75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Donald Pleasence - Acteur

Donald Pleasence
 
  • Date de naissance : le 05/10/1919
  • Lieu de naissance : Worksop, Nottinghamshire, Etats-Unis d'Amérique
  • Date de décès : 02/02/1995
  • Age : 76 ans (décédé)
  • Sexe : Homme
  • Implication : 36 rôles dans l'imaginaire

Donald Pleasence est connu pour...

Acheter des produits autour de Donald Pleasence

Les rôles de Donald Pleasence dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Donald Pleasence



Donald Pleasence est né le 5 octobre 1919 à Worksop, dans le Nottinghamshire. Après avoir suivi des cours d’art dramatique et de théâtre dans les années trente, il participe aux combats de la seconde guerre mondiale au sein des troupes de Sa Majesté. En 1945, le temps de la démobilisation est venu, il se dirige alors vers un secteur en plein développement aux Royaumes-unies, le cinéma. Rapidement, son style de jeu ampoulé et son air inquiétant attire l’attention des réalisateurs d’un genre en vogue au début des années cinquante, le fantastique. Quelques petites apparitions dans de bonnes production britanniques lui permettent d’ailleurs d’obtenir le rôle de William Hare, le tueur sadique de l’Impasse aux Violences (John Gilling, 1960).



Durant les années qui suivent, Pleasence atteint, bien que ne devenant pas une star, un statut de notoriété suffisamment élevé pour attirer sur lui l’œil intéressé des studios américains. Ainsi, en 1961, il se rend à Los Angeles pour ses premiers rôles outre-atlantique. John Sturges, en 1963, lui donne une chance en le faisant figurer au générique d’un de ses meilleurs films, La Grande Evasion, puis dans la foulée, il enchaîne avec des œuvres majeures du cinéma américain , si on considère le box-office de l’époque comme référence (sic), comme La plus grande histoire jamais contée (1965) et Le Voyage Fantastique (1966).



En fait, sa carrière anglaise est plus intéressante en cette deuxième moitié des années soixante, personne n’oubliera l’extraordinaire performance de l’acteur en chef du SPECTRE dans un des tout bon James Bond, On ne vit que deux fois (1967), et La Nuit des Généraux (1967) lui offre un excellent rôle en officier nazi. Cette période est sans nul doute la meilleure de sa longue carrière, car à partir de 1970, il disparaît quelque peu des grosses productions de l’époque, même si on peut le voir dans des Siegel et dans L’Aigle s’est Envolé (1976) de Sturges. En ces périodes difficiles, c’est le fantastique qui lui permet de vivre, après THX1138 (1970) il enchaîne Le Métro de la Mort (1971) puis de nombreuses autres productions de série B ou il donne cependant le meilleur de lui-même ; on pense alors que Pleasence est voué à l’oubli.



En 1977, un jeune réalisateur américain qui s’est fait remarquer avec deux films étonnants ( le très violent remake urbain de Rio Bravo, Assault, et le bizarroïde film SF Dark Star) fait appel a lui pour incarner un personnage qui deviendra célèbrissime, le docteur Sam Loomis de La Nuit des Masques (1977). Déjà connu dans le petit monde du fantastique, Pleasence obtient à partir de ce moment le statut de véritable star de l’horreur, au même rang qu’un Christopher Lee ou un Peter Cushing.



On peut lui reprocher son manque d’ambition, mais bien qu’il est, il est vrai, tourné un grand nombre de navets (les derniers Halloween sont consternants de débilité…), Donald Pleasence ne triche jamais, donnant le meilleur de lui-même pour sauver les scénarios insipides de réalisateurs en manque de lucidité ou d’honnêteté cinématographique. Très doué pour les rôles de personnages cyniques, calculateurs, fourbes, lâches, et à la très faiblesse morale ; Donald Pleasence est le plus grand Vilain de sa génération.



Amoureux de la France, il s’est éteint le 2 février 1995 dans sa résidence de St Paul de Vence à l’age de 76 ans.

Filmographie sélective de Donald Pleasence



1996 : Fatal Frames (Ita) de Al Festa, Horreur, Dr. Robinson ©

1995 : Halloween VI (USA)(Halloween : the curse of Michael Myers) de Joe Chapelle, Horreur, Dr. Sam Loomis§

1990: Buried Alive (USA) de Gérard Kikoïne, Horreur, Dr. Schaeffler©

1989 : Halloween V (USA) (Halloween : the revenge of Michael Myers) de Dominique Othenin-Girard, Horreur, Dr. Sam Loomis©

1988: Halloween IV (USA) (Halloween IV) de Dwight H.Little, Horreur, Dr. Sam Loomis©©

1988:La chute de la maison Usher (USA) (The House of Usher) de Alan Birkinshaw, Fantastic, Walter Usher§

1988 : Paganini Horror (ITA) de Luigi Cozzi, Horreur, Mr. Pickett§

1988 :Le prince des ténèbres (USA) (Prince of Darkness) de John Carpenter, Horreur, Le Prêtre©©©©

1987 :Un delitto poco comune (ITA) de Ruggero Déodato, Thriller/Horreur, Inspecteur Datti©

1987 :Spectres (ITA) (Spettri) de Marcello Avalone, Fantastic, Prof. Lasky©

1986 :Into the darkness (GB) de Michael Parkinson, Thriller/Horreur, David Beckett§

1986: Nosferatu à Venise (ITA) (Nosferatu) de Augusto Caminito, Horreur, Don Alvise©©©

1985 : Dario Argento’s World of Horror (USA) de Michele Soavi, Documentaire, lui-même©

1984 : Frankenstein’s Great Aunt Tillie (USA) de Myrow J.Gold, Horreur, Victor Frankenstein

1983: Phénoména (ITA) de Dario Argento, Horreur, Prof. John McGregor©©

1984 : Terror in the Aisles (USA) de Andrew J.Kuehn, Anthologie/Horreur, Le Narrateur

1984 : Warrior of the Lost World (CAN) de David Worth, SF, Prosser©

1983: Demonsville (USA) (Demonsville Terror) de Ulli Lommell, Horreur, Dr. Worley©

1983: Ouest passé Jessica? (ITA) (Sotto il vestito niente) de Carlo Vanzina, Thriller/Horreur, Commissaire Danezi©©

1981 : Halloween II (USA) de Rick Rosenthal, Horreur, Dr. Sam Loomis©©

1980 : New York 1997 (USA) (Escape from New York) de John Carpenter, SF, Le president des USA©©©©

1980: The Monster Club (GB) de Roy Ward Baker, Fantastic, Pickering©

1980: Le Puma (ITA) (L’Uomo Puma) de Alberto DiMartino, SF, Kobras§

1979: Dracula (USA) de John Badham, Horreur, Dr. Jack Seward©©©

1978: La nuit des masques (USA) (Halloween) de John Carpenter, Horreur, Dr. Sam Loomis©©©©©

1977 : The Uncanny (CAN) de Denis Heroux, Anthologie/Fantastique, Valentine De’Ath©

1976: Land of the Minotaur (GRE) de Costa Carayannis, Horreur, Père Roche

1975: The Devil Within Her (GB) de Peter Sasdy, Horreur, Dr. Finch©

1975:La montagne ensorcelée (USA) (Escape from the Witch Mountain) de John Hough, SF, Lucas Deranian©©

1973: Frissons d’outre-tombe (GB) (From beyond the grave) de Kevin Connor, Anthologie/Horreur, Jim Underwood©©

1973 : Mutations (USA) (The Mutations) de Jack Cardiff, Horreur, Prof. Nolter©

1973 :Tales that Witness Madness (GB) de Freddie Francis, Horreur, Dr. Tremayne©

1972: Le joueur de flûte (GB) (The Pied Piper) de Jacques Demy, Conte, Le Baron©©©

1972 : Le métro de la mort (GB) (Death Line) de Gary Sherman, Horreur, Inspecteur Calhoun©©©

1970 : THX 1138 (USA) de George Lucas, SF, SEN 5241©©©

1968 : Créature of Comfort (CAN) de Graham Driscoll, Horreur, James Thorne§

1967: on ne vit que deux fois (GB) de Lewis Gilbert, Espion/SF, Ernst Stayro Blofeld©©©

1967 : L’œil du malin (GB) (Eye of the Devil) de Jack Lee Thompson, Horreur, Père Dominique©

1966 : Le voyage fantastique (USA) (Fantastic voyage) de Richard Fleischer, SF, Dr. Michaels©©

1961 : Les mains d’Orlac (FRA) de Edmond T.Greville, Fantastic, Graham Coates©

1960 :Le cirque des horreurs (GB) (circus of Horrors) de Sidney Hayers, Horreur, Vanet©©©

1960 : L’impasse aux violences (GB) (Flesh and the fiends) de John Gilling, Horreur, William Hare©©©©