75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Ernest Borgnine - Acteur, Doubleur (voix)

Ernest Borgnine
 
  • Date de naissance : le 24/01/1917
  • Lieu de naissance : Hamden, Connecticut, Etats-Unis d'Amérique
  • Age : 101 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 11 rôles dans l'imaginaire

Ernest Borgnine est connu pour...

Acheter des produits autour de Ernest Borgnine

Les rôles de Ernest Borgnine dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Ernest Borgnine

Originaire d'Italie, Ernest Borgnine ne se destine pas particulièrement à la comédie. A 18 ans, il s'engage dans la Navy, jusqu'en 1945. Ce n'est qu'à la fin de la guerre qu'il s'inscrit à la Randall Scholl of Drama, à Hartford.
Il fait ses débuts sur scène à Broadway, quatre ans plus tard, dans la pièce Harvey.

En 1951, Borgnine vit à Los Angeles : il décroche un petit rôle dans le film Whistle at Easton Falls, de Robert Siodmak. C'est en 1953 qu'il obtient son premier grand rôle, dans le film maintes fois oscarisé Tant qu'il y aura des hommes. Il y incarne le sergent "Fatso", violent et cruel. Il donne ensuite sa pleine mesure dans Un homme est passé (1954), Vera Cruz (1954) ou Johnny Guitar (1954), trois films qui l'imposent comme l'un des "méchants" d'Hollywood.

Marty, pour lequel il remporte l'Oscar du meilleur acteur, lui permet d'aborder une nouvelle facette de son travail d'acteur : il y trouve le rôle d'un boucher timide et tendre. Par la suite, il retrouve son emploi-type de "dur", notamment dans Les Vikings (1958).

Il participe à quelques longs métrages devenus "classiques", tels Les Douze Salopards (1967) - où il campe un savoureux général - et La Horde sauvage (1969). Depuis, il ne cesse de tourner : sa filmographie ne compte pas moins de 140 films !

Dans les années 80 et 90, il apparaît dans quelques fictions d'anticipation qui ont marqué le public : New York 1997 (1981), de John Carpenter ou encore Bienvenue à Gattaca (1997). En 2004, il interprète Rolling star, dans le film inspiré de la bande dessinée, Blueberry. Loin des personnages sanguinaires qui l'ont rendu célèbre, il incarne un vieil homme doux et rêveur.