75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Kad Merad - Acteur, Doubleur (voix)

Kad Merad
  • Date de naissance : le 27/03/1964
  • Lieu de naissance : Sidi Bel Abbes, Algeria, France
  • Age : 54 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 5 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Kad Merad

Les rôles de Kad Merad dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Kad Merad

Kad, de son vrai nom Kaddour Merad, débute sa carrière artistique adolescent, en tant que chanteur et batteur de plusieurs groupes de rock. Après plusieurs petits boulots, il s'illustre au Club Med dans la troupe comique des Gigolo brothers puis se lance dans le théâtre où, sous la direction de Jacqueline Duc, il joue le répertoire classique (Le Misanthrope, Andromaque,...).

En 1991, Kad devient animateur sur la radio rock parisienne Oui FM, en même temps qu'un certain Olivier (de son vrai nom Olivier Baroux). Un an plus tard, les deux hommes forment le duo comique Kad et Olivier et présentent l'émission Rock'n'roll circus. Ils poursuivent leur collaboration à la télévision, avec l'aide de Jean-Luc Delarue, puis présentent, de 1999 à 2001, le programme La Grosse émission sur la chaîne cablée Comédie!.

Kad se familiarise peu à peu avec le septième art : il se contente d'apparitions (La Grande vie, Le Pharmacien de garde, La Beuze, Rien que du bonheur) jusqu'à l'obtention d'un rôle d'importance avec Les Choristes. En 2003, il tient la vedette, en duo avec Olivier, du pastiche de film policier Mais, qui a tué Pamela Rose ?. Deux ans plus tard, les deux complices incarnent deux génies dans la comédie Iznogoud puis se retrouvent à nouveau en vedettes, en 2006, de la comédie Un ticket pour l'espace.

Kad Merad devient en quelques années l'une des valeurs sûres du cinéma français, où il trimballe avec une bonne humeur contagieuse l'image du bon copain idéal. Son changement de registre avec Je vais bien, ne t'en fais pas (2006), où il incarne un émouvant père de famille, est payant : il obtient le César du Meilleur second rôle. Très plébiscité, il enchaîne les longs métrages à un rhytme soutenu, apparaissant en 2007 aux génériques des comédies La Tête de maman, Pur week-end et 3 Amis. La même année, il joue dans Ce soir, je dors chez toi, première réalisation de son vieux complice Olivier.

Filmographie sélective de Kad Merad

Safari, de Olivier Baroux
Mes stars et moi (2008), de Laetitia Colombani
Faubourg 36 (2008), de Christophe Barratier
Modern Love (2008), de Stéphane Kazandjian
Bienvenue chez les Ch'tis (2008), de Dany Boon
Ce soir, je dors chez toi (2007), de Olivier Baroux
3 Amis (2007), de Michel Boujenah
Pur week-end (2007), de Olivier Doran
La Tête de maman (2007), de Carine Tardieu
Je crois que je l'aime (2007), de Pierre Jolivet
Happy Feet (2006), de George Miller
Je vais bien, ne t'en fais pas (2006), de Philippe Lioret
J'invente rien (2006), de Michel Leclerc
Les Irréductibles (2006), de Renaud Bertrand
Essaye-moi (2006), de Pierre François Martin-Laval
Un ticket pour l'espace (2006), de Eric Lartigau
Frère des ours 2 (2006), de Ben Gluck
Iznogoud (2005), de Patrick Braoudé
Les Dalton (2004), de Philippe Haim
Les Choristes (2004), de Christophe Barratier
Frère des ours (2004), de Bob Walker
Les Oiseaux du ciel (2004), de Eliane de Latour
Monde extérieur (2004), de David Rault
Mais qui a tué Pamela Rose ? (2003), de Eric Lartigau
Rien que du bonheur (2003), de Denis Parent
La Beuze (2003), de François Desagnat
Le Pharmacien de garde (2003), de Jean Veber
La Grande vie (2001), de Philippe Dajoux
Dialogue au sommet (1995), de Xavier Giannoli