75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Peter Gabriel - Compositeur

Peter Gabriel
  • Date de naissance : le 13/02/1950
  • Lieu de naissance : Angleterre, Royaume-Uni
  • Age : 68 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 2 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Peter Gabriel

Les rôles de Peter Gabriel dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Peter Gabriel

Peter Gabriel est un auteur-compositeur-interprète britannique né le 13 février 1950. Il a d'abord connu la célébrité en tant que membre du groupe de Rock progressif Genesis, mais il a eu ensuite une longue et prolifique carrière solo après son départ du groupe en 1975 laissant la place de chanteur principal au batteur Phil Collins. Peter Gabriel est aussi un producteur de disques sur son label Real World. Il est depuis de nombreuses années impliqué dans différentes associations humanitaires.

Gabriel fonde Genesis en 1967 alors qu'il est encore à l'école avec Tony Banks, Anthony Phillips, Mike Rutherford et le batteur Chris Stewart. Amoureux de soul music, Gabriel développe son style sous l'influence de Nina Simone, Gary Brooker, Procol Harum et Cat Stevens.

Genesis devient rapidement un groupe connu internationalement, notamment du fait des prestations flamboyantes de Gabriel sur scène, qui comportaient de nombreux changements de costumes étranges et des histoires racontées sur scène avant chaque chanson.

Suite à des tensions au sein de Genesis, notamment du fait de la personnalité « envahissante » de Peter Gabriel qui se sentait par contre à l'étroit,et pour ne pas faire exploser le groupe, celui-ci décida de quitter Genesis avant même le lancement de la tournée de The Lamb Lies Down on Broadway qu'il assura cependant jusqu'à la fin. Solsbury Hill, son premier succès solo, est un morceau autobiographique relatif à son état d'esprit au moment de son départ de Genesis.

Bien qu'il connut des succès commerciaux et auprès de la critique avec des chansons comme Games Without Frontiers (3e album) et Shock the Monkey (4e album), Gabriel atteint une renommée internationale avec les chansons de l'album So, notamment avec le succès du titre Sledgehammer. Ce titre marque aussi l'arrivée de Gabriel dans l'ère du clip vidéo sur MTV, dont il remporte d'ailleurs neuf des récompenses en 1987. Suivront deux albums studio, mais aussi des musiques de film, des projets multimédias (dont seront tirés deux jeux interactifs sur ordinateur), une participation au spectacle du millénaire à Londres, et surtout des collaborations avec des artistes de tous horizons.

Gabriel s'est intéressé depuis longtemps à la world music, avec une première preuve musicale sur son troisième album. Cette influence s'est accrue avec le temps et il est un des piliers du mouvement WOMAD. Il a créé les studios puis le label Real World à Bath au Royaume-Uni pour faciliter la création de ce genre de musique par différents artistes et a contribué à faire connaître des gens comme Nusrat Fateh Ali Khan ou Youssou N'Dour.

Il est concerné de longue date par les problèmes des droits de l'homme, allant jusqu'à participer pendant plus d'un an à une tournée mondiale au profit d'Amnesty International et créant sa chanson Biko, en hommage à Steve Biko, presque toujours jouée lors de ses concerts depuis. De même, il a participé à l'album Sun City contre l'apartheid à l'initiative de Steven van Zandt. Prenant conscience après l'affaire Rodney King du rôle de l'image dans cette lutte, il a aussi lancé le programme « Witness » qui fournit des caméras vidéo aux organismes de défense des droits de l'homme pour faire connaître les abus.

De nombreux artistes ont rendu hommage à Peter Gabriel en reprenant certaines de ses compositions, tel le duo britannique Erasure qui fit une reprise électronique de Solsbury Hill en 2003.

Le 10 février 2006, Peter Gabriel a interprété la chanson Imagine de John Lennon lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de 2006, à Turin.

Le 17 novembre 2006, Peter Gabriel a été désigné « Homme de la paix 2006 » lors d'un sommet de lauréats des Prix Nobel.

Début 2007, il a déclaré vouloir produire son nouvel opus seul, sans l'aide d'une maison de disques. Pour cela, il a commencé une levée de fonds. A priori, il travaille sur plusieurs projets ce qui le rend assez lent (à la manière de Up qui a mis 11-12 ans à paraître, du fait de la direction de Realword, des projets multimédias Xplora1 et eVe, de la mise en oeuvre d'une BO, de sa participation au dôme du millénaire et de la sortie d'oVo... ). Il a prévu dans les années à venir de produire :

* l'album I/O, projet en suspens depuis quelques années .
* une édition des journées RealWorld sous le nom Big Blue Ball,
* une version personnalisée de oVo renommée Son of oVo,
* et un album acoustique.

En 2006 et 2007, il reçoit un Q award et un Ivo nuvello awards pour l'ensemble de sa carrière

Juin 2007, il décide de faire une mini tournée nommée Warm up summer tour (22 dates) à travers l'Europe. À l'occasion des 80 ans de Nelson Mandela, il participe à l'élaboration d'un groupe de discussion pour la paix dans le monde. Parmi ses membres, on retrouve l'ancien président des États-Unis Jimmy Carter ainsi que Sir Richard Branson, Desmond Tutu, ... Il participe avec David Rhodes et Richard Evans à la bande originale du film sea monsters de National Geographic. Il recevra le 16 octobre 2007 un BMI icon et le 28 janvier 2008 sera honoré d'un MIDEM, prix décerné par l'industrie du disque. On peut estimer aujourd'hui qu'il a vendu 40 millions d'albums (carrière solo).

Filmographie sélective de Peter Gabriel

Le Chemin de la liberté (2003), de Phillip Noyce
Strange Days (1996), de Kathryn Bigelow
Programmé pour tuer (1996), de Brett Leonard
La Dernière tentation du Christ (1988), de Martin Scorsese
Birdy (1984), de Alan Parker