75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Michael Clarke Duncan - Acteur, Doubleur (voix)

Michael Clarke Duncan
 
  • Date de naissance : le 10/12/1957
  • Lieu de naissance : Chicago, Illinois, Etats-Unis d'Amérique
  • Age : 61 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 13 rôles dans l'imaginaire

Michael Clarke Duncan est connu pour...

Acheter des produits autour de Michael Clarke Duncan

Les rôles de Michael Clarke Duncan dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Michael Clarke Duncan

MMichael Clarke Duncan suit des études de communication à l'Alcorn State University du Mississippi et trouve son premier emploi dans une compagnie de gaz de sa ville natale, tout en travaillant occasionnellement comme videur dans diverses boîtes de nuit du quartier sud. C'est ainsi que ce colosse de 150 kilos fait la connaissance d'un producteur de théâtre qui l'engage comme agent de sécurité sur la tournée de la pièce Beauty shop, part 2. Arrivé à Los Angeles, Michael Clarke Duncan signe un contrat avec une petite agence et décroche ses premiers rôles dans des spots télévisés avant de débuter dans la comédie de F. Gary Gray, Friday (1995).

De par son physique imposant, il se retrouve souvent cantonné dans des rôles de videur (Bulworth (1998) de Warren Beatty), de garde du corps (The Players club (id.) de Ice Cube) ou de gros "nounours" (Armageddon (id.) de Michael Bay). Mais en 2000, Michael Clarke Duncan sort de l'anonymat grâce à son ami Bruce Willis, qui lui permet de décrocher un rôle de gangster dans Mon voisin le tueur, et grâce à son personnage de géant injustement condamné à mort dans La Ligne verte. Cette dernière composition lui vaut une citation à l'Oscar et au Golden Globe ainsi que le titre de Male Star of Tomorrow à la convention Showest 2000.

En 2001, il tourne deux comédies animalières : Spot de John Whitesell et Comme chiens et chats, un film de Lawrence Guterman dans lequel il prête sa voix au chien Sam - il réitérera l'expérience de l'interprétation vocale pour Zig-Zag. La même année, il joue dans deux grosses productions hollywoodiennes : La Planète des singes de Tim Burton, où il interprète un général gorille, et Le Roi Scorpion, où il incarne le Nubien Balthazar aux côtés de The Rock. Surfant sur la vague des adaptations de comics, Michael Clarke Duncan joue les "méchants" de service, alias Le Caïd dans Daredevil (2002) et Manute dans Sin City (2005).

Filmographie sélective de Michael Clarke Duncan

Street Fighter : Legend of Chun-Li (Prochainement), de Andrzej Bartkowiak
Sin City 2 (Prochainement), de Frank Miller
Sin City 3 (Prochainement), de Robert Rodriguez
George and the dragon (Prochainement), de Tom Reeve
Le Retour de Roscoe Jenkins (2008), de Malcolm D. Lee
Broken Lizard's The Slammin' Salmon (2008), de Kevin Heffernan
L'Ecole des dragueurs (2007), de Todd Phillips
Mimzy le messager du futur (2007), de Robert Shaye
Slipstream (2006), de Anthony Hopkins
Frère des ours 2 (2006), de Ben Gluck
5 Toutous Prêts à Tout (2006), de Robert Vince
The Island (2005), de Michael Bay
Zig-Zag (2005), de Frederik Du Chau
Sin City (2005), de Robert Rodriguez
Ricky Bobby : roi du circuit (2005), de Adam McKay
Frère des ours (2004), de Bob Walker
D.E.B.S. (2004), de Angela Robinson
Chasseur de têtes (2004), de Kristoffer Tabori
Daredevil (2003), de Mark Steven Johnson
George de la jungle 2 (V) (2003), de David Grossman
Le Roi Scorpion (2002), de Charles Russell
La Planète des singes (2001), de Tim Burton
Comme chiens et chats (2001), de Lawrence Guterman
Spot (2001), de John Whitesell
Mon voisin le tueur (2000), de Jonathan Lynn
Bulworth (2000), de Warren Beatty
La Ligne verte (2000), de Frank Darabont
Une Nuit au Roxbury (1999), de John Fortenberry
Breakfast of Champions (1999), de Alan Rudolph
Armageddon (1998), de Michael Bay
The Players club (1998), de Ice Cube
Friday (1995), de F. Gary Gray