75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Michael Madsen - Producteur, Acteur, Doubleur (voix)

Michael Madsen
 
  • Date de naissance : le 25/09/1958
  • Lieu de naissance : Chicago, Illinois, Etats-Unis d'Amérique
  • Age : 60 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 20 rôles dans l'imaginaire
  • Informations Additionnelles :

    Frère de la comédienne Virginia Madsen.

Michael Madsen est connu pour...

Acheter des produits autour de Michael Madsen

Les rôles de Michael Madsen dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Michael Madsen

C'est durant son adolescence rebelle que Michael Madsen se passionne pour les classiques du cinéma et du théâtre. Après avoir vu Des souris et des hommes au Steppenwolf Theatre de Chicago, il se décide à devenir acteur. Enchaînant toute une série de petits boulots - peintre en bâtiment, infirmier, réparateur, pompiste, il s'établit à Los Angeles et y décroche ses premiers rôles dans des séries télévisées comme Deux flics à Miami, Cagney et Lacey ou encore St. Elsewhere.

En 1983, il fait ses premiers pas au cinéma en jouant aux côtés du jeune Matthew Broderick dans le film à succès de John Badham War games. Dès lors, il multiplie les petits rôles sur grand écran, comme celui d'un joueur de base-ball dans Le Meilleur (1984) ou d'un cow boy dans Un fusil pour l'honneur (1989). En 1989, sa prestation de truand psychopathe souhaitant en découdre avec Val Kilmer dans Kill me again l'impose dans les rôles de méchants patibulaires. Une consécration que vient confirmer sa terrifiante performance dans Reservoir dogs (1992) de Quentin Tarantino. Il y incarne Mr. Blonde, gangster passé maître dans l'art du découpage d'oreille.

Malgré tout, Michael Madsen se démarque en interprétant Jimmy, le petit ami compréhensif de Susan Sarandon, dans Thelma et Louise (1991), le père aimant de Sauvez Willy (1993) et le paisible Virgil Earp dans Wyatt Earp (1994) de Lawrence Kasdan. En 1994, il reprend le rôle du brigand revanchard Rudy Travis, tenu à l'origine par Al Lettieri, dans Guet-apens, le remake du polar de Sam Peckinpah signé Roger Donaldson. Passé de l'autre côté de la loi, l'acteur à la corpulence massive et au sourire carnassier traque La Mutante (1995) puis, comme Nick Nolte, intègre Les Hommes de l'ombre en 1996.

En tête d'affiche de nombreux téléfilms et séries B directement sorties en vidéo (Vengeance unlimited, Les Derniers jours de Frankie), il doit souvent se contenter de rôles secondaires de durs à cuire au cinéma : le mafieux Sonny Black dans Donnie Brasco (1997), l'agent de la CIA Damian Falco dans le bondien Meurs un autre jour (2002), le tueur Budd dans Kill Bill (2003) de son ami Tarantino, et le hors-la-loi Wally Blount, ennemi juré de Blueberry (2004).

Filmographie sélective de Michael Madsen

Sin City 2, de Frank Miller
Sage femme, de Mabrouk el Mechri
Hell Ride, de Larry Bishop
Love and Virtue, de Raoul Ruiz
A Beautiful Life, de Alejandro Chomski
Tooth and Nail, de Mark Young
Strength and Honour, de Mark Mahon
Afghan Knights, de Allan Harmon
The Drop, de Colin Teague
Boarding gate (2007), de Olivier Assayas
Scary Movie 4 (2006), de David Zucker
Le Pacte (2006), de Michael Bafaro
Sin City (2005), de Robert Rodriguez
BloodRayne (2005), de Uwe Boll
Last hour (2005), de Kobé
Hoboken Hollow (2005), de Glen Stephens
Mon boss, sa fille et moi (2004), de David Zucker
Kill Bill : volume 2 (2004), de Quentin Tarantino
Blueberry (2004), de Jan Kounen
Frankenstein (2004), de Marcus Nispel
Kill Bill : volume 1 (2003), de Quentin Tarantino
Meurs un autre jour (2002), de Lee Tamahori
Choke (2001), de John Sjogren
The Florentine (1999), de Nick Stagliano
La Mutante 2 (1998), de Peter Medak
Fait accompli (1998), de Andrzej Sekula
Ballad of the Nightingale (1998), de Guy Greville-Morris
Donnie Brasco (1997), de Mike Newell
Les Derniers jours de Frankie (1997), de Peter Markle
Executive Target (1997), de Joseph Merhi
Les Hommes de l'ombre (1996), de Lee Tamahori
Les Flambeurs (1996), de Alex Cox
Sauvez Willy 2 (1995), de Dwight H. Little
La Mutante (1995), de Roger Donaldson
Wyatt Earp (1994), de Lawrence Kasdan
Guet-apens (1994), de Roger Donaldson
Sauvez Willy (1994), de Simon Wincer
Money for Nothing (1993), de Ramon Menendez
Reservoir Dogs (1992), de Quentin Tarantino
Franc parler (1992), de Barnet Kellman
Thelma et Louise (1991), de Ridley Scott
Les Doors (1991), de Oliver Stone
Kill me again (1989), de John Dahl
Iguana (1988), de Monte Hellman
Un Fusil pour l'honneur (1988), de Peter Masterson
The Killing Time (1987), de Rick King
Le Meilleur (1984), de Barry Levinson
War games (1983), de John Badham