75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Ian Richardson - Acteur, Doubleur (voix)

Ian Richardson
  • Date de naissance : le 07/04/1934
  • Lieu de naissance : Edinburgh, Scotland, UK, Royaume-Uni
  • Date de décès : 09/02/2007
  • Age : 73 ans (décédé)
  • Sexe : Homme
  • Implication : 6 rôles dans l'imaginaire

Ian Richardson est connu pour...

Acheter des produits autour de Ian Richardson

Les rôles de Ian Richardson dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Ian Richardson

Ian Richardson étudie la comédie à la Royal Scottish Academy of Music and Drama de Glasgow, en Ecosse. Il se distingue dans des pièces de Shakespeare. On l'a ainsi vu jouer dans Richard III, Roméo et Juliette, Hamlet, Beaucoup de bruit pour rien ou encore La Tempête. Logiquement, il devient l'un des chefs de file de la prestigieuse Royal Shakespeare Company.

Parallèlement à une très riche carrière sur les planches, Ian Richardson travaille épisodiquement pour le grand écran. Au cinéma, il effectue ses débuts en 1966 dans Marat-Sade de Peter Brook, puis s'illustre dans des productions prestigieuses telles que L'Homme de la Manche d'Arthur Hiller, Brazil de Terry Gilliam ou Cry Freedom de Richard Attenborough. En 1987, il est l'affiche du Le Quatrième protocole de John Mackenzie et s'affiche en 1993 dans le long métrage M. Butterfly, sous la direction de David Cronenberg.

En 1998, Ian Richardson aborde l'univers de la science-fiction avec Dark City d'Alex Proyas dans lequel il côtoie Rufus Sewell et William Hurt. Deux ans plus tard, il change radicalement de registre en jouant dans la production Disney 102 dalmatiens, donnant la réplique à Glenn Close et Gérard Depardieu. En 2001, Ian Richardson s'illustre dans From hell de Allen Hughes et Albert Hughes, qui s'intéresse au personnage de Jack l'Eventreur avec Johnny Depp en vedette. En 2005, dans Joyeux Noël, il revêt la tenue d'un évêque belliqueux et obtus, un personnage qui contraste avec le savoureux Lord anglais qu'il compose pour la comédie Désaccord parfait d'Antoine de Caunes. Becoming Jane, un biopic de la romancière Jane Austen réalisé en 2006, restera son dernier film.