75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Maggie Smith - Acteur

Maggie Smith
  • Date de naissance : le 28/12/1934
  • Lieu de naissance : Ilford, Essex, England, UK, Royaume-Uni
  • Age : 84 ans
  • Sexe : Femme
  • Implication : 9 rôles dans l'imaginaire

Maggie Smith est connu pour...

Acheter des produits autour de Maggie Smith

Les rôles de Maggie Smith dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Maggie Smith

Figure incontournable du théâtre anglais, Maggie Smith a interprété tous les grands rôles du répertoire classique (de Shakespeare à Wilde) avant de faire ses débuts au cinéma en 1958 dans Nowhere to go, un film policier co-réalisé par Basil Dearden et Seth Holt.

Commandeur de L'Empire Britannique, docteur Honoris Causa de l'Université de St. Andrews et de l'Université de Londres, elle est lauréate de deux Oscars. Elle reçoit l'Oscar de la Meilleure actrice pour sa composition d'un professeur iconoclaste dans Les Belles années de Miss Brodie (Ronald Neame, 1969), avant de décrocher celui du meilleur second rôle féminin pour le choral California Hotel (Herbert Ross, 1978).

Récompensée à deux Golden Globes pour California Hotel et Chambre avec vue (James Ivory, 1986), Maggie Smith a côtoyé quelques-uns des cinéastes les plus prestigieux. Ainsi a-t-elle été dirigée par Joseph L. Mankiewicz (Guepier pour trois abeilles, 1967), George Cukor (Voyage avec ma tante, 1972), ou encore Steven Spielberg (, 1991).

Actrice aussi populaire qu'exigeante, Maggie Smith incarne la mère supérieure de Sister Act 2 (Bill Duke, 1993), avant de donner la réplique à Cher et Judi Dench dans Un the avec Mussolini (Franco Zeffirelli, 1999) et d'incarner le professeur Mc Gonagall dans Harry Potter à l'école des sorciers (Chris Columbus, 2001), personnage qu'elle retrouve l'année suivante pour le deuxième volet des aventures de l'apprenti-sorcier dans Harry Potter et la chambre des secrets.

On retrouve Maggie Smith en 2002 dans Gosford Park de Robert Altman, dans le rôle de la comtesse Constance de Trentham, qui lui vaut sa sixième nomination aux oscars. L'actrice retrouve par la suite sa baguette magique dans les troisième et quatrième volets des aventures de Harry Potter, Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (2004) et Harry Potter et la Coupe de Feu (2005).

Filmographie sélective de Maggie Smith

Pushers Needed, de Jimmy Smallhome
Harry Potter et le Prince de sang mêlé (2008), de David Yates
Jane (2007), de Julian Jarrold
Harry Potter et l'Ordre du Phénix (2007), de David Yates
Secrets de famille (2006), de Niall Johnson
Les Dames de Cornouailles (2006), de Charles Dance
Harry Potter et la coupe de feu (2005), de Mike Newell
Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (2004), de Alfonso Cuaron
Harry Potter et la chambre des secrets (2002), de Chris Columbus
Les Divins secrets (2002), de Callie Khouri
Gosford Park (2002), de Robert Altman
Harry Potter à l'école des sorciers (2001), de Chris Columbus
The Last September (2000), de Deborah Warner
Un Thé avec Mussolini (2000), de Franco Zeffirelli
Washington Square (1999), de Agnieszka Holland
David Copperfield (TV) (1999), de Simon Curtis
Curtain call (1998), de Peter Yates
Le Club des ex (1997), de Hugh Wilson
Richard III (1996), de Richard Loncraine
Le Jardin secret (1994), de Agnieszka Holland
Sister Act 2 (1994), de Bill Duke
Sister Act (1992), de Emile Ardolino
Hook ou la revanche du Capitaine Crochet (1992), de Steven Spielberg
Romeo-Juliet (1990), de Armando Acosta
The Lonely passion of Judith Hearne (1987), de Jack Clayton
Chambre avec vue (1986), de James Ivory
A private function (1985), de Malcolm Mowbray
Lily in love (1985), de Karoly Makk
Meurtre au soleil (1982), de Guy Hamilton
Drôle de missionnaire (1982), de Richard Loncraine
Le Choc des titans (1981), de Desmond Davis
Quartet (1981), de James Ivory
California Hôtel (1979), de Herbert Ross
Mort sur le Nil (1978), de John Guillermin
Un Cadavre au dessert (1976), de Robert Moore
Love and pain and the whole damn thing (1973), de Alan J. Pakula
Voyages avec ma tante (1972), de George Cukor
Ah dieu que la guerre est jolie (1969), de Richard Attenborough
Les Belles années de Miss Brodie (1969), de Ronald Neame
Hot millions (1968), de Eric Till
Guêpier pour trois abeilles (1967), de Joseph L. Mankiewicz
Othello (1965), de Stuart Burge
Le Mangeur de citrouilles (1964), de Jack Clayton
Le Jeune Cassidy (1964), de John Ford
Hôtel international (1963), de Anthony Asquith
Go to blazes (1962), de Michael Truman
Nowhere to go (1958), de Basil Dearden