1997), de Mathieu Kassovitz
La Divine poursuite (1997), de Michel Deville
The Fall (1997), de Andrew Piddington
Chacun cherche son chat (1996), de Cédric Klapisch
Le Péril jeune (1995), de Cédric Klapisch
La Reine Margot (1994), de Patrice Chéreau
L'Histoire du garcon qui voulait qu'on l'embrasse (1994), de Philippe Harel
La Cité de la peur (1994), de Alain Berbérian
Jeanne la Pucelle, les prisons (1994), de Jacques Rivette
Le Mari de Leon (1992), de Jean-Pierre Mocky
Papillon noir (TV), de Christian Faure